Expression libre (public)
tristesse infinie 23-12-2011
A
anna
Inscrit il y a 11 ans / Actif / Membre
12
0
23 décembre : billet du jour ..... tristesse infinie!

Faut que je me lance ….je tourne et retourne les mots dans ma tête, depuis tant de jours ! entre violence et tristesse …. Une alternance de ces deux états …. Je me perds !
Cette période « festive » perturbe le frêle équilibre qui s’était instauré. Equilibre bien instable, cependant, plutôt un échafaudage qui a toujours besoin d’étaies pour ne pas s’effondrer ! C’est ma vie !
J’ai perdu une « famille » à jamais, il me faut intégrer cette idée … Nous formons maintenant, un noyau resserré autour de mes enfants chéris, des trois petits et de mon chéri.
. Une complicité vraie nous relie et me maintient en vie. Sophie, Nico, mes merveilleux enfants, que serais-je devenue sans vous ? Nico , tu as compris combien j’avais souffert et combien je souffre encore de ces tares familiales qui ont bousillé ma vie ….. Toi, tu as compris, combien sa manipulation, son emprise, sa perversité avaient eu d’impact sur ses victimes directes mais aussi sur les victimes collatérales, quand tant d’autres n’ont rien compris !
IL a été le chef d’orchestre pervers du grand bordel familial…. chantre du mensonge et de la morale, acteur du vice et de l’immonde, maestro intouchable ! Et IL a bien atteint ses cibles ! Touchées en plein cœur ! En plein dans le mille !
Colère, tristesse infinie, haine, abattement ….
Réveil cauchemardesque…. Je crie, je hurle, je suis en rage… Il y a un couple d’amis que je connais depuis peu, F., ma sœur, LE serre contre elle ! C’est insupportable de violence …. « fous le camp…. » ! IL est là, égal à lui-même, imbu de lui-même, il me nargue… comme s’IL me disait : « tu vois, suis toujours là ! ». Je sanglote … IL disparaît rapidement, restent F. et C. , deux de mes sœurs … je les insulte, je hurle, je les hais ! Elles le remplacent , lui. Elles perpétuent son fonctionnement pervers et manipulateur….
Mes pensées s’entremêlent … cette tristesse ressurgit à différents moments de la journée, ma gorge se noue, les larmes montent.
Je sais au fond de moi-même que je ne peux me résoudre à tirer un trait sur mon enfance dont je garde de merveilleux souvenirs. Aujourd’hui je ne cesse de penser que tout cela était faux ! L’image de cette famille « idéale » me hante. Tout n’était que mensonges !
Père, mère, grand-mère ( tant aimée que je me sens trahie &hellip oncles et tantes qui connaissaient au moins une partie des perversités paternelles …. Qui les ont même couvertes parfois ! Et la vie allait ainsi …. IL aidait les uns et les autres, IL était le pilier de sa grande famille ( 12 frères et sœurs), IL en était le référent, LUI, qui avait « réussi » … LUI, l’orphelin, il était devenu professeur !
Pendant presque 60 ans, j’ai vécu une vie …. Une vie fausse …. Qui m’a conduite à des comportements inconscients calqués sur ces non-dits, ces mensonges, cette fausse morale… à un sentiment culpabilité permanente sans comprendre de quoi j’étais coupable…. En fait , c’est comme s’il fallait que je commette quelque chose « de mal » pour ensuite me sentir coupable de ….. ?????? que je transgresse des règles imposées pour exister , moi, en tant qu’être unique et non comme un pion que l’on aurait pu bouger au grès des coups de dé….
Quand j’essaie d’analyser ces ressentis, je pense qu’inconsciemment je sentais planer ces mensonges, cette duplicité familiale, qu’il fallait que je me cale dans ce moule et que je m’y refusais de toutes mes forces.
Malheureusement, aujourd’hui encore, j’en paie les « pots cassés » ! Bien que mes comportements aient évolué, les rapports difficiles que j’ai eu avec l’argent continuent à me culpabiliser. J’en ai terriblement honte. Je continue à me sentir continuellement jugée par mes sœurs , persuadée qu’elles sont incapables de me voir autrement et de me « juger ».
11 messages
É
étoiledusoir
Inscrit il y a 10 ans / Actif / Membre
Publié le 09.12.2012 20:46
Des brassées de tendresse pour toi Anna.

Oui pour s'en sortir, il a fallu resserrer les rangs et refonder notre vie sur un petit "noyau". Mais ce petit noyau est porteur de tellement d'avenir et de vie.
Il a fallu mener un deuil et parfois encore les cicatrices font souffrir mais quel bonheur que cette toute petite cellule courageuse, remplie de respect et de tendresse vraie.
Alors autour de la table, peu d'assiettes mais beaucoup de paix !

