Expression libre (public)
La mort du coupable
L
laetitia29
Inscrit il y a 11 ans / Nouveau / Membre
19
57
Bonjour, je suis désolée mais j'ai une question vraiment pas facile a vous poser. Mon père qui m'a agressé moi et mes deux sœurs pendant des années et qui a été condamné à 10 ans de prison pour las faits, vient de mourir. Le problème c'est que sa famille (frère et sœur) nous demande d'organiser ses funérailles!!! Je suis totalement effondrée de ce qu ils nous demandent! Ils voient cela comme logique et c'est de notre devoir de le faire selon un de ses frère . Notre mère qui ne nous a jamais protégé et qui a toujours nié ce qu il se passait, a divorcé et est parti vivre dans une autre région loin de nous.
Je voulais savoir si quelqu'un avait des informations sur nos droits et "nos devoirs" envers lui ?
merci d'avances pour vos réponses
Lætitia Gagne
18 messages
D
Dusk
Inscrit il y a 4 ans / Actif / Membre
Publié le 09.12.2016 15:55
Bonjour Laetitia29,

Voici trois liens qui traitent du sujet en espérant cela puisse t'aider.

http://www.notaires.paris-idf.fr/actualites/funerailles-frais-dobseques-qui-paie-quoi
http://droit-finances.commentcamarche.net/faq/6074-frais-d-obseques-obligations-de-la-famille
https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F17059

Bon courage,
A bientôt.
I
Isadora
Inscrit il y a 5 ans / Actif / Membre
Publié le 10.12.2016 16:20
Bonjour Laetitia29 je monte au 1er demande au juriste de mari et redescends pour te donner sa réponse.
A tout de suite.
I
Isadora
Inscrit il y a 5 ans / Actif / Membre
Publié le 10.12.2016 16:36
rebonjour Laetitia 29,

voici la réponse du mari : Art 806 du code civil obligation de payer les funérailles par les enfants, même s'ils renoncent à la succession. Pas d'exception, ne peuvent pas s'en décharger.

Par contre les payer cela ne veut pas dire que vous devez les "faire" ni d'y "être". Peut être quelqu'un d'extérieur peut-il s'en charger, ou une entreprise, non?.

Autre précision, tout est calculé en proportion des ressources. Et si le décédé a des biens ou de l'argent, accepter la succession (attention aux dettes!!!!!) et payer les funérailles avec.

la mère , divorcée n'entre pas en ligne de compte.

voilà les conseils de mon juriste de mari!

Bon courage, et tout mon soutien pour régler cette situation terrible.
L
laetitia29
Inscrit il y a 11 ans / Nouveau / Membre
Publié le 11.12.2016 14:00
Merci pour vos réponses, durant ces deux jours passés , on a eu des infos qui sont semblables aux vôtres.
Donc on a pris la décision de ne pas subir l inacceptable double peine, et de ne pas "être" , ni faire quoique ce soit. Nous avons prévenu sa famille en restant très ferme et clair .
Nous allons essayer de fêter Noël dans la joie et avancer avec mes sœurs et mon frère, nos conjoints et surtout nos enfants....On y a le droit même si c'est dur .
Merci encore pour vos réponses .
Laetitia
A
*Profil supprimé*
Publié le 12.12.2016 08:11
Les obsèques en service minimum ou service éco, ça doit exister.
Et si les autres veulent plus à eux de s'en charger ...
Tout mon soutien ...
R
RAF
Inscrit il y a 8 ans / Actif / Membre
Publié le 04.01.2017 20:35
Bonsoir,

Je suis totalement sidéré par les informations concernant cette obligation des enfants de devoir payer les funbérailles des géniteurs défaillants et/ou agresseurs.

Voilà un nouveau combat qui pourrai être proposé à AIVI.

Comme je ne vis pas en France. Cela m'interpelle tout de même à savoir si en Suisse c'est aussi indignant ou si les lois et droits ont prévu des excemptions.

Car quand mes géniteurs trépasseront. Je ne compte ni aller réclamer le cadavre, encore moins m'occuper de leur organiser quoi que se soit comme enterrement. Et encore bien moins payer quoi que se soit.

