Résiliente, un parcours du combattant

Témoignages Publié le 13.06.2022
femmeaupremierplan.png

Quand la famille ment et que l'institution ne joue pas son rôle...

J'ai déclaré les faits à l'âge de 11 ans. Il y a eu un non-lieu à poursuite judiciaire. Chercher l'erreur 🙄 Ensuite, mes parents m'ont fait croire que toutes les démarches avaient été effectuées et donc que les démarches étaient clauses. J'étais abandonnée par l'institution et livrée à la parole de ma famille incestueuse. Oui, oui, on m'a laissé vivre chez moi... J'ai découvert à 33 ans qu'aucune plainte n'avait jamais été déposée. Je cherche encore des explications puisque des démarches en judiciaire ont bien eu lieu mais sans plainte ??? Quid des démarches de l'époque, il n'en reste quasiment aucune trace 🥺

J'attends depuis 8 ans très impatiemment un procès en assise. Je patiente donc depuis 30 ans qu'on me reconnaisse victime. Heureusement, je n'ai pas attendu après les institutions pour me reconstruire et c'est essentiel ... J'ai dû suivre beaucoup de thérapie depuis les faits qui remontent à mes 11 ans. Je suis maintenant psychologue, mère de trois magnifiques enfants et mariée à un merveilleux mari après un très très long parcours de résilience. Je n'ai jamais bénéficié ni même été informée d'une prise en charge possible à 100 pour cent. Seul mon avocat est gratuit mais grâce à mon assurance. 

 Une survivante de l'inceste. Merci à vous pour vos actions 😊