Je vais parler à mon frère aîné et j'ai peur de sa réaction

Témoignages Publié le 18.10.2006
J'ai 31 ans et mon frère de 35 ans a abusé de moi quand j'avais 10 ans.Ma mère l'a surpris un jour, mais je ne me souviens pas de ce qui s'est passé après ce jour là. Mon père ne l'a jamais su car il est décédé en 1990 et ma mère ne lui a jamais dit. J'ai commencé à en parler à une amie qui m'a conseillée de voir un psy. J'ai vu une psychiatre en 1999 mais j'ai arrêté au bout de 6 mois quand elle m'a parlé d'un groupe de discussion. En 2004 j'ai vu une psychologue jusqu'en juillet 2005 et j'ai pu en parler à ma grande soeur et mon petit frère. Lui croit que j'étais d'accord car je ne sais plus si ça s'est passé 3 fois ou +. Début octobre j'ai décidé d'affronter mon frère avec ma mère, mais j'attends que l'anniversaire du + jeune soit passé. Mais j'ai peur de ce qu'il va me dire même si je ne culpabilise plus depuis cette année. Après l'extraction de mes dents de sagesse j'ai fait une dépression car cela s'est mal passé. Je ne parlait presque + et ne me lavait plus. Du coup j'ai été en hôpital de jour mais ils ne m'on pas du tout aidée. J'ai 1 appart mais en ce moment je vis chez ma mère. Le moral est revenu mais j'ai des douleurs dans toute la tête. Mon neurologue m'a fait passé des examens qui n'ont rien décelé. Il pense que ce sont les nerfs. Depuis que je veux parler à mon agresseur j'ai de l'excémas aux poignets et à un endroit + intime. J'ai été voir une gynécologue seulement cette année à 31 ans. J'ai eu aussi 1 dermite seborrhéique (croutes sur le cuir chevelu et plaques jaunatres sur le visage mais cela va mieux). J'ai envie de sortir avec le voisin de ma mère mais j'ai peur qu'il ne veuille pas de moi. Une future relation avec lui me fait aussi peur. Tout comme le fait de lui parler de ce qui s'est passé.

J'ai embrassé un garçon pour la 1ère fois a 23 ans et depuis je n'est jamais eu personne. Je n'ai pas de vie professionnelle car je galère depuis 11 ans pour trouver du travail et ma voie. Avant je n'avait pas non plus de vie social et d'amis proches. A l'école les autres se moquaient de moi sauf certaines personnes. Et cela dans n'importe quel établissement même en formation. J'ai arrêté l'école a 19 ans car j'en avait marre d'être maltraitée psychologiquement et que je ne savait plus quoi faire. Je ne veux + qu'il me gâche la vie alors je lui parlerait à la fin du mois. Après mes 10 ans et jusqu'à l'année dernière il n'a pas arrêté de m'insulter. Il m'a même dit en riant d'aller faire le trottoir vu que je ne travaillait pas. Après mes 10 ans il a voulu continuer malgré ma mère mais je me défendais. Je lui est même donné des coups de ciseaux et j'ai rêvé que je le tuait.