Expression libre (public)
Ma puce en danger/ c long mais prenez le temps svp
C
cel777
Inscrit il y a 7 ans / Nouveau / Membre
15
8
Bonjour,
Cela fait bientôt 3 mois que je suis inscrite sur le forum et pres d'un an que je me bats pour protéger ma fille qui vient d'avoir 5 ans en mars.
Je vais essayer de vous résumer mon histoire et j'espère trouver de l'aide car je commence non pas a baisser les bras, combat trop important mais a ne plus avoir de force.
Mon ex conjoint a commence a me frapper enceinte de 6 mois.
La fin de ma grossesse et les 4 ans qui ont suivi étaient interminables.
Me demandez pas pourquoi je ne suis pas partie plus tôt, je cherche encore la réponse avec l'aide d'une Psy de l'ADAVIP.
Mon Ex et père de ma fille n'a jamais supporté la petite. Les 3 premiers mois, je quittais la maison la nuit pour pas qu'il entende ses pleurs de nourrisson. Jamais aucun signe d'affection, aucun jeu, aucun moment de complicité.
Par contre elle était victime( parfois dans mes bras) de ses colères et violences a mon égard jusqu'à ses 2 ans.
Puis voyant que la violence ne me faisait plus rien, il s'en est pris a la petite ( insulte genre petasse, ta gueule...prise par la nuque pour arriver a ses fins, cheveux tires, yaourt a boire envoye au visage..)la liste est longue.
Ma puce ne voulait jamais restée 5 mn avec son père. Même pour fumer une cigarette dans le jardin, je devais la prendre. Elle avait une peur atroce. Elle hurlait. Elle était victime tous les jours de crises de colère interminables qui n'arrangeaient rien face a cet individu qui ne supportait rien. Nous vivions dans sa région natale a 100 km de tou
s mes proches. J'etais complètement isolée et tellement humiliée et rabaissée que je n'arrivais pas a le quitter malgré l'enfer que nous vivions car croyez moi que je peux employer le mot enfer. J'ai élevé ma fille la première année et comme en crise il ne me donnait pas un centime pour la petite j'ai repris une activité le We.
Les choses étaient très compliquées. Le dimanche, ça allait,
Celia était avec une nounou mais le samedi je devais la laisser avec ce monstre. Qd je partais elle hurlait a la mort..c'était horrible pour moi mais je n' avais pas le choix. Il fallait que je travaille. Vers l'âge de 2 ans, une collègue a moi, au courant de la situation, a entendu, par téléphone et enregistrement les cris de ma petite. Elle m'a dit " t'es sûre qu'il ne lui fait pas autre chose". Je me suis dit que c'était impossible puis ai continué de nous faire vivre cette vie.
En mai 2012, âgée de 3 ans passe, ma fille ne parlait toujours pas. A force d'entendre " ta gueule ou t'en prend une", ça n'aidait pas.
J'avais comme même un minimum de lucidité et j'ai décidé d'amener ma fille chez une psychologue pour enfant.
Après de multiples tests, Celia n'avait pas de pbs pour répéter donc c'était bien un pb psychologique.
Nous avons quand même attendu la rentrée en maternelle pour évaluer le langage. Elle ne refusait pas le dialogue mais avec des mots incompréhensibles.
Étant donne que son langage ne s'améliorait pas et que le climat a la maison était le même, voir pire, je suis retournée voir cette psychologue.
Ma fille se serait alors mise a mimer des scènes violentes accusants son père. C'était un janvier 2013. La psychologue me dit que nous sommes en danger et qu'elle va devoir envoyer un signalement de mise en danger d'enfant. 2 solutions s'offrent alors a moi. Rester en sachent qu'on va certainement m'enlever ma fille ou retrouver un courage qui s'était envolé et me sauver avec ma puce. Pour une fois en près de 5 ans, je prends ma fille et vais me réfugier chez ma mère. Je dépose bien entendu une main courante pour signaler mon départ avec ma fille et prends le courage de porte plainte contre Mr en mai 2013. J'avais 30 certificats médicaux dont 1 pour cotes fracturées.
