La levée du corps

Témoignages Publié le 27.12.2006
Le levée du corps
Je sens encore cette enveloppe,
Meurtrie de trop et de pas assez,
qu'il va falloir laver encore une fois,
sans en voir une trace de crasse. Il va falloir la toucher dans ses moindres recoins,
la palper et la sentir glisser
sous le joug d'une main habituée,
je commence la journée écoeurée.

Et puis il faudra la nourrir,
Puis la préparer, la maquiller comme une poupée
Et si on lui coupait les cheveux ?
La "katin" ne ressemble plus à rien.

La voilà, l'autre, l'heureuse,
Celle que tout le monde envie de sa bonne humeur,
Celle-là, mais si vous la connaissez !
Elle vous a demandé si vous aviez passé une bonne journée