Bilan et perspectives 2014 : nos actions et nos objectifs

Actualités Publié le 02.07.2015

Résumer une année d’activité associative en quelques pages est toujours un exercice frustrant. La cause de l’inceste est l’une des plus difficiles à soutenir tant nous rencontrons de résistances au niveau politique. Ce n’est pas un tabou pour rien (tabou = ce qu’il est interdit de faire et ce qu’il est interdit de dire). 2014 n’a pas fait exception à la règle. Tels Sisyphe, nous roulons notre pierre pour insérer l’inceste dans le code pénal, supprimer le délai de prescription, informer le public, fédérer les victimes et leur apporter le soutien qu’elles sont en droit de recevoir après avoir vécu un tel crime.  En majeure partie, nous œuvrons dans l’ombre, arrachant des promesses qui sont rarement tenues. Toutefois, nous pourrons nous réjouir en 2015 d’avoir réussi à insérer l’inceste dans le code pénal après plus de deux siècles d’absence dans nos textes de loi (reste encore l’étape du Sénat en 2e lecture à passer). Mais cette insertion symbolique est loin de régler les problèmes juridiques rencontrés par les victimes, nous devons donc continuer à exister, et à agir ! Isabelle Aubry, présidente.

Lire notre bilan 2014 et nos objectifs 2015