Mon histoire : Ma Victoire

Témoignages Publié le 08.10.2011

Fotolia_3379971_XSMerci de prendre un peu de votre temps pour me lire. Je vais essayer de faire court bien qu’il est difficile de résumer plus de 20 ans d’une vie ! Je m’appelle Marion, et j’ai été victime d’un prédateur de l’âge de 8 à 12 ans. Ce prédateur semblait être apprécié de tout le monde, il était l’amant de ma mère. A 18 ans, je quitte le foyer familial pour suivre mes études et tirer un trait sur mon passé. Cependant, celui me rattrape dans ma vie d’adolescente, de jeune femme et de mère.

A la naissance de mon fils, tout bascule au risque de tout perdre : amant, maison et vie….L’été 2009, je me fais suivre par une psychologue qui va me conseiller de m’entourer de personnes victimes comme moi. Je vais donc demander de l’aide à info victime. En octobre 2009, je porte plainte contre mon agresseur grâce au soutien de mon conjoint.

Il est difficile de tout vous noter mais je passe par toutes sortes de sentiments et entre autre : Culpabilité de faire du mal à ma famille en leur annonçant ma démarche suite à mon passé. Après une cure d’antidépresseurs, de visites récurrentes chez ma psy, le 31.08.2011 arrive la confrontation. Montée des marches du palais, je sens mes jambes se dérober et là je le vois : cet homme qui ma volé mon enfance et pourrit ma vie d’adolescente, de jeune femme et surtout de mère.

Alors il me fixe de son regard noir et perçant afin de m’intimider comme il le faisait par le passé mais j’avance en tant que femme, en tant que mère de 29 ans et non plus comme une petite fille de 8 ans, sans défense et je défis ce regard perçant. A partir de ce moment j’ai gagné, je le sais. Je suis forte et au moment de la confrontation, je ne perds pas mes moyens car je pense à mon fils. Procès ou pas, il a perdu pour moi. Il n’est rien.

Entre vouloir et pouvoir, il y a un fossé. Vouloir porter plainte et pouvoir passer la porte de la gendarmerie…. Je peux désormais avancer dans ma vie. Cette ombre de honte, cet homme omniprésent dans mon esprit n’y a plus sa place aujourd’hui.

Nous en parlons
P
petitoune
Publié le 15.11.2011
Inscrit il y a 11 ans / Actif / Membre

Marion ton témoignage me donne du courage, j'espère obtenir cet instant ultime où j'aurai l'impression d'avoir repris le dessus : au fond la confrontation je crois qu'elle doit mener à cela remettre chaque acteur de l'histoire à sa place.

É
étoiledusoir
Publié le 11.11.2011
Inscrit il y a 10 ans / Actif / Membre

Marion
merci pour ton témoignage plein de force et d'espérance.