Une souffrance que l'on arrive pas à nommer

Témoignages Publié le 26.12.2013

altUne souffranceque l'on arrive pas à nommer. Je porte la haine au fond de moi. J'ai une violence inexprimée. Mon père est mort un 30 décembre. Et je vis avec ma mère... Qui me dit quelle m'aime et quelle na jamais rien VU !!! En en 12 ans de maltraitance !!!!!!

J'ai envie de lui dire que c'est une.... J'ai honte de l'insulter mais c'est ce que je ressens au fond de moi. C'est une menteuse. Elle me dégoûte. Et elle me dit quelle m'aime. Et quelle na rien vu. Pauvre femme soumise. Elle a vu les mains aux fesses constantes que me mettait mon père. Les bisous sur la bouche volés. Les blagues douteuses et l'humiliation, de voir ma tête, que ça ne faisait pas rire. Elle a vu mon rejet constant à l'adolescence, de les accompagner chez les nudistes ! Mais pourquoi se demandait-elle ? Mon dieu, elle est le dégoût de ma vie. Elle l'a vu dormir dans ma chambre sur un lit de camp en été. Elle lui disait de pas le faire, dit elle. Et il continuait ! Et ça ne lui est pas monté au cerveau ??? Il se promenait tout nu dans la maison quand j'étais ado. Mais ELLE, oh non ELLE, la sainte maman elle ne faisait pas ça elle !!!

Mais qu'a-t-elle fait pour m'éviter ce harcèlement perpétuel ? RIEN !!! J'en envie de dire quelle est une c... Et aujourd'hui elle dit quelle m'aime... Comment peut on avoir de ma merde dans les yeux comme ça ??? C'est impossible à moins d'être profondément, mais alors profondément débile. Donc la seule version possible pour moi c'est quelle a vu et n'a rien a dit.

Elle me dégoute. Et aujourd'hui elle pleure. Dit que je la malmène alors qu'à 29 ans seulement ma haine ressort. Pauvre enfant... Et aujourd'hui elle me demande une écoute dans ses PB de couple !!! Mais se rend elle compte ??? Je m'arrachais les cheveux à l'adolescence. Jamais elle est venue me voir pour en parler et comprendre. Elle s'est dit que je stressais pour mes études. Aucune prise en charge de mon éducation. J'étais seule, livrée à mon père. Et pourtant elle était là... Il paraît. 

Merci de m'avoir lue. S'il vous plait, dites moi si vous vivez ça aussi, comment vous le gérer. Je ne peux plus l'entendre, moi. Je me sens seule avec elle. Et j'ai des colères intérieures très fortes.

Merci...

Nous en parlons
V
Virginie8
Publié le 17.04.2014
Inscrit il y a 7 ans / Nouveau / Membre

Bonjour,

De mon côté, j'étais dans le déni, donc une autre situation.

J'ai "dit" très récement...après des années où je me suis sentie comme le vilain petit canard. Ce sont eux qui ont décidé de ne plus me parler.

Ct dur au début...et maintenant j'ai le sentiment d'avoir le champs des possibles devant moi, de démarrer une nouvelle vie.

Se protéger est nécessaire à un moment.

Bon courage.

Virginie

B
brita
Publié le 11.01.2014
Inscrit il y a 10 ans / Nouveau / Membre

Bonsoir,

je pense aussi que ce serait bien que tu partes. Et que tu puisses en parler à un(e) thérapeute pour évacuer ta colère. Je crois que c'est important. Oui, je connais ça aussi dans notre famille - la mère qui est impuissante et ne sait pas réagir; qui est entièrement matérialiste - qui gagne sa vie, qui s'occupe de tout, mais qui n'est pas en mesure de faire face, qui est trop naïve, qui croit qu'on pourrait "oublier" le mal.
Prends ton courage dans tes mains et fais une thérapie pour voir plus clair et pour créer de la distance entre ta mère et toi. Et pars!

Amitiés,
BElisa