Tous mes voeux à tous ces petites, toutes petites familles soudées autour de la vérité et du respect de chacun de ses membres.
pendant ces fêtes je penserai à vous tous et toutes, frères et soeurs de souffrance, mais aussi frères et soeurs de combat, et je me réjouirai de savoir qu'autour de vos tables, si petites soient -elles, aucun bourreau n'aura sa place.
B
bergamote
Inscrit il y a 8 ans / Actif / Membre
Publié le 09.12.2012 20:53
Mon Dieu, tes mots sonnent tellement juste. Je me répète mais que de similitudes entre nos vécus.
C'est vraiment la loi du plus fort dans ces familles : il y a le prédateur et il y a tous les petits suiveurs sans courage qui préfèrent sacrifier l'un des leurs pour ne pas bouleverser leur équilibre familial tant aimé. C'est à vomir.
C
Carolineangell
Inscrit il y a 8 ans / Actif / Membre
Publié le 10.12.2012 17:54
Bonsoir Anna,
J'ai lu attentivement ton message d'hier soir. Comment te sens-tu presque un an après "ce billet du jour"? Est-ce que des choses ont évoluées?
Je l'espère pour toi, en tout cas.
Bonne soirée,
B
boubinours
Inscrit il y a 10 ans / Actif / Membre
Publié le 10.12.2012 20:36
bonsoir anna

et oui noël arrive a grand et les traumatisés le fuit a pas de géant, d'après les médecins c'est la période de toutes les rechutes, parce qu'il raisonne en nous comme la chute de nos familles
nous sommes nombreux ici a ne jamais avoir eu de noël heureux et à mettre bien peu d'espoir dans les papillotes, mais je me dis qu'après ce qu'ont a subi et traversé il est peut-être temps aussi d'apprendre à "aimer" noël, personnellement j'aime bien le côté joyeux des enfants, la petite lumière dans leur yeux, chaque année mon vrai noël a moi je le fais avec les enfants dont je m’occupe qui je l'espère sont encore capable d'être heureux de passer une journée en pyjama en imaginant que c'est la vrai jour, avec un grand cacao et des chamallows, cette année en plus le lutin du père noël débarquera avec son âne gribouille, j'aime bien l'idée
pour moi noël c'est autre chose, des scandales, des scandales a n'en plus finir, parce que personne au fond n'est capable dans ma famille de faire preuve de discernement et de ne pas se laisser aller a autre chose que de se dire les choses le jour ou il le faut pas
sous le regard des petits bien entendu, et c'est dommage comme c'est dommage...alors cette année je fais mon noël a moi, égoïstement mais c'est comme ça
pas de vrai sapin mais un espèce de truc bricoler avec du bois ramasser dans la forêt d'a côté, une vraie liste de cadeau ( c'est la première fois que j'en fais une) j'en avais assez de recevoir des objets qui ne me correspondent pas...et pour le repas c'est chez moi comme ça je contrôle, celui qui s’énerve il sort et pas de foie gras ni de dinde ça sera raclette , j'imagine déjà leur tête, j'e m'en fous les enfants de la famille et moi on adore le fromage, sous le sapin y 'aura aussi un cadeau pour mon chien et gare a celui qui dira que c'est ridicule, c'est vrai quoi on a trop gérer de passages difficiles pour une fois encore ménager nos familles le mérite t-elle de tout façon
le mot d'ordre ça sera: les enfants, les enfants, les enfants
j'ai même organisé un grand jeu, les adultes ne participeront pas mais mon homme et moi on va bien se marrer, je suis optimiste comme tu le vois, même si je sais que ça va être une catastrophe bizarrement moi je crois encore a la magie des boules et guirlandes peut être pour rendre a la petite fille qui est en moi ce qu'on lui a volé
quoiqu'il en soit tes mots sont encore une fois très juste, précis, percutants et beaux, tu nous aides ici a nous questionner et à avancer, merci donc de nous faire partager de vécu avec autant de puissance et de sincérité
C
Carolineangell
Inscrit il y a 8 ans / Actif / Membre
Publié le 10.12.2012 20:45
Bonsoir boubinours,
C'est chouette ce que tu écris. Tu choisis de te faire TON noël, de te créer ta magie à toi. Tu casses les jalons posés jusqu'à maintenant dans ta famille.
Et tu as bien raison, ne laissons pas perdurer ce qu'ils ont pu semer.
M
Mamsou
Inscrit il y a 11 ans / Actif / Membre
Publié le 11.12.2012 19:02
C'est vrai, il faut casser les choses qui font mal et s'en réinventer d'autres. C'est ce que tu fait Bibounours avec ce Noël que tu as concocté. Ne laisse personne te dire que ton Noël est moche ou bidon. C'est le tien et tu vas l'adorer.
A
ann
Inscrit il y a 9 ans / Actif / Membre
Publié le 12.12.2012 10:15
bonjour Etoile du soir

Etoile du soir dit:
Tous mes voeux à tous ces petites, toutes petites familles soudées autour de la vérité et du respect de chacun de ses membres.
pendant ces fêtes je penserai à vous tous et toutes, frères et soeurs de souffrance, mais aussi frères et soeurs de combat, et je me réjouirai de savoir qu'autour de vos tables, si petites soient -
, "aucun bourreau n'aura sa place"

Je trouve ces phrases si vraies et si belles
A
ann
Inscrit il y a 9 ans / Actif / Membre
Publié le 12.12.2012 14:07
bonjour Anna

comment te sens tu 1 an après ?

