Tabou de l'inceste

Témoignages Publié le 20.06.2010

Fotolia_23567951_XSBonjour. Je viens de lire d'une traite le livre d'Isabelle Aubry, qui me fait prendre conscience bien plus largement que je ne le pensais du tabou de l'inceste. On parle tellement de pédophilie que l'on en oublie effectivement l'inceste, ce que c'est, et à quel point cela est fréquent et bâni de la société. J'ai 29 ans et depuis plusieurs années, ma soeur et moi soupçonnons avoir subi des abus, mais nous n'en avons pas de souvenirs concrets. Des pistes, des intuitions, des comportements étranges surtout.

Est-ce que ce ne sont "que" des abus moraux, ou y a-t-il eu des abus physiques ? J'ai essayé de creuser autant que possible, j'en ai parlé avec 3 psy différents, dont deux sexologues, mais tous me répondent sans faille : pas de souvenir, donc pas possible. Tout le monde occulte. Mais personne ne s'inquiète que je sois sexuellement abstinente depuis 8 ans, que je n'ai jamais réussi à faire confiance à un homme, que je fasse des crises d'angoisses dès qu'on s'approche trop de moi, que mon père me dégoûte terriblement... A l'heure actuelle, et même en faisant une psychothérapie, tout le monde me pousse à éviter d'aborder le sujet, sous prétexte que "c'est à la mode à présent de parler d'abus à tout bout de champ".

Comment faire, dans cette société tellement malsaine et pervertie, d'accéder à la vérité ?

Nous en parlons
K
kalimera
Publié le 07.07.2010
Inscrit il y a 11 ans / Nouveau / Membre

"Pas de souvenirs donc pas possible" c'est vraiment du n'importe quoi. Ces personnes devraient lire ce qui ressort des groupes de paroles; ce sont les victimes qui en parlent le mieux. Excuse moi je ne connaît pas ton prénom mais ton témoignage me fais penser un peu à moi. J'ai 29 ans également, je ne supporte pas mon père, et j'ai des douleurs à chaque rapport (qui sont rares du coup)...mais pas d'images de l'inceste. Certains disent que je n'ai donc pas de "preuves". Mais qu'est ce qu'ils velent ? Une vidéo? Un témoin oculaire? Une trace d'ADN de mon père au niveau du sexe?!! A part peut être pour certains incestes à un âge assez avancé le déni est casiment systématique...surtout que si ça s'est passé dans la petite enfance (ce qui n'est pas rare vu que l'enfant est à ce moment est la proie idéale) le cerveau n'étant pas encore complètement développé il ne peut pas y avoir de souvenirs visuels mais plutôt des sensations, présentiments,etc. Courage, il y a aussi des thérapeutes qui connaissent bien le sujet. Va voir plutôt une thérapeute femme (même si ce n'est en aucun cas une garantie de sa connaissance de l'inceste ce sera peut-être quand même mieux). L'inceste est très répandu car c'est le crime parfait, un crime sans cadavre, sans "preuves"

K
knut007
Publié le 03.07.2010
Inscrit il y a 11 ans / Nouveau / Membre

Tout au long de mon enfance, j'ai vécu dans un climat incestueux dans ma famille, en plus de subir des abus dits «subtils» parce que les intentions de mon agresseur n'étaient pas claires. Il y a plusieurs formes d'incestes, et si vous avez un malaise et que vous en êtes venue à invoquer l'inceste, c'est qu'il y a nécessairement anguille sous roche.

L'inceste, c'est aussi l'inversion des rôles parents-enfants, c'est l'intrusion malsaine d'un parent ou d'un proche dans son intimité, autant physique que morale. Il faut vous faire confiance et écouter vos sentiments par rapport à votre malaise ! Je vous encourage fortement à en parler à un professionnel de confiance, de préférence spécialisé dans les abus sexuels. Il y a aura toujours des incrédules qui ne voudront pas vous écouter, mais des bons psys, il y en a et ils pourront vous aider. Il faut juste tenir bon.

Courage !