Expression libre (public)
ASSEZ!
C
Carolineangell
Inscrit il y a 9 ans / Actif / Membre
21
4


Je n'ai rien contre Florence Casset.
J'aurais juste envie qu'on prenne le temps de nous recevoir, de nous écouter nous aussi.
j'aurais juste envie qu'on déplace autant les foules que le mariage pour tous.
Je lève juste le doigt pour prendre la parole
car vous semblez nous oublier.
Mais nous, on n'oublie pas.
Au passage, je ne vous remercie pas pour la prescription.
Le positif dans tout ça, c'est de voir le peuple français retrouver sa vigueur...
Je pensais qu'il l'avait perdue.
Ce sont ses valeurs, sa morale qu'il a du égarer...
Merci de m'avoir lue,
Je retourne dans mon silence.
20 messages
A
ann
Inscrit il y a 10 ans / Actif / Membre
Publié le 25.01.2013 09:03
bravo Carolineangell

tout à fait ok avec toi
moi non plus je n'ai rien contre florence...sur son futur cv, elle a dit dans une interview , qu'elle dirait d'elle, qu'elle est une "survivante"
et nous alors, nous aussi sommes des survivant(e)s et personne ne reconnait notre combat, qui reste invisible
T
tristana2765
Inscrit il y a 9 ans / Actif / Membre
Publié le 25.01.2013 11:11
Je vous suis Carolineangell, Ann... Et comme on peut s'imaginer, dans toutes ces manifestations, que ce soit pour ou contre le mariage homosexuel, ou bien toutes sortes de manifestations, dans toutes ces personnes, il y a combien de personnes qui sont dans le même cas que nous, mais qui ne manifesteront jamais pour "notre cas" à nous, car elles ont honte, elles ont peur d'être reconnues, et moi, çà me fend le coeur que les victimes viennent ici parce qu'ici, on parle de notre survie en anonyme, ici le sujet n'est pas "tabou" parce que nous sommes toutes des victimes et que notre révolte est "juste" et "humaine", parce que dans la rue, c'est un sujet "qui ne se dit pas, qui ne s'explique pas à la vue de tous" !!!!!

Et bien NON : Si demain il faut manifester pour se faire connaitre et crier que çà existe, que c'est un crime de subir ce que nous avons subi, qu'il est tant que nous soyons reconnus et qu'il nous faut une justice digne de ce nom, qu'il faut que tous ceux qui savent que çà se passe, chez eux, chez leurs voisins, quelque part ailleurs et tant de choses encore que je ressens au fond de moi, mais la moutarde me monte au nez et les larmes aussi... ET BIEN SI DEMAIN, IL FAUT MANIFESTER POUR SE FAIRE ENTENDRE, JE SERAI AU PREMIER RANG !!
M
Mamsou
Inscrit il y a 12 ans / Actif / Membre
Publié le 26.01.2013 00:51
Moi aussi j'aurais plein de choses à dire. Il n'y a qu'à regarder le procès qui se déroule en ce moment. La mère et son compagnon qui on maltraité à mort cette petite fille. Ne pensez vous pas qu'elle aurait surement préféré être élevée par 2 parents de même sexe mais aimants. Oui, c'est ça AIMANT. Qu'on ne vienne pas me dire que ça arrive que de temps en temps. 2 enfants meurent chaque jour sous les coups de leurs parents.
Et nous sommes 2 MILLIONS DE VICTIMES D'INCESTE. Pourquoi cela ne fait-il pas réfléchir un peu notre société ? Pourquoi ne peut-on pas être entendues ? Je voudrais que l'on me donne la parole pour crier très fort qu'il faut absolument que ça change. Que nous avons besoin d'aide et que nous ne voulons pas vivre dans cette totale indifférence.
Quand il y a des problèmes du genre "un violeur qui récidive", le gouvernement demande un rapport. Mais un rapport de quoi ? Et nous, nous ne méritons pas un rapport pour constater que rien n'ai fait.
Aujourd'hui, ce soir, comme vous pouvez le voir, je suis très en colère; Désolée de vous le faire subir.
B
bergamote
Inscrit il y a 9 ans / Actif / Membre
Publié le 26.01.2013 08:43
Carolinangell : ton poster est très fort et très percutant. Il me secoue : tellement l'habitude que la souffrance intérieure soit "acceptée", non vue par l'entourage que ces images me renvoient qu'il n'y a aucune honte à être victime. Pourtant quel parcours du combattant pour être vue, reconnue. Les gens sont horrifiés et révoltés par la maltraitance des enfants. Mais quand ça se passe sous leurs, yeux, par des personnes de l'entourage, qu'ils fréquentent et parfois apprécient, là c'est une autre histoire.
Ton poster remet les choses à leur place, il me touche beaucoup.
I
Isabelle
Inscrit il y a 12 ans / Actif / Adhérent
Publié le 26.01.2013 20:25
bonjour à tous,

