Témoignage femme: Ma vie... et maintenant à 21 ans

Témoignages Publié le 09.10.2006
Je sais pas trop par quoi commencer. Peut-être est-ce mieux par le début. Mais c'est pas facile de parler de ça..

J'ai été adotpée à l'âge de trois ans par un couple qui ne pensaits pas pouvoir avoir d'enfants.
4 ans après il on eu ma petite soeur.. que je n'ai pas aimé tout de suite, par jalousie.. et je pense aussi parce que ma mère etais plus attentionner à son égart.. mon père c'était envers moi qu'il était plus attentionner! Et je dirait même beaucoup trop. Je ne me souviens plus comment tout ça à commencé, mais je sais, que j'était toute petite..
J'ai des images, des flaches mais je sais pas si c'était la réalité ou un simple cauchemard de ma plus tendre enfance.

Je sais, que vers l'âge de 12 ans j'ai réussi à lui dire non.. mais le mal était déjà fait.

Je me souviens d'une fois ou je voulais regarder la tv et ma mère regardais déjà autre chose(on avais déjà souper), alors, je suis allée dans la chambre de mes parents (ils avaientt une autre télévison dans leure chambre) et mon père est renter un moment plus tard à la maison. il as soupé et est venu me rejouoindre dans la chambre à coucher. Je ne sais plus ce que je regardais et mon père c'est allongé à côté de moi.. au bout d'un moment, il c'est mi à me caresser.. je savais plus quoi dire.. ou quoi faire.. comme paralisée.. et j'éprouvais du plaisir..
Il ma pris ma main et la poser sur son sexe, pour que je le caresse aussi... Il me disais texto : "Je t'aime mon coeur." "Faut rien dire à ta mère, si non elle vas gueuler et être très facher". "c'est notre petit secret." "Mais tu sais je t'aime"..

Alors, j'ai garder le secret, j'avais peur que ma mère me gronde (ce qui arrivais déjà assez souvent).

Et mon père continuait de me faire des attouchement sans que personne ne le sache.. il me fasait des cunilingus.. mais il ne ma jamais violée.. Mais j'ai fait beaucoup de cauchemard ou il me violais et ma mère passait sans rien dire..

Quand j'ai compris que ce qu'il faisait était mal, je sortait beaucoup et rentrait le moin possible à la maison..pour l'éviter et évidement ma mère me disputait.

Un jours, j'ai désidé d'écrire tout ça dans une lettre et de la montrer à mon petit copain de l'époque... (j'avais 17 ans).. et j'ai caché la lettre dans ma chambre en attendant le moment propise.. Malheureusement, ma soeur était toujours à fouiller dans ma chambre et est tombée sur la lettre... Ce jours là, je m'en souviendrais toujours..
Elle est arrivée dans la cuisine en pleure (Mon père n'était pas là) et à montrer la lettre à ma mère.. Une fois la lettre lue elle as dis à ma soeur que je m'entais une fois de plus pour me rendre interressant et ma traiter de menteuse!!! Elle as dit qu'on aurait une explication avec mon père... Je n'ai pas écouter la suite et je suis partie de chez moi.. Je suis allée directement dans un pub que je connaissait bien retrouver mon petit copain.. je voulais plus rentrer.. je voualis mourire...
Pour finir, je suis quand même rentrée.. le lendemain, j'ai appris par ma mère que mon père lui avais avoué mavoir caresser les seins ma c'était tout .. rien d'autre..

Les jours qui suivir fut l'enfer pour moi..
Mon copain ma enmener voir une psychologue.. qui ne pensait qu'as une chause.. que je porte pleinte. et ne se souciait pas de mon moral..
Ma mère elle de son côté me disait que si c'était vrai ce que j'avais écrit.. pourquoi je ne lui en avais pas parler! ou alors que j'était une menteuse.

Pour finir, je n'ai pas porter pleinte contre mon père pour ne pas affecter ma soeur qui était trop fragile pour supporter ça.. Et j'ai monacer mes parents de porter plainte si il ne me laissait pas quitter la maison. Parce qu c'était devenu invivable des dispute tout les jours avec tout le monde.

