Témoignage femme: ça fait toujours mal

Témoignages Publié le 04.12.2006
Je vais bientôt avoir 22 ans. Ma vie avant ma douzième année de naissance est confuse. Je l'ai pratiquement oubliée. J'ai vécu en Europe pendant 4 ans. J'avais 8 ans lorsque je suis arrivée là-bas. Je ne pourrais dire quand tout celà a commencé... c'était mon frère. Ce qu'il m'a fait me suivra à jamais. C'est toujours mon frère et je ne peux m'empêcher de l'aimer malgré tout... J'étais toute jeune. Comme toutes celles qui ont vécues chose semblable. Nous sommes nombreuses. Beaucoup trop. Et comme plusieurs, j'ai gardé sous silence le poids de ce terrible secret. Je l'ai mis en oubli, par choix et ce n'est qu'à mes 18 ans où tout ce qui m'entourait s'écroula peu à peu. 4 ans. Il a abusé de moi pendant 4 ans. J'avais peur, j'avais mal, je ne dormais plus la nuit, je craignais l'absence de nos parents le jour. J'étais térrifiée et je tentais, toute innocente que j'étais, de faire comprendre à un garçon de trois ans mon aîné un mot dont j'aurais dû ignorer la signification. Il ne m'a jamais frappée, ne m'a jamais menacée non plus. Et je l'ai dénoncé par erreur, non pas par choix. Il me terrifiait et la réaction des mes parents me térrorisaient. Et un jour, comme ça, mes parents sont entrés dans ma chambre en revenant d'une soirée et je me suis mise à hurler et à pleurer, car je croyais que c'était mon frère qui revenait. Il venait à toutes les nuits, plusieurs fois par nuit. Mes parents m'ont demandé ce qui n'allait pas. Je ne voulais pas leur dire. Je le leur dit pourtant. Ils me laissèrent et allèrent voir mon frère. Ce qu'ils lui dirent, je ne l'ai su qu'à l'âge de 19 ans... j'aurais dû le savoir beaucoup plus tôt. Ils se contentèrent d'installer un verrou à ma porte et me dirent de venir les voir à l'instant où quelque chose se reproduirait. Je me suis sentie trahie, délaissée. Ce n'est que beaucoup trop tard que ma mère m'appris qu'ils l'avaient menacé d'expulsion... pourquoi ne pas m'avoir rassurée?? Je les comprends... ils devaient être déchirés et comment savoir ce qu'il faut faire dans de pareilles situations? ceux qui lisez ce message et qui vivez avec ces terribles événement: PARLEZ. Je vous en supplis. Parlez et écoutez. Vous sauverez la vie de votre enfant....
"Moi qui rêvais d'amour de musique et d'espoir,
j'ai attendu en vain ce geste ou ce regard,
mais quand un enfant pleure ou qu'il a du chagrin
Je crois savoir un peu ce dont il a besoin..."