nous ne le crions pas sur les toits mais AIVI agit quotidiennement pour faire entendre notre parole. Le 24 janvier nous étions en réunion au ministère du droit des femmes avec d'autres associations. Nous avons obtenu un consensus pour réinsérer l'inceste dans le code pénal, ce qui n'était pas gagné. C'est un premier pas; Nous oeuvrons maintenant pour rencontrer Hollande afin de déclencher une volonté politique.
La rue est une ultime alternative pour nous car nous savons que nous réunirons peu de manifestants (déjà vécu pour la prescription). Donc nous agissons dans l'ombre nous faisons du lobbying comme on dit. Nous aurons besoin de vous bientôt, j'espère que vous serez là. Merci de votre confiance et de votre adhésion.
C
Carolineangell
Inscrit il y a 9 ans / Actif / Membre
Publié le 26.01.2013 22:08
Bonsoir isabelle,
Aivi agit quotidiennement; se bat depuis des années pour que les choses changent. ça, j'en ai pleinement conscience. Je pensais même récemment qu'on pourrait rajouter cette association dans la "thérapie", avec le fait de "recontrer" d'autres victimes, de partager, de confier nos peines, nos douleurs, nos avancées.
Je ne ferai jamais éclater la vérité dans ma famille. je sais d'avance que ça ne servirait à rien. J'y perdrai des années et de l'énergie. j'en ai assez perdu comme ça. .
Après, en face... c'est autre chose... Je lis sans arrêt à quoi se sont confrontés les autres victimes envers l'entourage: du rejet, de la colère, un déni total, une dédramatisation... On touche à nos chers pères et mères qu'il faut avant tout honorer... On touche à quelque chose d'ancestral...
On me dira pessimiste. je me dis lucide.
Mais, si vous avez besoin de nous bientôt, je serai là. S'il faut défiler dans la rue, dans une ultime alternative, je serai là.

J'étais juste écoeurée de ce soulèvement contre le mariage pour tous; des suites de la libération de Florence Casset...
On n'est pas autant "écouté", on ne se mobilise pas autant pour "nous", alors que j'estime qu'on le devrait.
c'est tout juste s'il y a un article dans le journal de temps en temps. C'est nous reléguer au rang du "pas important" et donner de la toute puissance à nos bourraux. et ça fait des années que ça dure.
0h22. et je sais aussi que vous vous battez contre ça depuis des années et je vous en remercie.
M
Mary
Inscrit il y a 9 ans / Actif / Membre
Publié le 27.01.2013 09:38
Merci Caroline de crier ta colère. Merci Isabelle de faire "bouger" les mentalités et les choses !

Je suis à vos côtés et le serai s'il le faut dans la rue, mais je ne me fais pas d'illusion, nous serons plus regardées comme des "dingues", des ingrats (es) etc... que comme des personnes en difficulté !

Effectivement il ne faut pas toucher à l'image de nos chers parents, ils étaient si gentils, si bien ! Et puis, la population est tellement persuadée que ce n'est sûrement pas vrai ce qu'on raconte (fantasmes - mensonges...) et puis qu'après tout ce n'est pas si grave.... et puis et puis....

