Expression libre (public)
Séquelle
L
Laviecontinue
Inscrit il y a 7 ans / Débutant / Membre
69
0
Bonjours a tous , Je suis un homme ayant Subit l'inceste par son frère durant trois ans. J'aimerais vraiment savoir les différents séquelles que ce soi au niveau psychologique sexuel relationnelle car j'ai pas mal de questions sur mon Comportement. En effet, Je n'ai absolument pas confiance en moi, J'ai toujours besoin d'être aimé par les autres personnes toujours peur de contredire ou de dire trop fort mon avi .Je suis en couple depuis quelques années avec une femme , Je me considère comme hétéro et pourtant J'ai des fantasmes homosexuels violent des fantasmes de soumission Et de viols . J'ai déjà fait un rapprochement je pense, je suis très attiré par des images de fellation or j ai pratiquement subit 99 % des actes de fellation avec mon frère pensez-vous que ça a un rapport.
Je suis désolé d'être aussi cru dans mes propos mais j'ai vraiment besoin de conseil et d'aide car j'ai vraiment peur de perdre la femme que j'aime car elle est au courant de tout Et j'ai peur de me perdre moi-même.
Je vous remercie par avance
68 messages
T
terrien
Inscrit il y a 8 ans / Débutant / Membre
Publié le 12.09.2013 09:42
Bonjour,

je viens juste de lire ton message. J'ai subi les mêmes sévices de la part de mon frère.

J'ai compris les répercutions que cela à pu avoir dans ma vie grâce à ma psy. Ils sont les mieux formés pour t'expliquer et surtout pour t'accompagner sur ce chemin.

Je suppose que ton frère était plus vieux que toi ? L'idéalisais tu avant et peut être même pendant ces trois ans ? Est-ce que ce fut ton premier contact avec la sexualité ?

Suivant tes réponses je pourrais te donner l'avis que ma psy m'a donné pour mon cas. Mais je reste persuadé qu'il serait mieux pour toi de consulté en direct. Perso cela a changé ma vie.

En attendant je répondrais à tes questions, sachant que je ne suis pas un professionnel, juste un compagnon d'infortune.

Et comme tu le dis si bien "la vie continue". nous sommes les seuls à décider de notre futur. On part peut être avec un handicape, mais c'est nous qui tenons la barre pour notre avenir.

A+
A
*Profil supprimé*
Publié le 12.09.2013 10:18
Bonjour Laviecontinue,

Je suis une ancienne victime homme.

Je suis d'accord avec ce que dit Terrien.

Je pense qu'aussi longtemps que l'on ne traite pas le traumatisme suite à un abus ou agression sexuelle que l'on a vécu, celui-ci reste consciemment ou inconsciemment ancré chez la victime. Cela d'une façon ou d'une autre.

Il est donc indispensable de le traiter pour y remédier.

Amicalement.
L
Laviecontinue
Inscrit il y a 7 ans / Débutant / Membre
Publié le 12.09.2013 13:00
Bonjour et merci

J ai deja entame plusieurs psychanalyse mais j ai tjs eu peur de tt dire la peur d etre jugé ou alors par lâcheté...j en recommence une ds peu de tps le rdv est pris j espère avoir le courage de tt dire,on verra bien...

En effet terrien ce fut ma première experience sexuelle car j avai 8_9 ans quand sa a commencé et oui pour moi c etait quelqu un d ideal il avait pein d amis il faisait du sport il etait tjs mis en avant par la famille donc quand il a commencé je ne me rappel pas m avoir posé us de question que ça , si il faisait sa c que c était normal et que tt le monde le faisait...et oui il est plus âgé que moi et j avais confiance en lui

Desole j ecrus comme sa me vient j espère etre assez claire

Metvi a vous piur le soutient

Amicalement
S
SaPrincesse
Inscrit il y a 8 ans / Nouveau / Membre
Publié le 12.09.2013 13:13
Bonjour à toi,

