Jo

Témoignages Publié le 18.10.2017

Jo

#metoo

TOUTES ENSEMBLE!

Je suis pétrifiée d’entendre des femmes, des filles, mes soeurs, dirent que parce qu’une femme est habillée d’une certaine façon elle ne doit pas s’étonner d’être violée, abusée, cassée. Pour ma part, quand je vois une fille en mini-jupe, en short, en fille quoi ! Je suis heureuse de voir tant de beauté et comme devant une fleur ou un coucher de soleil, il ne me vient pas à l’idée qu’elle est coupable d’être jolie. Sinon c’est la burqa pour nous toutes. J’entends d’autres discours de vieilles acariâtres jalouses qui parce qu’elles ont subi des comportements inacceptables depuis des années et parce qu’il est bien tard pour elles, nous expliquent qu’il faut en passer par là et pas en faire un flan.

NON ! Il n’est pas normal que nos filles doivent se cacher et avoir honte, avoir peur. J’en vois trop ne plus oser mettre une robe, de maquillage, se cacher sous des vêtements de garçon. C’est ça l’alternative ? Que dire de toutes ces femmes qui portent respectueusement le voile et qui se font malgré tout agresser. NON ! Il n’est pas normal, parce que je suis une femme, de devoir subir les assauts des sales bêtes en rut, je ne suis pas le récipient de vos frustrations, je ne suis pas une proie.

Alors, il FAUT parler et dénoncer, une épreuve de plus. Evidemment il faut porter plainte. Vous vous demandez pourquoi certaines ne le font pas ? Parce que c’est encore de l’humiliation. Parce que la plupart du temps on ne nous croit pas, même quelque fois au seins de notre propre famille. Parce que nous n’avons pas envie d’être des victimes, parce qu’on a envie de passer à autre chose, de vivre comme si ça n’avait jamais existé, parce qu’une petite voix en nous nous dit « aller arrête de te plaindre, ça va passer, soit forte ! ». Et puis après des années de discours sans reconnaissance pour cette terreur qu’un homme, un jour, nous a infligé, quand enfin on trouve la force de porter plainte contre son grand-père qui a abusé de nous quand nous étions des petites filles, ben, c’est trop tard y a prescription.

Les complices du gros porc à Hollywood qui fait passer ça pour normal en pensant à leur money pour leur prochain navet, disent « il aime les femmes », NON ce n’est pas aimer une femme que de la chasser comme un animal, d’en disposer comme d’un objet et de briser ce temple où nous fabriquons les enfants. Pour l’AMOUR, il faut qu’il y ait du respect, de la douceur, de la délicatesse et surtout que ce ce soit partagé.

Chères femmes de toutes les générations, de toutes les religions, de toutes les couleurs soyez vigilantes, aidez-vous mutuellement, surtout les plus vulnérables, donc les plus jeunes, elles ont besoin de nous. N’attendez pas les Ben, les Georges, les Brat, les princes pas très charmants qu’ils vous aident. Aidez-vous, soyez solidaires, pas de crêpage de chignons, s’il vous plaît. Il s’agit de faire bloc ensemble, TOUTES ensemble.

PS : A tous les chics types que je connais, vous savez que je vous aime, mais là, faut nous soutenir et nous écouter, c’est tout.

Jo, victime d’inceste et autres… Toujours vivante et combattante !

#metoo

SISTER TOGETHER !

I’m petrified to hear women, girls, sisters, say that because a woman is dressed in a certain way she should not be surprised to be raped, abused, broken. For my part, when I see a girl in mini skirt, shorts, being a girl! I’m amazed to see so much beauty like a flower or a sunset, it doesn’t occur to me that she’s guilty of being pretty. Otherwise, it’s the burqa for all of us. I hear other speeches from older jealous female who, because they have been treated in a unacceptable way for years and because it is too late for them, tell us that we have to get used to that and not make a fuss.

NO! It is not normal that our daughters should hide and be ashamed, be afraid. I see too many girls not put a dress, makeup, hiding under boy clothes. Is that the alternative? What about all these women who respectfully wear the veil and who are nevertheless attacked. NO! It is not normal because I am a woman to have to suffer the assaults of the dirty beasts in rut, I am not the recipient of your frustrations, I am not a prey.

So, we MUST speak and denounce, yes, it’s painful. Obviously you have to prosecute. You ask why some don’t? Because again, it’s a humiliation. Because most of the time nobody believes them, even sometimes, in their own family. Because we do not want to be victims, because we want to move on, to live as if it never happen, because a small voice in us tells us " stop complain, it will pass, be strong! ".

Then, after years of unrecognized terror that one man inflicted on us one day, when at last we find the strength to sue your grandfather who abused us when we were little girls, well, they say it's too late. The accomplices of the big pig in Hollywood who thinking about their money for their next movie, says " he love women too much », NO that have nothing to do with love to hunt a woman like an animal, to dispose of her as an object. For LOVE there must be respect, gentleness, delicacy and above all it must be shared.

Dear women of all generations, of all religions, of all colors be vigilant, help each other, especially the most vulnerable, therefore the youngest, they need us. Do not wait for Ben, George, Brat, princes not very charming that they help you. Help yourself, be supportive, please. It's all about making Block together, SISTER together.

PS: To all the nice guys I know, you know I love you, but for now, you have to support and listen to us, that's all.

jO, victim of incest and others... Still alive and fighting!

Nous en parlons
V
violinbodo
Publié le 24.09.2019
Inscrit il y a 2 ans / Nouveau / Membre

Tout à fait d’accord, aussi avec l’autre commentaire. Avec un bémol. Non, nous autres hommes ne sont pas des prédateurs, des animaux. Sauf exceptions. Exceptions malheureusement beaucoup trop courantes. Une femme sur cinq violée au moins une fois dans sa vie... ça pose question, quand même. Peut-être qu’il faudrait généraliser des cours de self-defense, à l’ecole, pour toutes les filles. Pour opposer à une agression violente d’animal, une défense violente d’animal. Ces hommes sont des laches. A mon avis, ils n’isisteraient pas. Courage, les filles. Restez belles, restez vous-même. Ce qui précède ne s’applique malheureusement qu’aux femmes adultes...

S
So
Publié le 04.04.2018
Inscrit il y a 3 ans / Débutant / Membre

Yo Jo! Tout à fait d'accord avec toi :-) L'homme est responsable de son propre désir et donc aussi de le réfréner : c'est un adulte, pas un enfant, un humain, pas un animal. Le féminisme est un humanisme !!!