Témoignage femme : la vie à deux :porte plainte si longtemps après ??

Témoignages Publié le 28.11.2006
J'avais 6 ans , c'était un de mes cousins préférés je le connaissais bien , on se voyait tous les mercredi , ma tante -sa mère -nous gardait ma soeur et moi , parfois , aussi le week end ...comme ce jour là .
C'était chez mon papy ..mon père n'était pas loin mais n'a rien vu , rien entendu et s'en est toujours voulu . MOn cousin distribuait des chewing gommes au citron (mes préférés à ce moment là , je les déteste aujourd'hui, je déteste le citron tout court maintenant ) à tous mes cousins qui étaient présents .Comme tout le monde , j'en ai demandé un , mais il m'a répondu , non pas toi pas tout de suite , quand tu seras venue avec moi .
IL m'a emmené dans la cabane de jardin , endroit où on allait jamais jouer , cet endroit était très glauque .
je me souviens qu'il y avait un vieux matelas inconfortable d'ailleurs , il m'a allongé , ma caresser , j'ai bien senti que ce n'était pas normal du coup ,j'ai serré les cuisses.Il a donc arrêté un instant pour finalement me forcer à la caresser lui .c'était immonde de sentir son pénis en érection ,ses poils sur ma main ...
comme je n'arrivais pas , il m'a saisi la main et ....
"heureusement " mon père est arrivé dans les parages , mon cousin a eu peur et s'est rhabillé et est sorti rapidemment en me disant d'attendre là ...chose que bien évidemment stupide comme j'étais , j'ai fait .
je me souviens qu'un carpaud est rentré dans cette cabane jsute à ce moment , j'ai eu peur et je suis sortie en courant .Je n'imagine pas ce qui se serait passé si j'étais restée .
le souvenir que j'ai gardé pendant longtemps de cette histoire c'est que je n'avais pas eu mon chewing gomme .je n'avais pas compris ce qui m'était arrivé ,sauf que c'était pas normal .
il a essayé de recommencer un autre jour , je ne sais plus où , je ne veux pas avoir où .

pendant 10 ans , je n'ai rien dit En fin si je l'ai dit à ma meilleure amie qui a cru que je mentais , j'avais 12 ans .
Du coup , je me suis tue en me persuadant que je n'avais rien vécu , j'y ai presque réussi .
j'étais juste mal dans ma peau , je n'étais bien que dans ma famille .Moi qui jouais tout le temps avec les garçons avant , je ne pouvais plus les regarder , leur faire un bisous ne serait ce que sur la joue ..J'ai grossi , maigri , par période je pleurais tout le temps sans raison .puis un jour , je suis sortie avec un garçon juste pour faire comme mes copines et là , j'ai commencé à vomir tous les matins en imaginant sa bouche sur la mienne , tous les matins ......tous les midis .....J'avais oublié , je ne voulais pas me rappeler .
mes parents m'ont emmené voir un médecin mais ils pensaient tous que c'étaient parce que j'étais trop stressée par l'école ...peut être , sûrement même , mais je ne vomissais pas quand j'étais en vacances loin de Brest et des mes cousins .