Désolée, si jamais tu as repondu à cette question sur un autre post, mais je suis 1 peu dépassée, il y a beaucoup de monde sur le site en ce moment(je parle du forum privé et je n'arrive plus à lire tous les posts...

je me reconnais beaucoup dans tes écrits
et cet écrit de décembre 2011 me touche beaucoup
-à cette même date je sortais, il y a 1 an d'un profond déni
-ton père ressemble beaucoup au mien, (décédé lui aussi), très respecté par tous de son vivant et intouchable
-famille toxique, mère complice
-moi, suis restée presque 50 ans dans une amnésie et 1 déni total de l'inceste
-mes enfants , aussi touchés par leur grand-père incesteux
-je suis passée à coté de ma vie et maintenant que je sors enfin du déni à plus de 50 ans, j'essaye enfin de reconstituer le puzzle de ma vie et de me sortir des très graves conséquences qu'a eu l'inceste sur moi
-Noel, toute ma vie j'ai détesté noel, ce n'était qu'une fete de plus , où je souffrais beaucoup, comme tous les autres jours de la semaine, il fallait juste à noel, paraitre heureuse plus que les autres jours , ce que j'essayais de faire tant bien que mal!
jusqu'au noel dernier , où au repas du 25/12, j'accusais devant toute ma famille réunie, mon père ,de père incestueux...
depuis , comme le dit si bien Etoile du soir, je vis dans ma nouvelle famille , celle de coeur, qui se compose de mes enfants, mon compagnon,et mon frère et mes amis qui me soutiennent dans ma reconstruction
ma famille toxique , je ne veux plus en entendre parler pour le moment
en tout amitié, ann
T
tristana2765
Inscrit il y a 8 ans / Actif / Membre
Publié le 13.12.2012 12:01
Bonjour Anna, bonjour à vous toutes...

J'ai tout lu, Comment te sens tu Anna ? Je ressens plein d'émotions quand je te lis et j'ai l'impression d'être dans le même état de questionnement, en ce moment surtout...

La période des fêtes pour moi, depuis la remontée du passé, n'est que calvaire, tout n'est qu'illusion !!
Boubinours, te faire ton Noël à toi, à ta façon, comme tu le ressens, je trouve l'idée totalement géniale, et j'aime voir l'une d'entre nous expliquer comment voir cette "fête" autrement, loin de tous les idéaux, du "formatage" de tous... çà me redonne espoir. Je ne sais pas si je m'exprime bien, dans ma tête, c'est clair, mais je ne sais pas si j'arrive à retranscrire ce que je pense :dry:

Bergamote, oui, les suiveurs, et bien qu'ils continuent à jouer l'autruche, on s'en fou !! Nous au moins, on peut se regarder dans notre miroir le matin sans avoir honte et rien ne vaut "la vérité", la franchise de dire la "vérité" même si çà dérange... que les morveux se mouchent, et que chacun balaie devant sa porte avant de pouvoir se permettre de juger...

Enfin, moi aussi, je vous souhaite à toutes et tous d'être entourés par les personnes qui vous méritent, vous comprennent, en cette période... peut importe la quantité, mieux vaut la qualité de ceux qui seront avec nous...

Je pense bien à vous et je vous aime, ma famille de coeur.
B
boubinours
Inscrit il y a 10 ans / Actif / Membre
Publié le 13.12.2012 21:56
bien sur que tu es clair tristana, on est toutes des vicitmes traumatises ici, alors on parle toute le même langage sans forcément avoir les mêmes mots
effectivement c'est tres important d'être entourées et plus que tout apres tant d'années de souffrance de pouvoir choisir qui nous entourera, parce qu'en faisant ce choix, en nous permettant de dire on se donne le droit d'exister
je suis d'accord aussi avec toi sur le noel formaté, mais ça c'est bien pour le clinquant mettons des jolies petites lumières partout comme ça on verra encore moins ceux qui vivent dans le noir
moi aussi je pense bien a toi , dans ta lutte contre ta famille, pour te faire comprendre d'eux, des autres de ton frère, nous menons toutes et tous des "guerres" qui ne sont pas enrubannées de kiki rose et ici on trouve des membres d'une même famille celle de l'entraide et de la réparation

Le forum Face à l'inceste,
c'est :

7 355 membres enregistrés
123 052 messages
4 personnes en ligne
Entraidons nous dans la lutte contre l’inceste !