Mes nièces sont elles en danger ?

Témoignages Publié le 25.06.2012

ninasBonjour ! Je ne sais trop par où commencer ! Mon frère de 10 ans de plus que moi à abuser de moi pendant plusieurs années. Je n'ai jamais révélé ce secret qu'à mon mari. Depuis quelques jours ma soeur qui a 5 ans de plus que moi m'a confié qu'il avait également abusé d'elle. J'envisage de me faire suivre par un psy mais je ne sais pas vers qui me tourner.

Ma soeur elle est suivie depuis peu par un psy c'est ce qui l'a aidé à m'en parler. La psy de ma soeur lui a dit qu'elle devait prendre le temps de se soigner avant de faire quoi que ce soit ! Mais mon frère a deux filles de 17 et 18 ans aujourd'hui et nous sommes très inquiètes pour elles même si on se doute que c'est trop tard maintenant.

Comment faire pour être sûres qu'il les a touché ou pas ! Nous voulons leur parler mais si leur père ne les a jamais touché nous ne voulons pas "ternir l'image qu'elles ont de lui". Je cherche du soutien et une aide : comment diriger la discussion pour qu'elles se confient à moi! J'ai essayé de minimiser cette chose horrible pendant toutes ces années et aujourd'hui je me rends compte que j'ai eu tort j'aurai pu protéger mes nièces.

Ma soeur s'en veut également énormément car si elle avait parlé elle aussi elle aurait pu éviter tout ça. Je n'en veux pas à ma soeur mais je comprends son sentiment de culpabilité car j'ai le même vis à vis de mes nièces. J'ai très peur de la suite de cette histoire. J'attends vos conseil avec la plus grande impatience et je vous en remercie par avance.

Nous en parlons
G
gigine
Publié le 13.09.2012
Inscrit il y a 8 ans / Nouveau / Membre

Je reviens donner des nouvelles !
J'ai craqué ! J'étais avec mes enfants et je me suis retrouvée en pleurs à ne plus pouvoir les supporter, je regardais mes enfants et la seule chose à laquelle je pensais c'était de me tailler les veines pour qu'ils n'aient plus à supporter tout ça et moi non plus ! Et puis j'ai ouvert les yeux et j'ai reçu comme une grosse claque, quelque chose qui me disait relève toi et trouve de l'aide, tes enfants ont besoin de toi !
Je suis partie aux urgences après avoir laissé mes enfants chez leur grand-père paternel. J'ai été hospitalisé 3 semaines en clinique psychiatrique. J'aurai bien voulu rester plus longtemps mais mes enfats avaient besoin de moi !
Ce séjour m'a permis de révéler à ma famille ce qu'il m'était arrivé. Quand je dis famille je parle de mes oncles et tantes !
J'ai également parlé à ma mère et celà a été un choc immense pour elle ! Quand à mon père, il m'a tourné le dos quand je lui ai dit que j'avais été hospitaliser alors lui dire le reste... Je sais qu'il ne fait pas ça méchamment, il ne sait pas communiquer !
Ma famille est là pour moi ils ont une oreille attentive mais il ne veulent surtout pas que mon frère sache qu'ils sont au courant. Ils ont peur qu'il se suicide.
Quand à mon frère, je n'ai toujours pas réussi à l'affronter ! Ma soeur l'a appellé, il a reconnu les faits pour elle mais il a nié pour moi ! Je n'ai plus de contact avec lui ! Je n'ai pas couper les ponts avec sa femmes ni avec ses filles !
J'ai encore des gros moments de cafard mais dans ces cas là je met la musique à fond et je danse ! J'essaie de sortir avec mes copines dès que les enfants sont chez leur père ! une amie psy m'a donné des noms de psychologues dans ma ville je vais essayer de trouver celle qui me correspond ! (J'ai l'impression que de trouver une psy c'est comme trouver un conjoint : la galère !
J'essaierai de vous donner encore des nouvelles.
Bon courage à toutes !

G
gigine
Publié le 14.07.2012
Inscrit il y a 8 ans / Nouveau / Membre

Bonjour,
Je suis depuis une psychotéraphie avec une psychiatre. Elle me conseille d'affronter mon frêre avec ma soeur et une tierce personne. Nous ne savons toujours pas pour mes nièces car nous n'avons pas encore trouver la force de parler.
Par ailleurs, je suis en plein divorce et tout ça n'est pas facile à gerer. J'ai des moments très sombres avec des pensées très noires. Mais j'essai de m'accrocher, pour mes enfants...
Merci pour votre commentaire