Celia continue d'aller chez la Psy et se met a parler. C'est un soulagement et en même temps un séisme. Celia dénonce des actes de tortures et de viol a sa Psy qui reprend ses anciennes notes avec elle. Mon ex lui auraient mis des doigts dans les fesses, la quequette dans bouche, il aurait même fait pipi dedans et appuyer fort avec un ciseau sur une de ces molaires. La Psy envoie un signalement au procureur de la république pour violences sexuelles et m'invite a porter plainte, chose que je fais en juin. Pire que la parole, juste avant mon depart, Ma puce de plaint de douleur aux fesses, elle s'assoit dans un coin de pièce ou sous une table, de balance d'avant en arrière, se plaignant de ses fesses et pousse a en salir sa culotte. J'apprends qu'elle est victime de crises d'encopresie, un des facteurs d'abus sexuel.
Je ne vous dis pas 1/la culpabilité 2/ la détresse et la colère que je ressens..ma puce sera interrogée par la brigade des mineurs et par un expert psychiatrique a qui elle révélera les mêmes choses.
Juridiquement, tel un pervers qu'il est, je suis convoqué devant le Jaf en juin 2013 pour enlèvement d'enfant. En août le juge me donne la garde de Celia et ordonne expertisés psychiatriques et sociales. Il lui accorde un droit de visite médiatisé 2 samedi par mois. J'en parle a ma fille avec sa Psy et elle hurle, se met sous la table, ne mange plus, a des terreurs nocturnes..la Psy et l'ase(aide sociale a l'enfance) font des courriers indiquant que la rencontre entre le père et la fille est pas envisageable vu l'état d'angoisse de la petite. Le centre de visite médiatisée fait aussi un courrier dans le même sens.
Celia va un peu mieux mais a toujours ses angoisses par peur de voir son bourreau de père. Les crises se sont calmées. De 6, 7 par jour, elles ont lieu 1 fois tous les 2, 3jours.
Malheureusement j'apprends la semaine dernière que ma fille a une grosse hernie due a ses crises psychologiques et que je dois la faire opérer. Je suis désespérée..d'autant plus que je suis repassée devant le JAF qui était pour un droit de visite et d'hébergement..j'en ai même pas parle a la petite.
Ça fait 1 an que la Psy et d'autre organisme alerte sur l'état psychologique de ma fille ( dessin inquiétant tant par la forme que par la taille.......) et ça n'a pas l'air d'inquiéter la justice. La Psy me dit qu'il aura peut être fallu que la santé psysique de l'enfant soit en danger pour qu'il réagisse mais je ne sais même pas si ça va leur faire comprendre qq chose... Ok un enfant a besoin de son père mais pas a n'importe quel prix...un père n'a pas non plus tous les droits sur son enfant.
Si qq´yn a vécu qq chose de similaire ou juste envie de m'aider a supporter toutes ses tensions, n'hésitez pas.
Ça fait plus de 6 mois que je suis inscrite, je n'ai jamais osé écrire.
Sachez que le pire, c que j'ai un dossier énorme.. Tout ce dont je vous parle y est indiqué par des professionnels.
Faire opérer ma fille de 5 ans est un supplice..surtout sachant les causes de cette opération..comment un petit bout peut se faire autant de mal..
Après ces 5 ans d'enfer, le combat continue..je vous indique quand même pour vous montrer a quel point c difficile. Je le suis installée a 100 km de ce dernier et il vient trainer depuis 1 mois soit a la sortie de l'école, soit dans mon centre ville. Donc je vis tous les jours dans le stress que celia tombe dessus. Elle l'a vu 1 fois rapidement et je ne vous dis pas l'impact que ça a eu sur nous 2. Il a quand même 2 plaintes: 1/ coup et blessure volontaire sur moi 2/ viol sur la petite. On attend la décision du procureur..c'est long..
Quand il est dans le coin ( il n'a plus de permis mais conduis) je vais au commissariat qui prend ma main courante et qui me dit d'aller dormir ailleurs au cas ou...sympa cette justice.. J'en finis par le fait qu'il a un casier long comme le bras( pas de permis, 4 mois avec sursis pour violence, port d'arme et stupéfiants..)
Mais malgre ça, je fous faire face, amener ma fille a l'école et vivre en sachant que je peux tomber sur lui...que faire??? Svp des témoignages, des conseils...tout sera que positif pour nous...
14 messages
C
chevalierblanc
Inscrit il y a 8 ans / Actif / Membre
Publié le 25.04.2014 08:35
Bonjour et bienvenue cel 777 ... ..tu vas avoir des conseils ici et de l'écoute. ...
tout ce que tu dénonces est révoltant. ...et bien qu'en colère contre ce système incapable de protéger les plus faibles et notamment les enfants. ...... j e t'envoie tout mon courage pour t'aider dans tes combats.

