Témoignage femme: Abus sexuel ?

Témoignages Publié le 18.10.2006
J'ai 38 ans. Ce que j'ai vécu semble pas trop pire si je tiens compte de tout ce qui peut exister en matière d'abus sexuel. Ce quej'ai ''enduré'' pendant 6 ans soit de 11 ans à 17 ans ce sont principalement des attouchements aux seins maintes et maintes fois. DÉGOÛTANT. Même si cela peut sembler anodin si on compare à des viols, ou autres types d'attouchements.

Aussi j'ai des flashbacks, par exemple une fois entre autres 'expériences' où mon père m'a demandé d'aller dans son lit. Vous direz pourquoi y tu y es allée ? Parce que j'avais PEUR. et il a pris ma main et il voulait que je touche son pénis, il disait que je ne le faisais pas bander. Je ne voulais pas je pleurais je me sentais dans un autre monde je ne comprenais rien. Il m'a semblé que mon père était un monstre. Je ne me souviens plus l'âge que j'avais peut-être 13 ans.
Une autre fois où ma mère n'était pas à la maison et qu'il a insisté très fortement pour que moi ou ma soeur aille dans son lit. Voyant notre refus (et nos pleurs) il a pris notre lit et l'a violemment secoué mais nous avons résisté, après je ne me souviens plus.
Que de fois pendant la nuit où je me suis réveillée pendant qu'il me touchait les seins. Remarquez je ne dis pas caressé les seins parce que caressé implique qu'il y a plaisir des 2 côtés. Moi je ressentais un grand DÉGOÛT ET UN DÉSESPOIR.
D'autres fois où il voulait que je m'assoie sur ces genoux et il tentait de m'embrasser.
Je pleurais.
Aujourd'hui tout est comme cela ne s'était jamais passé. Nous avons des relations familiales qui semblent normales. Ma mère le sait car une fois elle est arrivée à un moment où mon père comettait un abus sur moi. Plus tard elle m'a pris à part et m'a demandé ce qui se passait. Je lui ai dit que mon père me faisait des choses pas correctes. Elle m'a répondu qu'il ne me toucherait plus jamais. C'était au tout début et ça duré six ans. Elle n'a rien fait. Et je suis certaine qu'elle savait. Même que des fois j'ai la nette impression qu'elle met la faute sur moi.
Est-ce que je peux penser avoir été abusée sexuellement, car il n'y a pas eu pénétration ou même attouchement des parties génitales, sauf que ça été traumatisant, j'aurais voulu d'un père avec un comportement autre.
Je n'ai pas eu un vrai père. Mais quelqu'un qui m'inspirait la PEUR. Et aujourd'hui encore après toutes ces années j'ai peur de lui. Même si je l'aime car c'est mon père mais je déteste qu'il me touche ne serait-ce que pour me donner un baiser sur la joue par exemple lors de fêtes.