Je ne m'en sortirai pas

Témoignages Publié le 21.06.2010

Fotolia_802309_XSMon Oncle est décédé, il a commencé à abuser de moi j'avais 5 ans. J'ai toujours gardé le silence jusqu'en 2006. Il était mort depuis 4 ans déjà. A 45 ans J'ai craqué, une grosse dépression qui m'a conduite en clinique psychiatrique pendant 1 mois et demi. je croyais aller mieux, j'ai demandé ma mutation pour la guadeloupe et je suis maintenant à saint-martin qui est une ile paradisiaque, enfin tout pour être bien.

Mais je réalise que ma souffrance est intacte, rien à changer, je n'arrive plus à avoir une relation, je suis seule avec ma souffrance, sans ma famille et en passe de devenir alcoolique ou peut etre le suis je déjà. Personne à qui parler car personne ne comprendrait. Pour ma famille je fais du "cinéma" car pour eux c'est du passé, que je ne dois plus en parler et oublier. Ils ne comprennent pas que l'acte c'est du passé mais ma souffrance c'est du présent, du quotidien.

Qu'en pensez vous ? est ce si facile que ca d'oublier, de se dire que c'est du passé.

Merci de m'aider

Nous en parlons
A
Anne_
Publié le 07.07.2010
Inscrit il y a 11 ans / Actif / Adhérent

on n'oublie pas, on apprend à vivre avec, c'est tout
mais il faut se faire aider psychologiquement
apprendre à se comprendre, à savoir que l'on est victime et en RIEN coupable, accepter que ton oncle était un salaud, ne pas confondre ceux qui t'entourent avec d'éventuels bourreaux...
un long parcours qui en vaut la peine
la douleur psychologique s'atténue, les éventuelles douleurs physiques peuvent aussi s'amenuiser, mais il faut du temps.
quant à la famille, c'est lui dire qu'elle a été aveugle et pas complètement 'correcte' de lui annoncer l'inceste. Alors il convient de prendre ces distances à ce sujet précis. Elle ne peut aider si elle refuse d'entendre. Difficile à accepter, mais la famille perd son aspect sacré, dans ces circonstances. Et, oui, il est possible de s'opposer à sa famille, ou tout au moins de ne pas avoir le même avis qu'elle sur tous les sujets.

courage

le forum d'Aivi est là si tu en as besoin
lieu d'accueil, chaleureux, anonyme, ou chacun dépose, répond, en toute simplicité, avec son coeur et son expérience