Un jour(j'avais 16 ans ) , le détonateur est arrivé .Ma soeur est revenue à la maison en disant que qu'une de ses copines n'arrêtait pas de se faire toucher par ses camarades et là , tout est revenu d'un coup .ou presque parce qu'aujourd'hui encore , certains détails me reviennent dans la tête .
tout m'est revenu , je l'ai dit à mes parents abasourdis parce qu'ils ne pensaient pas que ça avit pu arriver .ça ne pouvait pas arriver parce qu'ils avaient surveillé mon cousin qui avait été surpris en train de faire la même chose avec sa soeur .Seulement ,ce n'était pas lui .
j'ai complètement raté ma première à cause de ça .
mes parents on essayé de m'aider , de me soutenir , ils ont essayé de m"envoyer chez le psy mais j'ai refusé .j
usqu'au moment ,où j'ai ét amoureuse pour la première fois et que mon copain attendait que je fasse l'amour avec lui ..Chose que j'ai faite contrainte et résignée parce que je l'aimais et que je ne voulais pas le perdre ..regrettable d'ailleurs parce que c'était trop difficile pour moi , je n'ai jamais pu le toucher et du coup , il m'a largué lachement ,pour un autre motif bien évidemment .
mais il savait ce qui m 'était arrivé et en avait marre d'attendre que j'aille mieux selon ses propres mots ............
descente aux enfers pendant 4 mois à la suite de quoi ,j'ai rencontré un garçon formidable qui m'a fait reprendre confiance dans les hommes , il ne m'a rien demandé , juste mon amitié .il m'a soutenue pendant un an.mais au bout de cette année , n'allant toujours pas mieux , j'ai enfin réussi à franchir la porte du psy ;1 an à passer devant sans jamais réussir à appuyer sur la poignée ...
LUi , il a réussi à le me convaincre de le faire .

maintenant que j'ai fait cette analyse , je vais meieux , je me sens toujours aussi coupable de ne pas avoir dit non, d'avoir accepté d'aller avec lui juste pour un chewing gomme ...vous vous rendez compte pour un chewing gomme ????????
J'ai réussi à reprendre confiance en moi , à ne plus être un personne effacée comme je l'ai été pendant longtemps .Je m'assume , je me révolte et j'aime .

mais la vie à deux , c'est dur parfois , parce que l'homme avec qui je suis est trop gentil , trop bien pour moi .
Il me donne tant de choses que je n'arrive pas à lui rendre .Au tout début de notre relation (quelques mois avant que je ne commence mon analyse ) , je ne pouvais même plus l'embrasser correctement ..je ne pouvais pas le toucher , me balader main dans la main avec lui .
A force de patience et de confiance et d'analyse , de pleurs et de colère , j'ai enfin réussi à franchir certaines barrières mais l'amour physique est pour moi un calvaire parce que je ne peux pas le toucher et il en souffre ..et je souffre de le voir souffrir .
l'amour est sensé être un partage et je n'arrive pas à partager .....j'ai besoin de comprendre pourquoi on m'a fait ça , pourquoi on m'empêche de vivre normalement .
je sais que je n'ai rien dit à mon cousin , je n'ai pas porté plainte parce que je voulais pas briser ma famille ,surtout , je ne voulais pas qu'on me rejette parce que je sais que c'est lui qu'on aurait défendu .
je n'ai pas prté plainte parce que ma psy me l'a déconseillé , je voulais uniquement me venger , lui faire autant de mal que lu m'avait fait ...je n'aurais
mais maintenant , la question se repose .

je vis en ce moment un tournant scolaire et amoureux (je vais peut être aller vivre avec mon copain )mais j'ai besoin de comprendre pour avancer et cette question de donner une suite à cette histoire revient.,j'ai besoin de comprendre pour ne pas avoir constamment ses images qui me remontent à la tête ..
mais lui , il a le droit de vivre normalement , de faire l'amour normalement , de faire des enfants à sa femme et pas moi ???????????????
je ne sais pas quoi faire............


J'ai 22 ans et j'ai subi des attouchements sexuels de la part de mon cousin chez qui j'allais toutes les semaines .
Ma mémoire est assez confuse , je me souviens par episode de certaines choses et celles ci reviennent forcément quand j'essaie de faire l'amour avec mon copain.
Pourquoi moi , je n'ai pas le droit de faire l'amour comme tout le monde ???
pourquoi lui a t il le droit d'exploser de bonheur devant moi alors que je vais mal et cela à cause de lui ????
pourquoi ne pas porte plainte maintenant et le détruire comme lui m'a detruit ??? ou peut être lui mettre mon poing dans la figure , lui parler ??

je ne sais plus ........