Mon amie est en enfer et je suis impuissant

Témoignages Publié le 17.12.2006
bonjours, j'ai rencontré mon amie voici un an, elle en a 41. divorcée depuis 2 ans elle c'etait mariée a 18 ans, por quitter ses parents. elle a eu 3 enfants. elle est depressive depuis + de 10 ans. Plusieurs tentatives de suicide, sejours e n hopitaux psychiatrique. Elle est completement paumée, sa vie est un enfer, addiction aux medicaments, son moral est souvent en dent de scie. son ex mari alcolique l'a toujours frappée et exercais une torture morale , plusieurs fois elle a finie aux urgences. il faut dire qu' elle a toujours eu une vie dissolue, et afin de trouver un recomfort ou un plaisir dont elle s'est toujours sentie coupable elle a tout essayé et je pense qu'elle a du mal a l'assumer. D'apres ses dire sont pére a toujours été jaloux, voyeur, et lui a pourri la vie. il s'est comporté en geolier l'empechant de decouvrire la vie comme tout le monde. il l'espionnais, lui interdisait les flirts les sorties et se montrait souvent violent. pour le moment nous n'en savont pas plus car elle dit ne plus sse souvenire de certaines periode de cette epoque, mais elle ne supporte pas son regard sur elle et le contact physique lui donne la "nausée". elle me dit n'avoir prsecque jamais connue le plaisir car elle a un certain degout des hommes, ce qui ne l'empeche pas d'avoir eu de nombreuse aventures et presque jamais pour coucher mais elle eprouve du plaisir????? a les satisfaire a sa maniere. il lui arrive de se prostituée car elle ses resources sont limitées, mais qund ellevas mal elle pleure et se reproche tout ça, elle dit qu'elle n'est qu'une "pute" qu'elle a envie d'en finir avec la vie. a l'heure actuelle elle est dans un hopital psy a sa demande, mais, je crois que la medecine montre ces limites car les medecin se contente de donner des medocs mais ne regle pas le fond du probleme. Je l'aime mais c'est tres dure pour moi car, je me rends compte que toujours habituée a mentir pour entretenir des liaisons je la soupspconne de continuer avec moi, mais je crois beaucoup moins qu'elle ne le faisait avant. vous voyer il y a un grand black hspitaliser avec elle et bien je me pose la question???? bref je crois que notre rencontre a été positve, car je pense qu'elle aimerais bien s'en sortir, mais que faire, je pensais qu'avec de l'amour j'y arriverais mais que c'est dure. je tiens sa main pour qu'elle s'en sorte mais bien souvent c'est moi qui me sents tiré vers le bas. j'aimerais trouver un peu d'aide, de soutient, de conseille au près de personnes victimes ou ami de victimes de violence et d'abus, pour avoir quelque raison d'esperer que notre histoire que nous avons baptiser "la paranthese enchantée" lae sois jusqu'au bout. merci