Témoignage femme: Famille formidable???

Témoignages Publié le 24.03.2006
J'avais 4,5 ans quand tout a commencé...
J'ai été adopté par une famille qui aux premiers abords parait formidable.
Depuis mon enfance je considérais chaque membre de cette famille comme mes sauveurs. Ils ont débarqués dans ma vie au moment le plus critique, sans eux je dois l'avouer je ne serais plus de ce monde et j'ai l'impression que je leur dois bcp mais y a des limites à tout abut...
Donc comme je le disais au-dessus je suis arrivée en France celà fait 15 ans. Etant petite j'avais horriblement peur de l'eau ce qui fais que mon père venait généralement prendre son bain avec moi ( à cette époque là, je me sentais plus rassurée). Comme tout enfant j'étais très curieuse et voir mon père dans son plus simple appareil me paraissait étrange et son sexe m'intriguait bcp, donc à cette époque la je me suis permise de le toucher, chose qu'aujourd'hui je regrette amèrement!
De fil en aiguille mon père appréciait de plus en plus que je découvre son anatomie. Ne comprenant pas trop ce qui se passait je laissais mon pèreme caressait et m'embrasser. Puis un jour il a commençait un introduire sa langue au fond de ma gorge, j'ai trouvé ça immonde!
Puis par la suite je faisais souvent des cauchemars, donc mon père se réveillait dans la nuit et me faisait descendre jusque dans sa chambre évidement j'étais couché de son côté. Dans la nuit, je tendais mon bras vers lui pour avoir l'impression d'être moins seul et lui pensais que c'était une proposition et venait se coucher sur moi; ma mère dormait juste à côté mais ça ne le dérangeait pas de me touchais alors qu'elle étais là. Ma mère n'a jamais rien soupçonnait alors que parfois c'était des fois dans son lit avec elle à côté.
Celà a duré jusqu'à mes 13 ans environs. Par la suite on n'a jamais reparlé de ce qui c'était passé...

Mais par contre dans ma tête s'était toujours là...
Lorsque je suis arrivée en 2nd, j'avais environs 15-16 ans, ma mère a tout découvert en lisant mon journal parce qu'elle trouvait que j'étais devenu très agressive, donc elle s'était permise de le lire en pensant bien faire. Ce jour là elle a envoyé mon père venir me chercher à l'école.
La première chose qu'il m'a dit c'était:
" Ta mère est au courant pour nous deux. Vaudrait mieux ne pas en parler à la famille, ça serait la honte! Tu sais que je risque la prison pour ça! Et la famille qu'est-ce qu'elle va dire?!"
Par la suite j'ai passé plus d'une heure enfermée avec ma mère. Elle m'a demandé ce qui c'était vraiment passé pendant toutes ces années.
Apparement je lui aurais dis que mon père m'avait violé et la seule chose qu'elle avait trouvé à me dire c'était si je voulais qu'elle divorce. Puis par la suite elle a voulu avoir la version de mon père puis il n'y a jamais eu de suite jusqu'à l'année dernière où je suis tombé enceinte et qu'ils m'ont fait avorter en me convainquant que je ne pourrait pas assumer toute seule. Puis quelques mois plus tard, j'ai fais une tentative de suicide le jour de la St Valentin, un St Valentin un peu trop arrosé avec des amis.
A l'hopital, mes frères ont découvert la vérité et mes medecins m'ont conseillé de voir un psychiatre, chose que je n'ai jamais faite suite à une persuasion très convaincante de ma mère.
Bref, lorsque mes frères l'ont su; mon grand-frère m'a reproché d'être trop agressive et insolente avec mon père. Il m'a même avoué que s'il devait choisir entre mes parents et moi, il choisirait mes parents sans hésiter et que si je n'étais pas contente je n'avais cas partir de la maison.
Par la suite, mon père s'est enfermé à plusieurs reprise avec moi dans sa chambre pour me dire que j'étais aussi fautive que lui de tout ce qui venait de nous arriver et que j'étais consciente de ce qu'il me faisait, il m'a en quelque sorte rejeté la faute.

Mais je peux dire qu'heureusement j'avais ma meilleure amie qui étais à mes côtés et qu'il l'est tjs.
Depuis je vis tjs avec mes parents et c'est toujours la même chose, on efface tout et on fait comme si de rien n'était, et surtout on essaie de reconstruire notre famille... Quel bel esprit de famille!