Mon mal se nomme Didier

Témoignages Publié le 02.01.2012

Fotolia_3379971_XSMon temoignage risque d'etre un peu fouillis, car c'est la premiere fois que je le met par ecrit. mon compagnon connait deja le "resume de l'histoire" , il est le seul en qui j'ai suffisament confiance pour aborder ce suget. mais la, meme si je tremble de peur devant mon ecran, je veux franchir le pas. je suis une femme belge de 33ans et j'ai ete la poupee de mon beau-pere . je tien a preciser que je n'invente rien, meme si certain passages vont vous sembler etre du delire pur. alors je presente mes excuses aux personnes que je froisserais ou que je mettrais mal a l'aise.

Ma mere m'a mise au mode a 17ans mon pere en avait 18. fan de sports mecaniques et mauvais conducteur, il est decede d'un accident de la route apres 2 mois de coma. le mariage fut annule, puis la reconaissance paternelle n'a pas eu lieu. je me retrouve elevee par ma mere seule, faisant du mieux qu'elle peut ;depuis la mort de son fiance, ma mere vegete dans une depression de plus en plus profonde.

Elle a rencontre pat, mon beau-pere, a un barbecue chez des amis. il l'a raccompagnee chez elle puis n'est plus jamais reparti. deux semaines plus tard, on m'enjoignait vivement a l'appeller "papa"et a le considerer comme tel.a leur mariage, il fait une reconaissance de paternite et me donne son nom de famille.  

Cela a commence vers mes 10ans. deja reglee, je cherchais aupres de mes parents des reponses . pat m'a montre des revues pornos mixtes et m'a demande si ca me faisait de l'effet et autres questions genantes. ce fut la 1ere fois ou j'ai senti qqch de malsain dans l'air. une apres-midi, il nous a reunies , ma mere (grande fan d'esoterisme) et moi autour de la table pour nous annoncer qu'il etait un ange denomme henri pouvant prendre possession du corps de pat dans le but d'en faire un inventeur reconnu. je me souviens avoir demande s'il pouvait me faire apparaitre un plumier car le mien etait casse. j'ai eu un regard de mepris chevaleresque.

Peu apres, un autre "ange" a fait son apparition : didier! celui la etait mon ange perso, sence regler tous mes soucis en echange d'energie. ca commencait par me serrer fort, ses bras contre mon ventre. j'ai fais remarquer son erection ; normal, c'est ainsi qu'on accumule l'energie. puis peu a peu, au fil des "seances", les mains ont quitte mon ventre pour atteindre des endroit plus sensibles.

A la maison, ma mere etait a fond dans son trip, benie de dieu, elle pensait meme mettre au monde le nouveau christ! mais je pense qu'elle savait, car a ce moment elle est devenue plus violente, plus rabaissante et j'etais privee de tout. elle m'accusait d'etre la responsable de tous ses malheurs, j'etais tellement negative que je detruisait le "travail des anges".

Vers 13ans et demi, j'ai fais une erreur fatale: j'ai couche avec un garcon. "plus d'hymen, plus de souci"  les soit-disant anges ont decrete que j'avais un demon en moi. il fallait lui prendre son energie pour l'affaiblir. j'ai deja explique plus haut avec quoi "prenaient l'energie" . a partir de ce jour, ses mains se focaliserent plus precisement, et je fus violee et sodomisee presque quotidiennement. avec obligation d'orgasme ! sans ca, il n'avait pas l' "energie" pour me sauver du demon qui me devorait. je ressortais hebetee, hagarde, coupable et sale des "seances" un nez qui coule ou une mauvaise note (que j'accumulais) necessitaient une seance. un mot grossier ou un mouvement de nerfs aussi.

Ma mere, occupee a ses grossesses a la chaine et ses rituel magiques (elle recevait en tant que voyante) ne voyait rien ou ne voulait rien voir. nos seuls contacts etaient les coup qu'elle me donnait pour unne quelconque raison. je vivais dans une bulle irrealiste, me reveillant parfois avec son sexe entre mes fesses , et mimant de dormir encore pour ne pas avoir a "participer".il m'est arrive de me couper dans l'intimite avec un rasoir pour qu'il pense que j'avais mes regles et que cela se limite aux attouchements. ma mere n'allant jamais a l'etage, c'est a moi qu'incombait le rangement /nettoyage des chambres. il montait regulierement "verifier".

Parallellement, je me laissais faire par tout garcon me manifestant un peu de tendresse, cherchant l'amour la ou il n'est pas ... mais ca, je ne le savais pas a l'epoque. j'avais une reputation horrible qui me suivait de l'ecole au village ou j'habitais. je suis tombee enceinte a 15ans. et meme si je souhaite de toutes mes forces que ce ne soit pas le cas, il y a de fortes probabilites que ce soit d'une "seance".

Ma fille a 17ans maintenant, et l'idee meme de lui dire me revulse. c'est au dessus de mes capacites. je me sens sale, coupable, je me fais l'effet d'une poupee gonflable de troisieme main. depuis, j'ai la phobie de l'exterieur, des gens, de la vie. je ne tiens pas un travail plus de trois jours, je fais des attaques de panique plusieurs fois par jour et par nuit. je precise que meme si ca a l'air fou, je n'ai pas menti d'un seul mot. 

Nous en parlons
P
PRINCESSE
Publié le 30.01.2012
Inscrit il y a 10 ans / Nouveau / Membre

[i][b]Bonjour,
Tu as eu le courage de faire ton 1er témoignage et je t’en félicite. N’aies pas peur, ici tu trouveras une écoute, ici personne ne te jugera ! Moi je te crois et je te comprends, je suis de tout cœur avec toi et je te soutiendrai… tu n’as pas à te sentir « sale », rien n’est de ta faute.
Tu as bien fait de tout révéler à ton compagnon, c’est une première étape. Maintenant, je crois que le temps est venu de te faire « aider ». Tu as besoin de cette aide. Tu as survécu à tout cela, maintenant il faut t’occuper de toi, pour toi, pour ton compagnon et pour ta fille. Et surtout, ne te rabaisses pas, tu es une « femme » digne d’être nommée ainsi, tu as « ta place » en ce monde.
Je te souhaite beaucoup de « courage », il y a de la force en toi, tu vas le découvrir.
Je t’embrasse.
Catherine
[/b][/i] :-*