Je n'ai pas encore trouvé la force

Témoignages Publié le 20.10.2016

Fotolia 22397113 XS

C'est la première fois que j'envoie un témoignage car je ressens l'importance de l'allongement du délai de prescription. J'ai bientôt 26 ans, et je n'ai pas encore trouvé la force de porter plainte contre mon père pour des abus sexuels qu'il a effectué pendant mon enfance jusqu'à mes 13 ans, et un viol lorsque j'avais 7 ans.

J'ai commencé à parler il y a 3 ans auprès de mon cercle familial, ce qui m'a valu d'être accusée de mensonge et de m'être fait laver le cerveau auprès d'une secte par mon père, appuyé par ma mère et ma grande sœur. Pour les autres membres de la famille et famille élargie qui savaient que je ne mentais pas, ils m'ont demandé de ne pas porter plainte contre mon père, ou ont quand même dénié les faits qui sont, et je le comprends, insupportables.

Du fait que je n'ai aucun soutien familial et que j'ai du repartir de zéro pour me reconstruire et en étant considérée ainsi par ma famille, je n'ai pas eu la force de porter plainte et je ne me sens pas encore la force alors qu'il ne me reste qu'un an. Pourtant, j'aimerais avoir le choix de porter plainte lorsque j'aurai assez de force pour le faire en ayant plus de soutien. En particulier si mon père recommence à téléphoner aux personnes en contact avec moi (mes amis et leurs famille) qui n'ont rien à voir dans l'histoire pour pleurer au téléphone en disant qu'il ne m'a jamais violé inversant ainsi les rôles.

Pour l'instant je soigne mes blessures, je me reconstruis, même si je serai marquée à vie par ces violences inscrites dans ma chair. Lorsque j'aurai la force de porter plainte, car je sais que les procès sont une phase longue et douloureuse, j'aimerai le faire non pour humilier qui que soit ou détruire qui que ce soit ni même dans le but de mettre mon père en prison. Je souhaiterais simplement avoir la reconnaissance des faits, que mon père soit reconnu coupable. Cela pour mon propre processus de reconstruction, et pour montrer à d'autres victimes que le viol et l'inceste en particulier, est un crime qui doit être dénoncé afin de libérer la parole, et ainsi contribuer à protéger de futures victimes d'inceste. 

Catégorie: Prescription.