Témoignage femme: Nathalie

Témoignages Publié le 12.10.2006
Bonjour,
Je viens souvent lire vos témoignages mais c'est la 1ère fois que je témoigne, alors je me lance ; j'ai un peu peur, c'est resté si secret, si longemps...ca s'est passé il y a 20 ans, j'avais 8 ans, peut être 7 je ne sais pas exactement, c'était le concubin de ma mère ; il me disait que c'était normal, un jeu, le rôle d'un père d'apprendre à sa fille la sexualité ; au début, il me faisait des attouchements, et puis un peu plus, et puis beaucoup plus, et puis il m'a violée, plusieurs fois, ainsi que ma petite soeur, ça a duré environ 2 ans ; on été terrorisées toutes les 2, il était violent, surtout avec ma mère, alors ont a rien dit, il nous menacait, j'étais effrayé... A y repenser, je ne sais pas comment j'ai survécu, comment j'ai tenu le coup et sans jamais rien dire à personne, pas un seul mot ! Les viols ont cessés quand ma mère s'est séparé de lui, elle rencontra un autre homme, et je pense que sans le savoir, c'est ce dernier qui m'a sauvé .
A mon adolescence, j'étais très mal, surtout par rapport au sexe (encore maintenant d'ailleur !).
Ma soeur et moi en avons parlé très tard, toute notre enfance,c'est resté un sujet tabou ; et sans être là, il nous terrorisait encore, il était présent tout le temps, dans mon âme, dans mon corps, je n'arrivais pas à me débarrasser de lui.
Il y a 1 an, j'ai commencé une psychothérapie, je me suis laché complètement, ça a chamboulé ma vie, et celle de toute ma famille du même coup, ça a été l'éclatement familial, j'ai tout dit à ma mère, mes frères et soeurs, et j'ai porté plainte (20 ans après les faits, et juste avant mes 28 ans!), ma soeur aussi... Ca a été très dur, je ne pensais pas avoir la force de le faire, de briser le silence, je me sentais tellement sale, souillé, et j'avais tellement honte, d'avoir été l'objet sexuel de ce salaud ; j'ai surtout eu beaucoup de haine, quand j'ai su que ma petite soeur avait été victime elle aussi... Je me sentais coupable de ne pas l'avoir protégé, elle était + petite que moi, et je n'ai rien pu faire. Après j'ai eus de la haine envers ma mère, de n'avoir rien vu, rien fait pour protéger ses petites filles.
On va avoir une confrontation dans 1 mois environ.
Jusqu'à maintenant, il a tout nié, il n'y a pas de preuve, ni de témoin ; je me sens prête à l'affronter, j'ai encore peur de lui aujourd'hui, encore un peu, mais je me sens prête à affronter son regard, ...
J'ai surtout peur de perdre ce procès, j'ai l'impression que s'il n'est pas condamné, s'il n'est pas puni pour tout le mal qu'il m'a fait, je ne survivrai pas !
Comme on manque de preuve, j'ai peur qu'il y ait un non lieu, je veux qu'il craque à la confrontation. Je veux qu'il avoue.
J'aimerai retrouver d'autres victimes, car je sais qu'il y en a eut d'autres (je me souviens...), mais je ne sais pas si je peux donner son nom ici ?
Pouvez vous me renseigner, ais je le droit de dénoncer une personne sur ce site afin de retrouver d'autres victimes du même agresseur ?
Merci pour vos témoignages, à tous, ils m'ont donné le courage d'en faire autant.
Nathalie