Un grand-père pédophile

Témoignages Publié le 07.05.2011

Fotolia_802309_XSBonjour, il y a quelques années de forts maux de tête m'ont fait arrêter une formation que je faisais sur les enfants; j'ai effectué une recherche sur l'origine de ces maux et une thérapeute m'a donné la clé; c'est ainsi que j'ai découvert le secret de ma mère qui l'avait caché à tout le monde; à partir de 3 ans ses 2 parents commirent l'irréparable; puis elle fit face au décès de sa mère mais son père continua les attouchements jusqu'à l'âge de 7 ans.Face à mes interrogations ma mère me révèla des choses du même ordre sur des amis très proches de sa famille; j'en fus renversée mais soulagée de savoir la vérité;

A présent elle fait abstraction de ce passé et tellement qu'elle héberge son père devenu vieux; elle m'a longtemps encouragée à garder une bonne relation avec lui; mais j'ai été toujours mal à l'aise, comme elle d'ailleurs; ça fait 4 ans que je vis dans un autre pays et l'idée de le revoir me refroidit d'autant plus que je l'ai revu il y a 2 ans et qu'il était toujours aussi "pervers" dans don esprit; ma mère veut que je leur rende visite ce qui est normal mais je n'ai pas du tout envie de revoir mon grand-père et ça elle ne veut pas le comprendre; si je lui dis la raison elle risque de se vexer et peut-être de regretter de m'avoir dit la vérité; je ne sais que faire ; en plus sa famille l'a rejette pour diverses raisons et elle se sent bien seule; j'ai beau réfléchir et aucune solution ne me vient à l'esprit.J'ai vraiment du mal  être objective dans cette situation.Merci de m'avoir lue.

Nous en parlons
I
invisibilissime
Publié le 13.05.2011
Inscrit il y a 11 ans / Nouveau / Membre

bonjour!
Les non-dits transgénérationnels n'ont pas permis que vous fussiez objective de votre enfance jusqu'à ce jour de la révélation par votre mère. Alors après avoir vécu toute votre vie avec du " brouillard autour des antennes de la communication " il vous a fallu du temps pour vous habituer à la clarté, à l'objectivité en toute clarté : cela fait "mal aux yeux", mal à la tête, mal à l'esprit.
Et puis à nouveau vous vous sentez perdue car devenir objective vous avait tant fait souffrir : aujourd'hui vous devriez affronter une situation qui quelque part vous demanderait de revenir sous le joug d'un climat antérieur : occulter, nier ...?
Mais peut-être que cela n'est pas tout à fait semblable : la situation est éclairée, maîtrisable, et le temps a passé.
Et puis il y a peut-être une façon de parler à votre maman, de lui faire comprendre ce que vous ressentez, de ne pas laisser s' instaurer de nouveaux non-dits, de ne pas prendre le risque d'être quelque part un peu son juge avec le sentiment de culpabilité que cela pourrait entraîner pour vous deux :
vous vouliez de l'aide pour l'objectivité,
que le coeur vous guide,
bonne chance de tout coeur !