Le saviez vous ?

Actualités Publié le 24.11.2013

 

Saviez-vous qu’en France :

-          La moitié des crimes jugés sont des viols, en majeure partie commis sur des enfants (Ministère de la justice),

-          L’inceste n’existe pas dans notre code pénal comme un crime spécifique mais comme une surqualification du viol et de l'agression sexuelle,

-          L’inceste entre adultes consentants est autorisé, la procréation incestueuse aussi,

-          Il y a quatre millions de victimes d’inceste dont 1/3 d’hommes (Harris Interactive 2015 pour l'AIVI),

-          Une victime d’inceste parle en moyenne 16 ans après les faits (Ipsos pour Face à l'inceste 2010),

-          Seulement 30% des français savent légalement comment agir face à un enfant victime (Ipsos pour Face à l'inceste 2009),

-          Moins de 5% des agresseurs sont emprisonnés (sondage victimes Face à l'inceste ),

-          Un français sur quatre connait une victime d’inceste (Ipsos pour Face à l'inceste 2009),

-          Le Code Pénal prévoit qu’un enfant doit s’opposer à un acte sexuel avec un adulte sinon ce n’est pas un viol,

-          Les professionnels de santé ne reçoivent aucune formation pour aider les victimes d’inceste,

-          Il n’existe pas de procédure systématique de prise en charge des enfants victimes, c’est à leurs responsables de prendre l’initiative des soins,

-          Il n’existe aucune structure spécifique pour prendre en soin une victime d’inceste,

-          9 fois sur 10, la victime d’inceste est rejetée par sa famille au profit de la cohésion familiale,

-          Excepté les médecins fonctionnaires, les médecins ne sont pas obligés de signaler l’inceste. Seulement 2% d’entre eux le font. (Conférence de consensus FFP 2003),

-          Les victimes peuvent oublier totalement les faits jusqu’à un âge avancé (Infoscience 17/03/2001 La mémoire réprime les faits traumatisants),

-          On peut porter plainte après ses 48 ans mais l'agresseur ne sera pas poursuivi, (sauf si il a fait d'autres victimes pour lesquelles les faits ne sont pas prescrits),

-          L’inceste peut provoquer la mort de la victime même 50 ans après les faits (Ace Study),

-          Dans la classe de votre enfant, il y a au moins 5 victimes de violences sexuelles, majoritairement incestueuses (Conseil de l'Europe, campagne One on five),

-          L’inceste est commis au sein de la famille alors que la pédophilie est commise par un étranger à la famille. Outreau était avant tout une affaire d’inceste pourtant personne n’a prononcé ce mot,

-          Après le père (31%), le frère (17%) est le second prédateur incestueux de la  famille suivi de l’oncle (10%) (sondage victimes Face à l'inceste ),

-          Les femmes représentent 8% des agresseurs incestueux (sondage victimes Face à l'inceste ),

-          86% des victimes d’inceste ont régulièrement des idées ou pulsions suicidaires contre 14% des non victimes (Ipsos pour Face à l'inceste 2010),

-          Les victimes d’inceste consomment trois fois plus de drogues et deux fois plus d’alcool que les non victimes (Ipsos pour Face à l'inceste 2010),

-          64% des victimes ont peur de devenir parent (Ipsos pour Face à l'inceste 2010),

-          53% des victimes d’inceste ont tenté de se suicider au moins une fois (Ipsos pour Face à l'inceste 2010).

Nous en parlons
I
Isabelle
Publié le 29.11.2017
Inscrit il y a 11 ans / Actif / Adhérent

Effectivement, mais c'est la seule en France et elle est privée