Ce qui fait que à 17 ans, j'avais déjà mon propre studio et je sortait tout les soirs, je commencais à me boire beaucoup à sortir et à coucher avec n'importe qui.. j'ai arreter mon apprentissage que je faisait..
Je trompais tout les garçons qui avais des sentiment envers moi.. et je l'ai quittais.. Je voulais faire souffrire tout les hommes. J'ai failli me faire violer deux fois.. Je me suit en dettée

J'ai rencontrer mon premier amours dans cette fase là.. Seulement, que quand il m'a avoué qu'il m'aimais, sexuellement parlant, je n'avais pratiquement plus d'envie.. mais je me forcais pour lui faire plaisir.. je suis restée avec lui 2 ans.. Et pendant ces 2 ans je suis tombée enceinte.. Et j'ai fait une IVG (Interruption volontaire de grossaise) pour lui parce qu'il ne voulais pas d'enfant pour l'instant.. une fois que j'ai fait l'ivg, il me dit qu'il le voulais cette enfant et qu'il c'était laisser influencer par ces parents.. Après ça, sa à changer entre nous je l'ai tromper, fait souffrir et je l'ai quitter..
Mais j'ai regretter.. Je l'aimais vraiment trop... mais c'était trop tard..

Et j'ai recommencer à sortir, à coucher avec n'importe qui et aussi avec mon grand amours.. Je voulais mourir j'ai essayer les médicament avec l'alcool, de me couper le vaine.. mais la vie voulait encore de moi..
Puis j'ai appris que j'était denouveau enceinte.. je ne savais pas qui était le père..
Après un test de paterniter il c'est averer que c'était mon grand amour le père.
Il a reconu le petit et il vit ça vie de son coté et moi du miens avec le petit..

J'ai su que j'attendais le petit à 6 mois et j'ai su le sexe à 7 mois.. mais entre temps j'avais peur que cette enfant sois une fille.. peur que mes parents la garde et que mon père renouvelle ses mefait.

Je suis partie l'année passer avec mes parents et un ami en vacance en Italie pour que le reste de la famille puisse voir le petit qui avais 9 mois et là-bas
Je me suis retrouver une fois toute seule avec mon père.. et il as essait de m'embrasser dans le cou de posser sa main sur ma cuisse.. (moi qui essaie de t'ou oublier..)
Je me suis partie en courant m'enfermer dans ma chambre et ecrire mes penser du moment par écrit.. ne sachant pas quoi faire.. Je ne pouvais rien dire à ma mère qui était devue fragile de santé (elle avais une tumeur et c'était fait opérée, elle avait besoin de calme et de repot) Et je ne pouvais pas parler de ça, avec mon ami qui se serait facher contre mon père et ma mère l'aurais su.. Alors j'ai posser le mot sur mon lit et suit parti prendre l'aire en oubliant de cacher le mot.. Ma mère est tombée dessus.. Et on as beaucoup discuter de ça... elle m'as dit de ne pas m'inquieter pour le petit, que c'est elle qui s'occupais de lui et qu'elle ne laisserais pas faire mon père.. J'ai su ce jours là, qu'elle me croyait, qu'elle ne prenais plus pour une menteuse.. Et que si elle avait était un peux plus jeune et ma soeur plus vielle elle aurait quitter mon père... Elle reste avec lui pour ma soeur (toujours aussi fragile moralement).

J'ai eu part la suite des problème avec des personnes et on as essayer de m'enlever ma seule raison d'être (mon enfant), heureusement, j'ai pu le récuperer.. Sans lui, je ne serait pas là à écrire tout ça..

J'ai décider de me soigner et vois un psy... mais ce n'ai pas encore gagnier. J'ai réussi à régler paratiquement toute mes dettes. je sais que la route est encore dure à parcourir avant de guerrir mais je ne veux pas retrourner avec un homme juste pour le faire souffrir.. J'ai besoin d'amour, mon fils et mon futur compagnon aussi.
Je veux vivre normalement... je veux vivre.. et pas survivre..


P.s Vous m'excuserez pour les faute d'ortho et autres, mais j'ai pas eu le courage de me relire..