Témoignage femme : un rien

Témoignages Publié le 17.10.2009
22/07/09
Un rien
Je suis un rien
Une moins que rien
C’était çà mon destin
Je revisite ce rien
Cette moins que rien
Et ce matin
Je fais le point.
22/07/09
Un rien

Toi, mon père, tu as fait de moi un rien
Je t’obéissais comme un petit chien,
Couchée à tes pieds,
Ne pouvant rien te refuser
Je ne comprenais pas très bien
Mais n’avais soin que me laisser utiliser
J’étais tellement rien
Tu t’es servi de mon devoir de t’aider
Pour m’attirer dans cet endroit maudit
Où tu faisais de moi ..ce rien
Cet objet qui t’appartient
De ton autorité et ainsi me manipuler
Que rien ne doit filtrer…
Et ma Maman que je voulais protéger
Pour ne pas être malade, de quoi ?
On ne le sait pas.
Mon esprit cherchait à s’éveiller…
A ton travail, je voulais bien t’aider
Mais au reste, je me voulais échapper………..
Mais tu me rattrapais
A chaque fois, fallait payer
Cette responsabilité que je te causais
De n’être plus ce moins que rien que tu abusais
Puis cette peur dans ma tête m’accaparait
Tu savais laisser planer l’hypothèse
Que tu te suiciderais
Dans les griffes de l’inceste
Tu as su m’ensorceler.
A l’aide ! mais à qui aurai je pu me confier
Dans ma tête de moins que rien
Des questions bouillonnaient
Jamais, cette société n’aura été là
Pour m’aider, nommer, expliquer et me protéger
De ce qu’à été mon père :ce monstre pour l’éternité.


La rien et moins que rien.


Nous en parlons
M
monique
Publié le 27.04.2016
Inscrit il y a 5 ans / Nouveau / Membre

Bonjour aujourd hui je ne plains pas les assassins d enfance
Jai mes priorites!!!
Bisous a toi ancienne petite VICTIME!!!