Quand le silence écrase la voix

Témoignages Publié le 23.05.2016

Quand le silence

écrase la voix

J’ai retrouvé la voix : seulement, je crie ! Voici mon témoignage. J'avais entre 7 et 9 ans... LUI il a débarqué ; il vivait chez nous. Papa avait confiance : normal, ça ne lui aurait jamais traversé l'esprit qu'il touche à ses filles, en particulier "sa tigresse".

Il nous gardait quand Papa et ma génitrice allaient faire les courses, quand ils allaient en boîte, et c'est là que tout à commencé....

Je vivais dans une famille où tout ce que les enfants disaient était des mensonges. Ca arrive. Moi, j’ai eu la chance d'avoir une grande sœur, jalouse de moi. Pourquoi ? Même elle ne saurait me répondre car la dernière fois que je l'ai vue, elle ne savait même pas répondre mais son excuse était que "J'ai fait des erreurs. On est tous humains."... Mais bien sur.... !

Une première cousine parle et toc ! Personne ne la croit... Alors qui me croira hein...? Les jours, les semaines, les mois et les années passent... Et ce secret est là bien présent ; je m'en rends compte maintenant... Quand tu vois et vis ce que font les grands...le décalage dans ta tête est juste explosif...

J'ai beaucoup de mal à aimer, à faire confiance, mais je n'hésite pas à donner car j'ai peur de décevoir. « Il » m'a foutue ce satané sentiment et depuis, chaque jour que je vis, je fais en sorte de ne pas décevoir mes proches... Et quand je perds un/une amie/s (vous savez les amis qui deviennent fantômes du jour au lendemain sans vous donner d'explication), je suis encore plus meurtrie...

Quand j'ai voulu le dire à mon père, j'ai eu un blocage et quelques mois plus tard, il est décédé… Et quand je l'ai dit à ma mère, elle a juste fait le lien que ce pédophile tournait autour de ma petite sœur de 9 ans « mais tout va bien », elle a abordé ce sujet comme si on parlait de vacances...

Elle n'était pas affectée comme moi je le suis depuis vingt ans… J'ai JURÉ que je n'étais pas une menteuse et que j'étais enfin prête à me confronter à « lui »... Elle a fait une réunion. Ce qui a été fait. « Il » a dit que je mentais par deux fois.... Cela fait vingt ans que je suis SEULE sans personne à qui parler parce que ma propre grande sœur jalouse m'a mise à la porte parce que j'ai dormi dehors, parce que je ne fais que pleurer et je continue encore et encore aujourd'hui, parce que j'étais consciente d'avoir une famille unie et soudée. Et que lorsque j'ai réalisé que j'étais vraiment SEULE, je ne pouvais pas « le » laisser me faire passer pour une menteuse...
Je n'ai jamais été aussi violente de ma vie. Vingt ans de rage, de pleurs, de cauchemars, de silence remontent en moi et s'expriment par deux gifles collées sur son visage et une droite. ET IL AVOUE.... J'ai attendu vingt ans ! Pourquoi..? Je me pose encore la question....
Et puis je décide d'agir. Elle (ma génitrice) m'en dissuade en passant par tous les membres de ma famille pour que je ne porte pas plainte. Puis j'apprends qu'il y a une autre victime puis une autre... Il y a celles qui ne s'en souviennent que vaguement parce qu'elles se sont conditionnées à oublier... Et celles qui se rappellent de tout, dans les moindres détails...
En fait, j’suis pas toute seule : il y a un grand nombre de jeunes femmes mortes dans ma famille...
J'AI HONTE DE MA FAMILLE. J'AI HONTE DE MA GENITRICE. PARFOIS J'AI HONTE DE MOI. JE ME HAIS quand je flanche !

Elle le couvre au détriment d'enterrer sa propre fille vivante. Elle couvre encore deux frères cadets à elle...J'AI TELLEMENT HONTE, TELLEMENT HONTE ! Elle dit que je veux salir ma famille. Elle dit que je devrais me contenter de ses EXCUSES, que « c'est bon, c'est passé ! »... Elle dit qu'elle ne me soutiendra pas… Elle dit surtout depuis des années qu'elle ne veut plus rien avoir à faire avec moi...

Je n'ai pas choisi ma vie, on l’a choisie pour moi et je dois faire avec...

« PARDON » ne répare pas un cœur... La JUSTICE par contre peut uniquement panser les blessures...

C.

Nous en parlons
S
Sosi124
Publié le 04.04.2020
Inscrit il y a 1 an / Débutant / Membre

Bonjour , tu as tout mon courage . Tu parles d avoir retrouvé la voix ? Je étais dans ton cas il y a encore quelques jours , j avais des phobies de la parole . Et j ai exactement les mêmes symptômes que tu as dans la relation avec les autres .
Plein de courage à toi ...

L
luminis
Publié le 17.07.2016
Inscrit il y a 10 ans / Actif / Membre

Courage.
Le chemin de la vérité est aussi celui de la liberté et du bonheur à venir. C est difficile mais tu verras un jour ton cœur s apaisera. Courage tiens bon et n hésite pas à t appuyer sur les personnes qui puissent être à ton écoute et bienveillantes à ton égard. Cela existe, cherche les et tu les trouveras même si ce chemin là aussi est parfois chaotique pour nous. Surtout appuie toi sur un(e) bon(ne) psy.
En tout cas c est toi qui a raison et ça n en doute jamais, jamais, jamais.... Tu es très courageuse et manifestement pleine de vie.... Alors, ne lâche rien, jamais! Tu es tres courageuse et tu peux en être très fier .... Par ta parole que tu as réussi à libérer tu as déjà aidé beaucoup de personnes... Merci à toi pour ça...
Bien à toi, Amicales pensées.