Reste à espérer que ces actions dans l'ombre débouchent sur des mesures sérieuses pour nous aider et surtout éviter que des enfants continuent à vivre ces
horreurs !!!!
A
armelle
Inscrit il y a 11 ans / Actif / Membre
Publié le 27.01.2013 11:57
Très percutante cette affiche !!!
Et oui, moi aussi comme vous je me sens bien démunie face au refus de prise conscience de ce qu'est l'inceste et de se qu'il implique.
Merci a AIVI d'oeuvrer pour cette reconnaissance.
Merci Isabelle de nous avoir informé sur les dernières actions de l'asso.
Pourrait il y avoir une place sur ce forum où l'asso pourrait nous parler de ses actions, des dernières info, etc.... ?
Cela réconforte d'avoir ces informations

cordialement
M
Mary
Inscrit il y a 9 ans / Actif / Membre
Publié le 27.01.2013 15:49
Je ressens chez nous toutes la même sensation. Comme si nous nagions sans cesse à "contre-courant" - comme si nous prêchions dans le désert - comme si nous étions des extra-terrestres ! Non, la planète "inceste" n'existe pas. L'inceste est bien un crime commis dans le plus grand silence au sein de nos chères familles, sur cette bonne terre !

Cela me laisse un sentiment, très très pénible, à la fois d'impuissance et de lassitude. Je constate que nous nous épuisons toutes à tenter d'être simplement écoutées, vues et reconnues telles que nous sommes. A savoir ce que nos propres familles et la société ont fait de nous : des enfants détruits donc des adultes en difficulté ! Des survivants et survivantes de l'inceste abandonnés(es) le plus souvent à leur triste sort !!!!

Si vous me lisez de l'extérieur, si vous n'avez pas connu ce drame, sachez que cette situation est inimaginable, impensable et intolérable ! Il faut vraiment la vivre - être passé(e) par là - pour le croire. Nous ne parlons pourtant pas des langue d'ailleurs, nos paroles sont claires, nos maux sont tous les mêmes, alors oui - pourquoi une telle "mauvaise volonté" malgré les 2 millions de victimes ?????

Isabelle tu as eu le réflexe sain et le courage de te battre. Quelle aide et surtout quel modèle pour nous ! L'union fait la force !

Si la société n'a pas été à la hauteur, si elle n'y est toujours pas, au moins, chacun/chacune avec nos moyens, nous aurons eu la volonté de dire les choses afin de l'inciter à ouvrir les yeux.

Après... la suite devient une question de Conscience individuelle et collective !

Et, en ce qui me concerne, essayer de ne pas complètement "désespérer" de l'humain !
I
Isabelle
Inscrit il y a 12 ans / Actif / Adhérent
Publié le 27.01.2013 19:38
ceci dit, cet hommage outrancier à F Cassez m'indispose autant que la mobilisation pour le mariage pour tous qui est indécent face à la souffrance des enfants

j'ai compris une chose : la société se fout des enfants, elle se soucie uniquement de ses propres enfants, les autres n'ont pas d'importance, c'est une attitude irresponsable
à nous de leur dire qu'un enfant sur cinq est concerné (conseil de l'europe) et que c'est peut être le leur et qu'il ne savent peut être pas !

je vais poster un compte rendu de notre réunion chez la ministre des droits des femmes
mais nous rencontrons aussi des parlementaires, des conseillers ministériels, c'est un travail de fourmi réalisé par nos bénévoles
notre atout : pouvoir dire qu'on est deux millions
notre atout : le nombre de nos membres et de nos adhérents
notre atout : notre connaissance experte du sujet

nous ne serons jamais cent mille dans la rue mais nous avancerons quand même, c'est déjà arrivé une deux fois (rallongement de la prescription, loi sur l'inceste abrogée), alors nous recommencerons

à bientôt

Le forum Face à l'inceste,
c'est :

8 033 membres enregistrés
124 018 messages
1 personne en ligne
Entraidons nous dans la lutte contre l’inceste !