Témoignage femme: Finalement, je me souviens...

Témoignages Publié le 24.03.2006
J'ai 40 ans, 2 jeunes garçons et un conjoint...
L'année dernière, lors d'une thérapie conjugale, j'ai découvert l'inimaginable sur mon père et un de ses amis... Depuis, je fais tout pour m'en sortir... pour ne plus être victime des "HOMMES"...

Je ne me souviens pas de toute mon histoire mais je vais vous raconter ce que je me rappelle clairement et ce qui a été le plus traumatisant pour moi je pense. J'avais 5 ans et ma mère travaillait de soir... mon père et son ami regardait un match de hockey et prenait un verre... un moment donné, ils ont parlé de quelque chose qui m'a effrayé au point que je suis allée me cacher dans mon garde-robe espérant qu'ils ne me trouveraient pas...

Ils ont ri lorsqu'ils m'ont vu toute recroquevillée sur moi-même et m'ont tiré par le bras droit (bras qui me faisait mal depuis 3 ans) et ils m'ont violé.

J'ai été incapable d'en parler à ma mère car je savais qu'elle n'était pas "apte" à recevoir tout ça...elle était comme une petite fille devant mon père et elle aussi avait beaucoup peur de mon père car il était alcoolique et violent.

Aujourd'hui, d'autres souvenirs remontent à ma conscience et je mets de plus en plus des morçeaux du casse-tête qu'a été ma réalité d'enfant en place.

J'ai eu de l'aide d'une thérapeute en matière d'agression sexuelle et depuis septembre d'un groupe d'entraide en matière d'agression sexuelle (C.A.L.A.C.S.) et je vais de mieux en mieux... je m'affirme beaucoup, j'ai parlé à ma mère de l'inceste au début elle ne m'a pas crue mais maintenant elle me croit... je n'ai pas encore régler mes compter avec mon père mais ça s'en vient... Je trouve que c'est délicat car mes parents vivent encore ensemble et je tiens encore à la relation avec ma mère...

Ce qui compte pour moi c'est que la boule de "rage passionnée" et de "haine bouillonnante" que je ressentais depuis quelques années est en train de fondre et laisser place à de l'harmonie dans mon coeur....

Je veux la paix et l'harmonie à tout prix !!

Diane

Bon courage à toutes... On lâche pas !