Il n'y a pas comme dans les films ? : si le corps est pas réclamé à la morgue par la famille. Que c'est la ville qui prend en charge et incinère puis c'est la fosse publique. C'est ce qui se produit pour les SDF décédés dont personne ne s'est présenté pour la dépouille du défunt.

Aux enfants de prendre en charge dans tous les cas... vraiment la France marche sur la tête...
R
RAF
Inscrit il y a 8 ans / Actif / Membre
Publié le 04.01.2017 20:38
un sac à ordures en guise de cercueil on a le droit ?
Ou ça aussi c'est réglementer en France ?
J
Junaly
Inscrit il y a 6 ans / Actif / Membre
Publié le 05.01.2017 11:06
On n'a pas le droit non ...
C'est ma hantise également ...
Si le géniteur venait à mourir, je sais très bien que personne de sa famille de pervers ne voudra payer son enterrement, et vu toutes les dettes qu'il a toujours eu (joueur PMU invétéré il n'y aura rien sur son compte, et ce sera à moi de le faire ... Sauf si d'ici-là je suis toujours dans ma galère financière actuelle, quand on a des ressources insuffisantes on est "dispensé". Mais je me souhaite de pouvoir me sortir de cette galère alors ...
Ces articles m'ont glacée ... J'ai coupé les ponts en 1998 à mes 18 ans, mais ça ne pèsera nullement dans la balance, et surtout pas les raisons qui ont fait que ...
Ils peuvent même demander à ma demi-sœur qui n'a pas grandi avec lui et qui a subi aussi enfant.
Qu'il crève comme une merde et qu'il soit jeté dans la fosse commune, mais non, ce monstre est considéré comme un être humain qui a des droits. Donc il avait le droit de détruire ma vie et j'ai le devoir de veiller à ce qu'il soit bien enterré.
C'est dégueulasse.
Je compatis de tout mon cœur Laetitia29.
R
RAF
Inscrit il y a 8 ans / Actif / Membre
Publié le 05.01.2017 12:28
Junaly,

Tu as exprimé ce que beaucoup d'entre nous pensent sans le dire. En tout cas cela n'engage que moi. Mais tes mots j'aurai pas prononcé plus éloquent.
R
rebirth
Inscrit il y a 5 ans / Actif / Adhérent
Publié le 05.01.2017 22:32
Bonsoir l'Aivi family,
Juste par expérience, lorsque mon père est décédé j'avais 27 ans et il est mort à son domicile seul dans ses ordures.Des alarmes sur chaque porte et des sacs d'ordures de partout.Un brin parano.Il serait mort un vendredi et retrouvé décédé par le maire et les pompiers un lundi.Ce sont les gendarmes qui après auditions nous ont remis les clés de sa maison et nous avons découvert son corps à moitié couché et nu dans sa chambre. Non accompagnés ,le choc, debut d'enquête oblige, pas sûr, son corps gisait, tel que les gendarmes l'avaient trouvé, à moitié nu.Il serait mort alors qu'il se deshabillait pour se coucher.
3 jours de ménage pour que les pompes funèbres puissent le sortir de sa chambre et le mettre dans un cercueil qui attendait devant la porte d'entrée.
Un cercueil simple et une inhumation sans office. Et surtout une aide financière de la sécurité sociale que nous avons sollicitée pour payer l'enterrement car nous n'avions pas d'argent. Cette aide existe toujours.Il faut la solliciter.
Des obsèques simplifiées au possible. Mise en bière et direction le cimetière avec 3 phrases d'un prêtre. Mais il a fallu acheter un emplacement et une tombe très simple.Le monstre était enterré.
L'interrogatoire à la gendarmerie fut pénible. Ouvrir cette maison de mon enfance seule avec ma mère mes frères et soeur,un retour en enfer.Découvrir son corps à poil à moitié couché son slip sur les pieds,à vomir.
Malgré tout, même simple, sa famille, nous 5, secoués, choqués, dissociés l'avons enterré proprement. Et au moins je suis sûr qu'il est sous terre.
Voilà c'est donc possible d'enterrer son bourreau même sans sous.
En repensant à cet enterrement je me dis que je suis restée du côté des humains... Lui...Non.
Bises+++++++++

Le forum Face à l'inceste,
c'est :

7 280 membres enregistrés
123 047 messages
6 personnes en ligne
Entraidons nous dans la lutte contre l’inceste !