Sûrement la fin

Témoignages Publié le 24.12.2016

Sûrement la fin

Mon père pour mieux me prostituer lorsque j'avais 10 ans me fait faire des photos pornographiques et veut que je fasse du mannequinat pour attirer une clientèle perverse. Arrivant, à la fin de ma thérapie. Je me rends compte que je n'ai pas assez dénoncé tout ce que mes parents m'avaient fait subir. Je dois aussi dénoncer tout les criminels qui m'ont fait du mal ou que j'ai vu faire du mal. Aujourd'hui, je me sens capable d'écrire au procureur pour dénoncer avec exactitude le proxénétisme d'enfant et d'adolescentes que mes parents gèrent ainsi que J-R B. Grâce aux conseils d'ami(e)s et d'aivi, je vais avoir la force de me lancer car cela fait déjà 2 ans que j'attends que l'on m'appelle depuis que je suis allée porter plainte.

Lettre au procureur :

Mr le Procureur, je suis ...... ......., cela fait maintenant depuis le 13 mars 2014 que j'ai déposé plainte contre ma famille et leur entourage pour les abus sexuels qui m'ont fait subir étant enfant. Lors de mes deux compléments de plaintes réalisés aux commissariats de ........ de l'.......... et celui de route de ....... . Ces deux entretient ce sont mal passés, je me suis sentie reçu comme une moins que rien. On m'a crié dessus pour l'un en me disant froidement et impatiemment : "Ha! Et ils vont fait quoi après !" Cela m'a choquée... Et pour l'autre j'ai tout d’abord été reçue par une dame à l'accueil qui a préféré m'orienter vers une personne féminine afin que je puisse déposer plainte pour viol en toute sérénité. Ses deux collègues hommes qu'il y avait à côté d'elle, ricanaient et me regardaient fixement dans les yeux, ça les faisaient rire que j'ai été violée et que je sois complètement perturbée. Ils ont insisté et exigé que je sois vu par un homme. Je me suis forcée à aller voir cet homme. Il m'a reçu en râlant, en me disant que ma démarche est inutile, qu'il faut que j'attende qu'on m'appelle avant de faire un complément de plainte. Durant cette plainte, il me fait comprendre que je suis en tort et que cite trop d'agresseurs. Voilà pourquoi je suis restée dans le silence tout ce temps mais maintenant je veux avancer et dénoncer, c'est pour cela que je vous adresse ce courrier.

C'est pour cela que je ne veux plus continuer à faire des compléments de plaintes auprès des services de police mais que je m'adresse directement à vous, tout en ayant conscience de la charge de travail que vous devez avoir. J'ai été témoin d'un meurtre que mon père a commit dans les années 1994-95 sur .....-...... . Je suis sortie du déni en réalité il y a peu de temps mais je me dois de vous informer de la dangerosité et de la criminalité de cet individus. Je ne me rappelle plus de l'identité de la victime. Mon père et J-R B. a plusieurs reprises ont tenté de m'assassiner dont une fois en voulant me mettre une balle dans la tête c'était au stade ......... à ........ . Heureusement pour moi, j'ai été sauvée de peu. Mes parents abusaient de moi fréquemment, ils me prostituaient de mes 2 à mes 13 ans et si je parlais c'était des menaces et des tentatives d'assassinat qui ont eu lieu.

Je veux juste la justice, je souhaiterais qu'il y ait une enquête sur ses individus et sur ceux aussi citez dans ma plainte (plainte numéro.........) et qu'ils paient pour leurs crimes. Ils continueront si vous ne faites rien, je pense qu'ils continuent. Je n'ai pas de preuves directes mais pour moi ma sœur est une complice de mes parents, elle est toujours en contact avec eux. Voici la liste de tout mes agresseurs: -..... -..... -..... Je vous adresse également ce courrier car je souhaite que dans l'avenir ni mes parents ni ma famille n'aient aucun droit sur mes futurs enfants ni sur une quelconque pension venant de ma part devant leur revenir. Je vis très mal qu'il n'y ait toujours pas eu d'enquête sur des faits aussi graves, maintenant que je n'ai plus peur, je peux et j'ose parler!

Je sollicite toute votre attention sur ce courrier et me prie de bien vouloir m'excuser pour le dérangement. Avec mes sentiments les plus respectueux.

Nous en parlons
L
laety
Publié le 28.02.2017
Inscrit il y a 5 ans / Nouveau / Membre

Je vous souhaite justice et bravo pour votre avancée intérieure, courage pour la suite.