Ma vie de couple : un vrai désastre !

Témoignages Publié le 01.08.2006

Je vais avoir 30 ans cette année, le bel âge parait il pour une jeune femme mais pas vraiment pour moi!

Je pensais avoir exorcisé mes vieux démons, mais ils sont toujours là présents à chaques instants, sournoisement, prêts à resurgir à la moindre occasion!

J'avais entre 8 et 10 ans, j'ai surpris mon père avec une de mes soeurs ainées! J'ai pas vraiment compris sur le moment mais çà n'a pas tardé! En peu de temps, je suis devenue son autre jouet! "Pratique quand on fait des filles disait il! Cà fait parti de l'éducation et c'est normal, comme çà tu sauras comment faire avec les hommes !"
Combien de fois j'ai eu peur la nuit qu'il ne vienne dans ma chambre! Seul avantage, son métier: absent du lundi au vendredi, 5 jours de répit! mais quand le Week end arrivait l'enfer recommencait!
Cà a duré 3 ans, je suis devenue une accroc de l'école seul refuge où j'étais moi même.


Ma mère???? Elle savait tout, elle était là, elle a rien dit ni rien fait à part me revoyer vers lui si j'avais le malheur d'essayer de lui demander de l'aide!
Ma soeur ainée à porter plainte, et tout c'est arreté! 2 ans de procédure, un jugement 12 ans ferme et moi j'ai parlé! Je me suis confiée à ma tante qui m'a cru qui n'a pas douté, qui ne m'a pas jugé ni même considéré comme responsable! 3 ans de plus de procédure et un procés en assise à 17 ans avec mon père et ma mère sur le banc des accusés! 15 ans pour lui et 5 avec 3 de sursis pour elle!
Mais surtout la reconnaissance d'être la victime et non la coupable! Cà a été ma plus grande thérapie!

Sauf qu'aujourd'hui, je me rend compte que rien n'est fini, que la douleur est toujours là, difficile à sortir! Ce qui rend mes relations avec les hommes en général et mon mari trés complexes!
Trés agressive, toujours sur la défensive, je ne sais pas comminiquer avec les autres. Je ne sais pas me dévoiler!
Les rapports amoureux sont souvent sources de flashback, juste par des gestes, des mots, des attitudes! J'ai tant de peur, de questions et si peu confiance en la nature humaine!

Je leur en veux tellement car maintenant c'est moi qui vait devoir construire l'avenir de ma petite fille avec un tel poids et sans repères!
Alors oui à 30 ans, 20 ans aprés je ressents à nouveau le besoin d'en parler et d'évacuer pour me comprendre et pouvoir continuer à avancer!
Alors merci à vous de m'avoir lue et de vos témoinagnes!