Echanges avec les non survivants
La traque des pédophiles suisse - reportage RTS
R
RAF
Inscrit il y a 8 ans / Actif / Membre
14
5
Bonsoir,

Ce soir dès 20h10, la chaîne de télévison suisse RTS diffuse une émission sur la traque des pédophiles suisse.

Nom de l'émission: TEMPS PRESENT MAGAZINE DE REPORTAGE.
Chaîne: RTS 1
lien de l'émission: http://www.rts.ch/emissions/temps-present/

Bonne soirée
13 messages
A
*Profil supprimé*
Publié le 30.06.2015 19:10
RAF, Bonjour, tout d'abord. Mais cette émission est du même présentateur à qui j'avais téléphoné pour créer une émission sur les victimes sur la RTS. Et lequel m'avait de lui trouver une femme qui n'aurait pas arrêter de pleurer et un homme victime d'agressions sexuelles durant l'enfance qui allait devenir un futur agresseur sexuel d'enfant...:-(
R
RAF
Inscrit il y a 8 ans / Actif / Membre
Publié le 30.06.2015 19:29
Esope bonsoir,

Vous avez contactez la RTS pour faire une émission sur les victimes d'inceste ? Il y a longtemps ?

Soit je n'ai pas bine compris votre message. Car pour quelles raisons le présentateur voulait une femme pleurant sans arrêt et un homme ayant été victime et deviendrai à son tour agresseur ?

Cela me semble paradoxal comme demande...

Bonne soirée
R
RAF
Inscrit il y a 8 ans / Actif / Membre
Publié le 30.06.2015 19:35
Après avoir regardé l'émission...

Que dire... On comprend mieux, pourquoi si peu d'agresseurs sont poursuivis par la/les justice/s finalement.

Mais savoir que quand une demande faite par la justice à l'étranger restée sans réponse. Cela pour poursuivre en Suisse un pédophile suisse ayant commis des actes pédophiles à l'étranger. Si il y a pas de réponse la justice s'arrête là faute de réponse de la justice étrangère...

Je trouve cela lamentable et facile.

J'espérai aussi peut-être qu'il y aurai une partie sur des enfants résidents en Suisse ayant été victime à l'étranger mais rien non plus...

Ce reportage m'a laissé perplexe et dubitatif...
A
*Profil supprimé*
Publié le 30.06.2015 19:36
Il y a malheureusement beaucoup de choses paradoxales en Suisse. :-( :sick:
R
RAF
Inscrit il y a 8 ans / Actif / Membre
Publié le 30.06.2015 19:54
Le paradoxe suisse n'est-il pas une tradition ? Il me semble en tout cas dans mon cas personnel. Je fais face au paradoxe depuis le début de mes démarches pour mon dépôt de plainte initial contre mes agresseurs
A
*Profil supprimé*
Publié le 30.06.2015 21:22
En Suisse, on se fiche totalement des victimes, c'est un fait. On ne les prend pas en considération nullement pour garder une belle image helvétique, même les associations de victimes veulent délaisser ce sujet dans le tabou. Quant aux journalistes, ils refusent très généralement tout écrit qu'on lui donne. Ca fait même une trentaine d'années qu'il y a pas eu une émission suisse sur le sujet de la victimisation en elle-même.

Je crois que cela se situe même dans toutes les problématiques.

D'ailleurs, si, dans une autre problématique, Si Luca a été lavé après son agression pour faire disparaître les traces ADN, j'en ai presque la certitude. Quant à la pseudo marche-blanche pour les victimes, elle a été d'une totale fumisterie. Je me demande même si elle n'a pas existé pour faire augmenter le nombre de victimes pour protéger des réseaux pédocriminels suisses (éventuels ?).
T
takatitapakite
Inscrit il y a 7 ans / Actif / Membre
Publié le 13.07.2015 07:16
Bjr c'est en suisse Pourtant, en 1996 qu'un article au sujet des victimes de pedophilie et d'inceste m'a donné la force de demander des explications à celui qui m'a fait du mal ... C'était je crois dans la tribune de Genève et j'avais acheté le journal à Nyon je travaillais dans le canton de Vaud à l'époque ...sans cet article je n'aurais peut-être jamais trouver ce courage ...Paradoxe Suisse !ou bien!....
R
RAF
Inscrit il y a 8 ans / Actif / Membre
Publié le 16.07.2015 10:56
Peut-être l'envie et capacité des autorités/justice/police judiciaire/SPJ/etc. d'entendre sans détourner la tête joue un grand rôle.

Il suffit certainement de tomber sur les bons officier de police judiciaire, le bon juge, etc qui mèneront les instructions/enquêtes pour découvrir la véritable vérité quelque qu'elle soit. Et les instructions/enquêtes du style on a posé la question une seule fois : on vous accuse de cela, vous niez ok affaire classée.

Je ne sais pas en tout cas pour le reportage en question. J'ai trouvé personnellement que l'enquête suisse s'arrêtait trop facilement. Cela car ils n'avaient jamais reçu de réponse à une demande d'entraide judiciaire d'un autre pays...

Et aucune conséquence en Suisse pour les auteurs connus dénoncés par témoignages et jamais inquiétés.
A
*Profil supprimé*
Publié le 16.07.2015 20:49
RAF, faudrait-il déjà savoir, en Suisse, ce qu'est un abus et agression sexuel envers un enfant, et les conditions où cela peut le mener. Or, ce n'est pas dans le tabou, ni même dans l'anti-pédophilie à outrance que cela peut se produire. Ce n'est pas en s'arrêtant à la honte et la culpabilité que cela peut se faire. Et ce n'est pas avec les associations suisses qui n'y comprennent rien à cette problématique que cela se fera (écoutez un passage à la radio de Faire le Pas pour le comprendre). Ni même en ayant organisé une association terroriste, affairiste et ne recherchant que sa propre notoriété. Ou même en ayant dernièrement créé des lois qui vont à l'encontre des victimes que quoi que ce soit pourra un jour, éventuellement, être fait.

Et ce n'est pas en ayant soutenu des politiciens qui voulaient se donner une belle image que quoique ce soit changera.

Mais comme je l'ai déjà dit plus bas, il est vrai que la Suisse veut se donner une belle image sans victime. Le cas Luca en est sa plus "belle" démonstration lors qu'on lave (très volontairement ?) un enfant pour faire disparaître toute trace ADN et qu'on ne le photographie pas quant à l'agression elle-même.

Maintenant, est-ce que tout cela provient-il pas aussi de la culture suisse en elle-même ?

En Suisse toute la problématique des abus et agressions sexuels envers les enfants est (en tous cas officiellement) INVERSEE.
A
*Profil supprimé*
Publié le 02.11.2015 22:23
Bonjour, tu peux expliquer, RTS ? Merci.

Bon, pas de réponse.

Mais j'ai bien lu tous vos messages, sur le sujet, là. Je vais donc faire le nécessaire. Merci à vous.

Le forum Face à l'inceste,
c'est :

7 348 membres enregistrés
123 051 messages
2 personnes en ligne
Entraidons nous dans la lutte contre l’inceste !