Mémoire corporelle

Témoignages Publié le 31.01.2012

Fotolia_164571_XSDepuis peu, j'ai moi-même retrouvé un souvenir enfoui monstrueux. Lors de ce flash, où ma mémoire s'est réveillée, mon corps, de manière étonnante, a réagi tellement vite, que mon esprit n'arrivait pas à suivre. Je me suis retrouvée sous la douche, pleurant toutes les larmes de mon corps. Je ne pouvais y croire. L'impression de devenir folle, complètement dissociée  (alors que je l'avais toujours été !). C'est, à la fois, si bouleversant et si rassurant. Enfin, les pièces du puzzle qui me manquaient étaient là.

J'avais trouvé la source de mes problèmes : difficulté à faire confiance, culpabilité, impossibilité de vivre une vie de couple sans partir à la course, impossibilité de fonder un foyer, impossibilité de rester au même endroit plus de 3 ans. Mais bon, je sais, et je soupçonne grandement que cet évènement à 2 ans n'est pas isolé.

D'ailleurs, depuis, j'ai des terreurs nocturnes qui se sont réveillées. Toutes les nuits, on entre dans ma chambre et on me met la main sur la bouche, qui est-ce ? Je n'arrive pas à le voir, mais mon corps tremble tellement qu'il déclenche des angoisses insupportables. Cela fait un mois 1/2 maintenant que je sais. Et que puis-je en faire ??

La souffrance est insupportable autant que le silence. Je me sens si seule. J'ai bien essayé d'en parler, mais c'est comme si je faisais face à une indifférence courtoise ou alors carrément comme si j'avais la peste. On m'a même proposé de passer une IRM, peut-être avais-je un petit anévrisme !? qui sait ... ou encore que je m'étais certainement fabriquée un souvenir, as-tu fait une thérapie sous hypnose ?! NON, Crétin !

C'est un sujet si tabou, si extraterrestre, alors que je suis dans le domaine de la santé !!!!!

Je me tais, j'ai mal, je parle, j'ai mal, je me brosse les dents, j'ai mal, je marche, j'ai mal. J'ai quelques moments de répit, dans mon travail, par exemple, où je ne sens plus rien.

Je me rends compte qu'il me manque la reconnaissance des membres de ma famille. Mes parents, charmants petits vieux, si inoffensifs maintenant,  et pourtant ... Que puis-je y faire !? Rien !

En effet, je sais maintenant que c'est une histoire entre moi et moi, et qu'il me faudra du temps, m'en remettrais-je ?! surtout que je sais que je n'ai pas tout découvert et j'ai très peur de ne pas m'en relever. Mon thérapeute m'a dit qu'il ne fallait pas oublier que j'avais réussi à traverser tout cela et que j'étais vivante. A plus de quarante ans, comment ai-je vécu ? à l'exemple de mon appart : beaucoup d'espace et peu rempli, toujours prête à partir, comme si la Gestapo allait débarquer. Aucune vie propre !

En même temps, je ne perds pas espoir. Je suis très en colère et je vais m'en servir. Je sais que c'est un superbe moteur qui peut m'aider à me transformer. Et puis, il me reste la moitié de ma vie et j'ai envie de croire qu'elle pourrait s'enrichir, puisque que j'ai vécu l'ascétisme, je ne risque pas grand-chose ...

Alors, j'ai pris mon courage à deux mains, malgré le rejet et les doutes des autres face à mon récit et ma douleur, je me suis inscrite dans une association "faire le pas" et  je vais aller aux séances de groupe. J'ai très peur, mais je sais que si je ne fais rien, je mourrais étouffée sous le poids de ma souffrance.

PS : A vous tous, qui avaient le courage d'en parler et d'écrire, MERCI, cela met du baume sur mon coeur.

Et pour tous les autres, ne perdez pas courage ! Belle pensée

Nous en parlons
A
ann
Publié le 25.02.2012
Inscrit il y a 9 ans / Actif / Membre

depuis 2 mois je tremble presque tous les matins en me reveillant ... j ai 52 ans et ma memoire se réveille sur l horreur absolue : j ai été violée par mon père durant toute mon enfance et une partie de mon adolescence...

M
Michel47
Publié le 23.02.2012
Inscrit il y a 11 ans / Nouveau / Adhérent

Bonjour, j'ai eu un souvenir retrouvé à 48 ans d'un événement semblable survenu à l'âge de 3 ans. J'avais aussi le souvenir, conscient depuis toujours, d'abus subis à 12 ans. J'ai aujourd'hui 57 ans ; ma vie a été bouleversée mais je vais mieux.

M
Michel47
Publié le 23.02.2012
Inscrit il y a 11 ans / Nouveau / Adhérent

Souvenir revenu à 48 ans d'un vécu semblable arrivé à l'âge de 3 ans. J'ai maintenant 57 ans. Ma vie a été bouleversée mais je vais mieux.