Pensées positives.
C
cel777
Inscrit il y a 7 ans / Nouveau / Membre
Publié le 25.04.2014 09:57
Merci Chevalierblanc d'avoir pris le temps de me lire...
Peut être devrais je poster mon message ailleurs dans un autre sujet..
C
chevalierblanc
Inscrit il y a 8 ans / Actif / Membre
Publié le 25.04.2014 10:58
oui à mon avis, dans ...pour faire connaissance...il ne serait du coup accessible qu'aux personnes inscrites....
C
cel777
Inscrit il y a 7 ans / Nouveau / Membre
Publié le 25.04.2014 17:03
C poste..merci
C
celyne28
Inscrit il y a 7 ans / Habitué / Membre
Publié le 25.04.2014 17:37
je lis, j'ai des larmes et je crie de colère encore...
je ne suis pas victime , je suis conjointe de victime...mais l'inceste a mis à mal notre vie...
alors je comprends pourquoi tu veux protéger ta fille de ce fléau qu'est son géniteur...peut on appeler cela un père?
en tous les cas, pas pour moi! à partir du moment où il y a manque de protection ...le rôle n'est plus assumé...je ne comprends pas la justice...
je te soutiens cel

courage , je pense à ta puce

celine
C
cel777
Inscrit il y a 7 ans / Nouveau / Membre
Publié le 25.04.2014 18:45
Merci Celyne28...moi aussi crois moi qu'au jour le jour le combat est difficile et surtout trop long...
J'ai enfin le courage de partager mon histoire et ça fait du bien de communiquer..
Ma fille va mieux et heureusement car pour l'instant elle est loin de son bourreau..pour moi aussi a ce jour, j'appelle cela un géniteur.
Je sors du déni depuis peu car croire ma fille malgre l'aide des professionnels a été très éprouvant.
Je l'ai tjs suivi dans la plainte et ce combat mais je me voilais la face car imaginer ses dires et mimes me dégoutait. Ma fille n'a malheureusement pas que les mots mais son corps qui parle..c pire que tout..
C
celyne28
Inscrit il y a 7 ans / Habitué / Membre
Publié le 25.04.2014 19:50
J admire ta fille
Elle a parlé, tant se taisent....c est cela qui a pourri ma compagne ....le silence....le courage de se taire....car c est aussi une force que j'admire....
Alors ta petite nenette, pouahhhhhh quelle courageuse......
Courage mes pepettes
C
cel777
Inscrit il y a 7 ans / Nouveau / Membre
Publié le 25.04.2014 21:56
Merci...c vrai qu'elle est courageuse ma pépette.. C bizarre car ce combat est horrible mais en même temps sans notre bourreau on va mieux et on passe des moments plus calmes..ma fille est bcq plus épanouie et c bien ça le principal..
C
chevalierblanc
Inscrit il y a 8 ans / Actif / Membre
Publié le 25.04.2014 22:45
Bonsoir les cel 28 et 777......oui quel courage... E t quel instinct de survie pour vous deux ....profitez de ces moments c a deux privilégiés. ...c toi qui cons ruit ta fille ...c'est toi qui l'arme pour sa vie d'adulte ....respect et bonheur......
pensées positives pour vous trois !
N
Naturella
Inscrit il y a 9 ans / Habitué / Membre
Publié le 29.04.2014 21:10
Bonsoir,
je suis terrifiée de savoir que le géniteur grave dangereux ne craint rien dans ce pays

Je ne sais pas s'il est possible de vous éloigner géographiquement, mais c'est ce que je ferais, me cacher, me faire aider ... il y a peut être des dispositifs qui aident ?


Je vous souhaite beaucoup de courage, ne vous laissez pas faire !

Le forum Face à l'inceste,
c'est :

7 542 membres enregistrés
123 222 messages
2 personnes en ligne
Entraidons nous dans la lutte contre l’inceste !