Témoignage femme : Le silence de toute une famille

Témoignages Publié le 23.11.2008
Bonjour, j'ai 28 ans je suis mariée et mère de deux garçons. Il y a 12 ans j'ai porté plainte contre le mari de la soeur de ma mère 'mon oncle' Elie, il m'a abusé entre mes 6 ans et mes 12 ans age a laquelle j'ai tout dit à mes parents. Je n'étais pas seule car il abusé aussi sa petite fille qui a 3 ans de moins que moi. Quand mes parents l'ont su ils m'ont demandé de me taire de peur du quant dira-t-on. Pendant 4 ans j'ai continué à vivre quasiment normalement, le croisant plusieurs fois par semaine car j'habite un petit village. Vers mes 15 ans je suis tombé amoureuse et un soir en discutant avec lui et un cousin, j'ai tout raconté à mon amoureux. Sa réaction m'a étonné car il a trouvé ça scandaleux et m'a ouvert les yeux quant a la gravité de cette chose.

A ce moment j'ai pris conscience qu'il n'était pas normal que personne dans la famille est réagi à mes aveux 4 ans auparavant et d eplus elie allait être encore grand-père de jumelles qu'il devait garder. J'ai décidé d'en parler avec mon cousin olivier (que je remercie) et il m'a proposé de me présenter à un gendarme qu'il connaissait très bien pour que je lui raconte mon histoire et qu'il m'explique qu'est ce que je pouvais faire. 4 mois plus tard je déposais plainte en passant que nous étions seulement 2 victimes.

L'enquête a révélé qu'elie avait violé ma mère (elle a 17 ans d'écart avec sa soeur), ses 2 filles, sa petite fille, moi et une autre personne dont je n'ai jamais connu l'identité. Il a été arreté, a avoué et a été incarcéré, il s'est suicidé 5 mois plus tard il n'y a donc jamais eu de procés. Les retombées ont été énormes car aux yeux de bons nombre de personnes de ma famille et de mon village j'avais jeté la honte sur la famille, si il nous a fait ca c'est qu'on l'a allumé. De plus, on ces personnes ont toujours plaint ma tante en la faisant elle passé pour la seule victime.


J'ai fait abstraction de tout ça pendant 10 ans, je me suis marié avec un homme formidable qui est au courant de mon histoire et nous avons eu deux garçons. Mais au fond de moi beaucoup de choses revenait et j'ai tenté de les ignorer. L'année dernière, mon cousin olivier m'a avoué que son grand-frère l'a violé pendant 4 ans et qu'il vient de porté plainte mais il y a prescription et depuis il est en dépression et s'en veut de ne pas avoir parler plus tot. Tout cela m'a chamboulé mais je ne voulais pas admettre que je vivais la même chose que lui.

Car en effet, cela fait quelque temps que je questionne les menbres de ma famille pour savoir pourquoi personne n'a parlé et pourquoi personne n'a réagi quand je leur est dit la vérité. En fait, tout le monde le savait et vivait avec pensant qu'il n'y avait rien de grave.

Depuis quelque mois, je me rapelle que ma tante était présente quand il abusait de nous. Je préférerais ne m'en être jamais rapellé car la voir m'est devenue insoutenable.

De plus, il y a quinze jour mon cousin olivier m'a avoué qu'il n'y avait pas que son frère qu'il l'avait violé mais aussi notre cousin le fils d'Elie. Et la je me suis effondrée car lui aussi m'avait violée mais je n'avait jamais rien dit pensant que j'étais la seule à qui il avait fait ça et de plus que personne ne me croirait.

J'ai décidé de porter plainte, ce que j'ai fait il y a 10 jours, le problème est que les gendarmes pensent qu'il y a prescription 'ce dont je doute) et je me sens complétement perdue. Mon mari me soutien énormément mais je ne sais pas comment je vais continuer ma vie s'il n'est pas puni.
Nous en parlons
D
daruisar
Publié le 20.04.2011
Inscrit il y a 11 ans / Nouveau / Membre

Bonjour, je viens de lire ton commentaire ou tu me demandes si tu peux te servir de mon histoire , il n'y a aucun problème même au contraire si mon histoire peux servir à quelque chose je t"en prie .
merci à tous pour votre soutien