Expression libre (public)
La mort du coupable
L
laetitia29
Inscrit il y a 11 ans / Nouveau / Membre
19
57
Bonjour, je suis désolée mais j'ai une question vraiment pas facile a vous poser. Mon père qui m'a agressé moi et mes deux sœurs pendant des années et qui a été condamné à 10 ans de prison pour las faits, vient de mourir. Le problème c'est que sa famille (frère et sœur) nous demande d'organiser ses funérailles!!! Je suis totalement effondrée de ce qu ils nous demandent! Ils voient cela comme logique et c'est de notre devoir de le faire selon un de ses frère . Notre mère qui ne nous a jamais protégé et qui a toujours nié ce qu il se passait, a divorcé et est parti vivre dans une autre région loin de nous.
Je voulais savoir si quelqu'un avait des informations sur nos droits et "nos devoirs" envers lui ?
merci d'avances pour vos réponses
Lætitia Gagne
18 messages
L
laetitia29
Inscrit il y a 11 ans / Nouveau / Membre
Publié le 06.01.2017 10:33
Bonjour à tous

J'ai eu des nouvelles concernant le décès de mon agresseur.
j'ai rencontré mon ancienne avocate qui m'a rassuré, elle me dit qu'au vu des faits, nous pourrons nous dégager de cette situation, elle a déjà eu à faire à ce genre de problème et me dit que l'on a des preuves(procès et 10 ans de prison), pour elle c'est clair, mais il faut surtout refuser l'héritage et le faire avant que les autorités nous le demande si possible.
J'en ai profité pour demander comment cela pourrai se passer si jamais ma "mère", qui a divorcé de notre agresseur et qui est partie en laissant ma sœur de 15ans, juste après le procès ( en refusant d'admettre qu'elle avait laisser faire) nous demandera de payer sa maison de retraite.
Là aussi, on peut se dégager de nos "obligations alimentaires" avec, entre autre, des preuves écrites sur le compte rendu du procès (elle ne nous a pas porté assistance lors des faits dont elle était au courant) et pour "défaillance d'éducative", il faut essayer de récupérer des témoignages de notre entourage et le plus de preuves possible au cas ou !!!
Le seul problème dans mon cas c'est que j'ai la chance d'avoir un mari qui a tjrs été présent pour moi et cela dès le début!!!(il m'a aidé a porter plainte)
En effet si moi je suis dispensé de payer, les gendres et belles filles ne le sont pas car il n'ont pas subit!!!! incroyable mais vrai!!!! comme si mon mari et moi on avait pas le même compte en banque et il a tellement fait pour me soutenir que je trouve cela vraiment "dégelasse"!!! faire payer mon mari c'est comme si c'était moi! C'est totalement injuste, et je serai prête a divorcer et faire une grève de la faim si cela devait arriver.
c'est une question de justice, et d'honneur, on est pas passé par tous ses moments durs pour en arriver là... Il faut que l'on se batte pour nous même et pour toutes les autres victimes! c'est vraiment pas juste tout cela !!!! Devoir se battre après un procès, la loi devrait prévoir cela, ça coule de source, ça devrait être automatique ....
bon courage à tous et merci pour vos réponses et témoignages.
Laëtitia
R
RAF
Inscrit il y a 8 ans / Actif / Membre
Publié le 06.01.2017 12:28
Je n'ose même pas imaginer. Et je ne comprends pas que l'on laisse des membres de la famille victime découvrir le corps ainsi. Et que les gendarmes et les pompiers et pompes funèbres n'aient pas eu fait le levée de corps avant de vous donner accès à la maison.

Je suis indigné de ce que tu as dû surmonter là comme le reste. Mais cela me semble vraiment de très mauvais goût. Les gendarmes auraient sans doute pu vous épargner cela avec un peu de bonne volonté et compassion.
L
laetitia29
Inscrit il y a 11 ans / Nouveau / Membre
Publié le 06.01.2017 14:20
Quel courage! c'est totalement injuste !!! on ne devrait pas avoir a subir cela!!! moi je crois que je n'aurais pas été capable !!!
Rien que d'y penser cela m'a fait mal et m'a empêcher de dormir...
Pour nous c'était plus simple, il est mort à l'hôpital d'un cancer. Il a été enterré par la mairie et nous n'avons rien demandé et donc rien su.
On verra pour les frais, mais le plus dur je crois aurai été de vider son logement, chose que l'on a refusé.
I
Isadora
Inscrit il y a 5 ans / Actif / Membre
Publié le 17.01.2017 10:02
Bon courage Laetitia 29 et Merci Rebirth pour ton témoignage que je trouve terrifiant. Quelle douleur a du être la vôtre.

Bonne journée à tous.
A
*Profil supprimé*
Publié le 22.01.2017 01:09
Juridiquement, je me pose d'autres questions ...
Mon fils a incestué ma fille et a été condamné. Quand je décèderai, il héritera comme ma fille et mes deux autres fils ? l'argent qu'il recevra me gêne moins que savoir qu'il pourrait réclamer et pourrir la vie de ses frères et de sa soeur, sa victime pourtant. Transmettre à son fils ou ses enfants plus généralement s'il en a d'autres, en sautant son cas ?
L'argent est une pourriture !
Le prix d'une maison, ça peut devenir dégueulasse ... je n'y serai pas pour le voir, mais ça me soucie pour mes autres enfants.
R
RAF
Inscrit il y a 8 ans / Actif / Membre
Publié le 22.01.2017 13:42
Françoise,

Je pense que faire un testament devant notaire ou avec un notaire. Où tu peux mettre des gardes fous preuves à l'appui sera sans doute un bon début.

Vu qu'il y a eu procès cela devrai aider un notaire à prendre l'ampleur de tes préoccupations à protéger ta fille le plus possible.

Ensuite, j'avoue que je suis totalement ignorant sur ses questions. Donc je ne fais que présumer.

Mais faire en sorte qu'il n'y ait casi aucun moyen de recours serai sans doute la meileur option. Et mettre en viager des biens est-ce que peut se faire et régler certains points ?
A
*Profil supprimé*
Publié le 25.01.2017 00:35
Ben en fait je ne sais pas ... On n'a pas le droit de déshériter un de ses enfants et le truc, c'est éviter les contestations donc les chicanes ... On peut empêcher (peut-être) que les contestations aboutissent, mais qui peut empêcher les contestations ? à part bouffer tout et distribuer discrètement avant ...
Je sais que je ne sais pas, c'est mon éternel problème ...
En attendant, je compte rester vivante si possible !
C
clineM
Inscrit il y a 5 ans / Actif / Membre
Publié le 25.01.2017 11:05
En effet Françoise, tu ne peux pas déshériter tes enfants mais tu peux décider ne ne donner à ton fils que la quotité disponible et partager entre tes autres enfants la part réservataire. Pour cela tu te dois de rédiger un testament, pour que ton fils ne puisse pas revenir dessus et réclamer quoique ce soit à tes autres enfants.
Tu peux aussi décider d'ouvrir une assurance vie, seule les bénéficiaires de cette assurance toucherons quelque chose. Là tu peux donc y exclure totalement ton fils. Et il n'y a aucun frais de succession sur cette assurance vie !

Le forum Face à l'inceste,
c'est :

7 541 membres enregistrés
123 221 messages
6 personnes en ligne
Entraidons nous dans la lutte contre l’inceste !