Vos questions sur Face à l'Inceste (public)
Groupes de parole
O
Olivier7.1
Inscrit il y a 8 mois / Habitué / Adhérent
14
7
Bonjour, je recherche les coordonnées de l’AIVI sur Nantes car je souhaiterais participer à un groupe de parole, or la page « Entraide / Groupes de parole » sur laquelle il faut s’inscrire n’existe pas ou plus sur aivi.org. Merci de votre aide.
13 messages
A
Adèle9
Inscrit il y a 4 ans / Actif / Membre
Publié le 07.10.2020 21:28
Bonsoir Olivier7.1,

J'ai participé à un groupe de parole et ensuite je n'y suis retournée. Pas simple pour moi d'entendre d'autres récits, trop d'échos...

Le forum a été une grande aide, avant que je puisse parler de ma Vérité, aux adultes de la famille avec qui j'ai coupé les ponts, il y a 15 ans. Certains de mes ami(e)s proches connaissent ma Vérité. Ils m'ont accompagné dans des moments que je souhaite à personne et voient la femme reconstruite que je suis devenue.

Certaines de mes amies ont pu me parler de leurs histoires. Nous savons et nous nous épaulons si besoin.

Je vais bien aujourd'hui, je sais que je ne suis pas à l'abri de certains revécus. Aujourd'hui, j'ai appris à accueillir les lames de fond et j'ai les outils. J'ai appris à reconnaître la colère et le chagrin de la petite fille, de l'adulte.

Prenez soin de vous.

Chaleureusement.

Adèle.
W
WiseWacky
Inscrit il y a 5 ans / Actif / Membre
Publié le 07.10.2020 22:01
Je précise que j'y suis allé sans être préparé, et avec un enthousiasme que je voulais partager après avoir vu le bout du tunnel, de même quand je me suis inscrit sur le forum, lire les témoignages et même voir des dessins d'enfants m'a beaucoup secoué. Même quand on trouve la sortie vers la liberté, c'est douloureux de ne rien pouvoir faire pour les autres et les voir souffrir, d'où les rechutes successives. Cela dit je ne regrette pas d'avoir franchi le pas, et tout le monde ne réagit pas de la même façon, les groupes ont aussi permis des rencontres, construit des amitiés, ça compte aussi.

Quand je parle de responsabilité, c'est par rapport à ce passage : "besoin d'affirmer que je suis victime et non responsable de ce qui me fait souffrir", parce que ça frappe d'abord la conscience de notre vulnérabilité humaine, et qui mène à culpabiliser, et aussi à considérer la vie comme une menace. Ensuite, effectivement, il y a le besoin de l'exprimer à autrui, la compréhension des uns et des autres passe par le récit de nos histoires, et il faut que ces choses soient dites.
O
Olivier7.1
Inscrit il y a 8 mois / Habitué / Adhérent
Publié le 07.10.2020 23:24
Bonsoir Adèle,
ce que vous dites a de l’écho chez moi, mais me fait avant tout constater à nouveau que ma situation comporte des éléments particuliers qui ne me permettent pas de dire comme vous, ce qui est vraiment bien pour vous, que j’ai ’écoute et l’entraide de certain(e)s ami(e)s proches. Je ne souhaite pas mentionner ces particularités qui sont d’autres souffrances mais n’ont pas des liens avec l’inceste, qui somme toute est le sujet qui nous réunit tous ici. Certes la solitude que créent souvent ces situations, ces horreurs, semble malheureusement courante (ce qui ne retire rien à sa difficulté), mais pour moi, cette solitude liée aux événements subis est accompagnée de celle d’une situation tout aussi complexe qui a de conséquences pour mes enfants, de façon assez grave, et je ne veux pas m’étendre à ce propos sur le forum, ce n’est pas le cadre idéal. Ces éléments ne changent pas la nature de(S) l’incèste(S) qui me font être ici, où tout comme vous je trouve de l’aide, mais cela complique grandement mes contacts avec des personnes de confiance.
Je vous remercie pour votre message, prenez soin de vous également. Bonne fin de journée.

Le forum Face à l'inceste,
c'est :

7 363 membres enregistrés
123 061 messages
8 personnes en ligne
Entraidons nous dans la lutte contre l’inceste !