Témoignage

Témoignages Publié le 26.11.2011

J'ai besoin d'écrire, ce que j'ai vécu, de dire.... Je m’appelle Emanuelle et j’ai 29 ans. J’ai toujours vécu dans un climat incestueux. Mon père qui se balladait nu, ou venais robe de chambre ouverte dans ma chambre,ou bien les bains avec ma mère jusqu'à très tard. De mon enfance, je me rappelle de ca, de ma peur du noir, d’aller au lit, que je faisais pipi au lit, que j’étais toujours de coté, exclue en classe. Toujours seule, silencieuse, a coter…

 J’ai grandie mon pere buvais, ma mere me laissais faire, vers 15 ans j’en ai eut marre, entre l’alcool, les crises de violences de mon pere, la didactature a ma mere,j’ai craquer.

Au lieu d’aller au lyceé, j’allais dehors , j’ai commencer a fumer, a boire en cachette, et puis en peu plus, toujours un peu plus…et puis ca suffisais plus alors je melangais avec d’autres produits.l’ambiance a la maison etait tellement atroce, que j’ai fini par plus rentrer.j’etais tout le temps dehors, dans la rue, j’y dormais, j’y vivais, j’y draguais, j’y me droguais.drogue, coma ethylique, hospitalisations…mauvaises frequentations…auto mutilation, prostitution.

A 17 ans j’ai commencer le violon, il me suivais dans mes periples nocturnes.il me tenais compagnie, je jouais, ma vie, mes sentiments, et cette passion ma aider a m’accrocher, a esperer…j’ai connue l’indifference des gens dans la rue, le froid, la faim, a en faire les poubelles..

L’ete de mes 18 ans, je me suis fais violer… »on » ma dis qu’il ne s’etait rien passer et de me taire. Mon medecin ma pas cru et ma fais hospitaliser.dans les mois qui on suivis,  j’ai  fais de la boulimie et j’ai pris 20 kilos.un enfer.

Apres j’ai voulus fuir le plus loin possible, je suis partie et j’ai repris mes etudes.j’ai passer mon bac 3 fois, je l’ai pas eut.

J’ai toujours été croyante, alors apres une hospitalisation forcer en psychiatrie je suis rentrer au couvent.je suis pas rester, j’arrivais pas a supporter , tout mes problemes revenais…et j’ai du en partir…

Je suis rentrer chez moi, chez « eux »…je me suis occuper de mon pere qui buvais de plus en plus…a 22 ans, donc, je me suis fais hospitaliser pour partir.

A l’hopital psychiatrique ou j’etais on ma mis des perfusions, j’ai maigris, je mangais plus.premieres crises d’anorexie.

La bas, j’ai rencontrer mon premier « mec »…j’etais amoureuse…je suis rester avec lui pendant 4 ans malgres qui m’insultais, me forcer a des relations sexuelles,ou profitais que j’avais bu…en 2007 , j’ai recuperer une jument destiner a l’abattoir, j’ai arreter de boire pour pouvoir la sauver, et depuis je n’ai pas replonger.

En 2008 j’ai enfin pu virer mon copain, j’en ai trouver un autre, il ma violer. Un voisin a abuser de moi aussi… Completement a bout , j’ai pris rdv chez le psy…c’etait un psychanalyste…le contact est passer de suite, et voila…j’ai raconter ma vie, la rue, la drogue, le couloir, tout ca…

 

On a travailler, j’ai eut des premier flasch, au debut j’avais aussi des hallucinations auditives,des crises de nerfs…c’etait trop douloureux.j’ai fais de l’emdr…des images sont remonter et j’ai disjoncter…mon medecin, ma diagnostiquer bipolaire,avec les medocs, ca allais mieux….

 

Et puis j’ai fais de l’eft…

 

Et puis plus ca allais , moins ca allais avec mon psy, il ecoutais plus, me poussais a partir de chez eux…me laissais dans le silence froid….mais moi je pouvais pas arreter….j’y arrivais pas…l’année derniere j’ai aterrie a l’hopital, a cause de crise d’oedeme…

 

J’avais essayer de faire comme si ca existait pas…et voila…j’ai été envoyer chez un osteopathe…des images sont remonter, et puis j’ai tout revecue….j’ai eut les memes sensations physiques…

 

Travailler avec lui ma beaucoup apporter…ma liberer, fais grandir…et je continue a travailler avec lui.

Aujour d’hui je ne vois plus de psys, j’ai arreter.je suis fatiguer de tomber sur des gens pas compétent, qui me font mal, qui m’écoutent pas, qui connaisse pas l’inceste et qui me font plus de mal qu’autre chose…

Je continue avec mon osteopathe et je vais commencer a voir une somatotherapeute…

 

J’espere que cette fois ca va aller.

Je fais de la musique, de la danse,j’aime beaucoup de choses…mais je me sens aneantie…detruite…

J’espere que je m’en sortirais, je suis fatiguer…

Normal 0 21 false false false MicrosoftInternetExplorer4