Pourquoi la justice ne veut-elle pas voir ?

Témoignages Publié le 14.01.2007

Mon deuxième gaçon alors âgés de 3 ans et demi m'a dit dans un cri, alors que je lui essuyais les fesses aux toilettes : "Mais tu sais, c'est papa, il m'a enlevé mon pantalon et m'a mis un pic dans les fesses.". Cette horrible déclaration faisait suite à :
- une autre 9 mois plus tôt que j'avais refusé de prendre au sérieux ("dans la forêt, un monsieur en noir m'a fait une piqûre dans les fesses"),
- 6 mois de constipation de mon enfant,
- des saignements,
- des réveils nocturnes quotidiens (il hurlait dans un demi sommeil, le corps tout tendu : "laisse-moi, lâche-moi, non. Maman, maman..."),
- une maltraitance verbale inimaginable et un amour ambigu de la part du père.

Bien entendu, j'ai cru mon fils et j'ai porté plainte. Seulement, bien que mon fils ait maintenu ses accusations face aux policiers, à son père, aux experts, psychiatre et psychologue, la justice refuse de voir. Pourquoi ?

D'autant que le père a été décrit par les experts comme un comédien, un être instable et fragile, dont la mère a abusé de son frère...

Je ne comprend plus rien. Personne n'écoute mon enfant. Depuis le début de la procédure, tous n'ont fait que rechercher pourquoi j'avais porté plainte sans jamais prendre en compte la parole de mon enfant... Que puis faire pour protéger mes enfants ?

J'aimerais savoir si les paroles de mon enfant raisonnent pour certains d'entre vous ?

Merci de me confier vos témoignages et conseils.

Nous en parlons
F
FDG
Publié le 09.03.2014
Inscrit il y a 7 ans / Nouveau / Membre

Je compatis, c'est terrible - j'ai été victime d'inceste de la part de mes parents et si je peux vous donner un conseil, c'est de donner des forces à votre enfant, et de le rassurer et de lui apprendre à se défendre même verbalement - sans cesser de vous battre pour qu'il ne puisse plus voir son père - il y a de nombreuses associations et aussi des services spécialisés (traumatologie - hôpital Tenon etc...) où vous pourriez emmener vos enfants pour les soigner et obtenir des avis de spécialistes pour que les choses bougent. Je suis de tout cœur avec vous dans votre détresse et votre courage, n'hésitez pas à parler autour de vous et à soigner vos enfants - ils auront des forces pour affronter la souffrance. C'est terrible terrible mais il ne faut pas perdre espoir !

S
Stanka
Publié le 29.10.2013
Inscrit il y a 7 ans / Nouveau / Membre

Chère Madame,

Je viens de vivre la même expérience depuis le 3e anniversaire de mon fils. Saignements, constipation, rupture comportementale,et finalement dévoilement. Malgré une photo que j'ai pu pu prendre du père se laissant lècher le torse et sucer les seins, la police semble ne pas voir la réalité. le dossier est en cours d'instruction et rien n'est fait pour protéger la victime....
Le pourquoi? je n'y ai pas de réponse. je suis encore en état de choc. Est-ce faute de moyens ou de volonté politique? Je ne sais pas. J'espère en out cas que vous aurez la force et la possibilité de protéger votre enfant. J'ai moi-mêm du mal face aux contraintes juridiques mais je tiendrai bon!