Témoignage femme: Trahie, victime d'abus, je n'existe plus...

Témoignages Publié le 14.01.2007
Depuis que je suis née, je souffre, à croire que je suis née pour ça!
Déjà, mon père a menacé de me tuer avec un fusil quand j'avais 2 ans, je ne l'ai quasiment jamais revu après...Par contre, j'ai été abusée sexuellement par le grand-oncle de ma mère, par mon beau-père, et même par une cousine, enfin elle n'avait qu'un an de plus que moi, alors parler d'abus, c'est un peu exageré je pense, mais elle a quand même profité de ma naïveté et de ma vulnérabilité!! Je pense que ça va me faire du bien de tout étaler ici, je ne l'ai jamais fait avant, ou alors dans ma tête, et ça ne vaut pas... Même à mon psy, je n'arrive pas à en parler!Pourtant, les mots doivent sortir, je suis désolée pour leur crudité, mais je préviens avant!

A partir de mes 4 ans donc, le grand-oncle de ma mère (chez qui j'allais en "vacances" pendant les congès scolaires parce que ma mère travaillait) m'a forcé à faire des horreurs... disons qu'à 4 ans, c'est très choquant de devoir toucher le sexe d'un vieillard! Le plus souvent, il me faisait ce qu'on appelle un "cunnilingus", il me posait sur la table de la cuisine, pendant que sa femme attendait je ne sais pas quoi dans leur chambre, et il m'enlevais ma petite culotte, ensuite, il s'agenouillait devant moi, et il glissait sa langue sur mon sexe, entre mes lèvres... J'en garde un souvenir d'horreur, je ne sais pas trop combien de temps cela durait, mais ça me semblait toujours très long, il ne me faisait pas mal, mais ça me degoutait, j'étais allongée sur la table, les jambes ballantes, et j'attendais que ça se termine...En pleurant en silence... Quand il avait fini, il me menaçait de tuer ma mère si je lui en parlait! Un jour, il m'a fait ça dans son atelier, au milieu des sciures de bois. Ca a duré comme ça pendant 4 ans, jusqu'à ce que je refuse d'aller chez lui en vacances!

Et puis, ma mère s'est remariée, quand j'avais 6 ans, à mon beau-père. Je l'adorais, il était gentil avec moi, et je l' ai appellé "Papa" tout de suite!

Souvent le matin, le week-end, j'allais leur dire bonjour, et on allait ensuite prendre le petit- dejeuner tous ensemble. Jusqu'au jour où mon beau-père a demandé à ma mère d'aller acheter du pain, et qu'on est resté dans le lit à l'attendre... A partir de ce jour, j'avais 7 ans, tous les dimanche matin, il essayait de me penetrer... Ca n'étais jamais vraiment violent, il me disait "Tu sais, ce qu'on est en train de faire, ce n'est vraiment pas bien! La justice n'aimerait pas ça, mais nous on aime, alors il ne faudra rien dire, ce sera notre secret à nous" Et comme j'étais une gentille petite fille bien stupide, je ne disais rien... J'aurais pu dire que ça ne me plaisait pas, qu'il me faisait mal à force, que je trouvais ça dégoutant, mais je ne l'ai pas fait. Ca a duré jusqu'à mes 11 ans et demi, quand j'ai enfin tout raconté à ma mère... Entre temps, il m'avait fait le masturber dans la baignoire, pour que je " vois ce que ça fait", ce dont je me souviens, c'est qu'à l'époque, je n'avais aucune idée du plaisir qu'il pouvait ressenti en éjaculant!! Mais aussi, plus je grandissait, et plus il devenait pressant, plus il devenait agressif et impatient. Un jour, il est venu dans ma chambre, pendant que je jouais tranquillement, en plein milieu de l'après midi, il m'a demandé de me déshabiller, et il a fait sa petite affaire, enfin... il se lassait vite, parce que, je ne sais pas trop pourquoi, il ne voulait pas me faire mal, alors dès que je disais que ça me faisait mal, il arretait, mais il entrait dans de vives colères... Il me traitait de douillette, qu'il fallait que j'arrete de faire ma comédie... C'est sur, à 10 ans, une pénétration, ça fait pas mal, c'est bien connu! Du coup, il se contentait de frotter son sexe contre le mien, mais je ne me souviens pas qu'il éjaculait...

Finalement, mon histoire est ridicule, je me sens honteuse d'avoir si mal, alors que ce qu'il m'a fait n'est peut etre pas si grave... Le plus dur, je pense, c'est qu'il se soit moqué de moi, c'est qu'il se soit servi de moi!

Quand j'ai tout avouer à ma mère, elle m'a emmené chez un gynecologue, celle-ci a decelé une encoche sur l'hymen qui corroborait avec mes aveux, et elle a fait un signalement. Le problème, c'est que dès qu'il a su que j'avais parlé et qu'une plainte était en cours, il a tout fait pour qu'on se taise, ma mère et moi, mais il a fait ça de manière très gentil, pas fou!!!

Alors je suis revenu sur mes dire, j'ai dit que ce n'etait pas lui qui avait tenté de me penetrer mais mon grand-oncle (alors qu'il ne l'a jamais fait) que je n'avais senti son sexe qu'à 2 reprises et que ça devait être accidentel, que ça n'avait eu lieu que 2 fois, quand j'avais 11 ans... Bref, j'ai menti, et je croyais que c'était bien, je faisais en sorte qu'il n'aille pas en prison, parce que malgré tout, cet homme, c'était comme mon père! Il s'en est sorti avec 4 mois de prison avec sursis et 600 francs d'amende!!!!! Bien sur le jugement a eu lieu à huis clos, pour pas faire de scandale!!

Bref, aujourd'hui, j'ai 23 ans, bientôt 24, et j'ai commencé une psychothérapie pour ce problème il y a 4 mois.Oui, parce que non seulement c'est dur d'avoir été victime d'abus, ça l'est encore plus que l'aggresseur reste impuni, mais ce qui est pire, c'est qu'il vit toujours avec ma mère! Elle est son otage, il la harcelle continuellement, mais il me harcèle aussi quand je vais la voir, il me traite de tous les noms, il se prend pour le Roi, il a gagné, il est le plus beau le plus fort... Et nous ne sommes que 2 merdes!
J'en arrive à un point où je ne supporte plus cette situation, en plus, je suis Maman d'une petite fille de 4 ans, et je refuse qu'elle soit en contact avec ce monstre, depuis quelques mois. Avant, j'acceptais d'aller chez eux, pour voir ma mère, mais je ne la laissais jamais seule avec lui, ce qui coule de source...

Je n'avais jamais vraiment ouvert les yeux sur lui, avant le début de ma thérapie... Aujourd'hui, je veux qu'il paye pour ce qu'il m'a fait, mais aussi qu'il soit dans l'incapacité de nuire à d'autres enfants... Je veux que tout le monde sache et se méfie de lui!

Aussi, il y a 3ans et demi, je me suis éparée d'avec le père de ma fille, il était méchant, irrésponsable, violent, j'avais de bonnes raisons de le quitter, et il avait tord sur beaucoup de point, sauf sur un seul: oui, mon beau-père est un monstre dont il faudra se mefier toute sa vie, et non, je n'ai pas le droit de lui pardonner!

D'un autre coté, mon ex-mari n'avait pas à essayer de m'enlever mon enfant sous pretexte que j'étais folle suite à toutes les souffrances que j'avais vécu!! Je suis une victime, certe, mais pas une mauvaise maman!!!

Je ne sais pas trop ce que je cherche en écrivant tout cela, peut etre juste un soulagement... C'est peut etre un premier pas de mettre mes pensées par écrit!