Ne sois pas désolé d'écrire "comme ça viens", c'est ce qu'il faut, mettre des mots sur ce que tu ressens. C'est dur de te dévoiler devant quelqu'un que tu ne connais pas, un inconnu, qui pourrait te juger. Mais n'oubli pas que c'est son métier, et qu'il n'est pas là pour te juger mais pour t'aider à avancer !
Faut vraiment pas avoir peur de ça (même si oui c'es ce que beaucoup de personnes font et beaucoup de personne son passé par là )
Quand tu sera dans son bureau ne pense pas à son "jugement" pense à toi, pense qu'il t'aidera, que tu avanceras grâce à lui et grâce à toi !
Terrien a raison ! Nous sommes les seuls à décider pour notre futur, dis toi que c'est ce qu'il y a le mieux pour toi, ça ne peut que t'aider.

Ce n'est que mon avis, j'espère que ce nouveau rendez vous t'aidera à avancer.

Surtout n'hésite pas à dire ce que tu ressens,
Amicalement.
A
*Profil supprimé*
Publié le 12.09.2013 14:03
Laviecontinue ,

Un psychologue est quelqu'un qui doit garder le secret le plus absolu quant à ce que tu peux lui dire. (Sauf bien naturellement si il y a un réel danger pour autrui).

" ma première experience sexuelle" Non dans le cas que tu viens de citer, ce n'est pas une expérience, c'est une victimisation. Je ne nie pas qu'il peut y avoir de réelles expériences sexuelles entre enfants, je ne dis pas que les enfants (entre eux) n'ont pas de sexualité à vivre. Si elles sont correctes, je n'ai rien contre. Mais celles-ci sont de toute autre nature.

Sais-tu ce qu' emprise signifie ? Bcp de victimes minimisent le fait de ce qu'ils ont pu survivre, justement, à cause de l'emprise envers leurs agresseurs.

A+
L
Laviecontinue
Inscrit il y a 7 ans / Débutant / Membre
Publié le 12.09.2013 14:54
Re tt le monde,

Oui je sais bien que le psychologue a le secret professionnel mais j ai honte et c cela qui me retient je pense j ai peur de ma reaction quand je vais creuser plus profondément , j en ai eu un aperçu et je me suis fait très peur .j ai deja parlé de ce qu
i c passe avec mon frère et mes parents lui c excusé mais mes parents on minimisé et on dit qu il n y avait rien de grave la dedans ... Et que j etait un fouille merde ...no comment...

Je n est plus le choix de toutes façons il va falloir en finir d une façon ou d une autre

Sa bouillonne tellement ds ma tête sans arrêt j ai l impression de devenir fou et que personne n en a rien a foutre que si ma vie s arrete la sa ne changerais pas grd chose car en fin de compte je ne suis personne.

Désolé de vous embêter
A+
A
*Profil supprimé*
Publié le 12.09.2013 15:12
Bonjour Laviecontinue,

Tu n'embêtes strictement personne. Si tu le faisais, on ne te répondrais pas. T'as vraiment toute ta place sur ce forum.

Il n'y a pas de honte d'avoir été victime. La honte n'est pas pour toi. Je place ici-même les propos de cyrulnick "La honte, le poison de l'âme" pour que tu puisses te comprendre.

http://www.youtube.com/watch?v=6oVDBRQ3v74

Sache que je l'ai aussi ressentie, et dès lors, je comprends ton ressenti. Cette vidéo m'a aussi aidé.

Pourquoi as-tu honte ? Est-ce pour le présent ou quant à ce qu'il s'est passé ? (Les deux ou même les deux sont possibles.)

Dans les cas d'inceste, bien souvent, la famille n'arrange rien. Souvent, ils préfèrent minimiser ou même couvre l'agresseur. C'est même très courant quant à l'inceste. Mais tu as le droit de te reconstruire, et d'aller mieux.

A+
L
Laviecontinue
Inscrit il y a 7 ans / Débutant / Membre
Publié le 12.09.2013 15:41
Re j ai honte ... J ai du mal a l ecrir ...car a l epoque j ai ressenti du plaisir ... Dans ses geste qu il me faisait j ai tellement honte de sa ... J ai ressenti aussi du dégoût vers la fin lorsque je lui faisai ce qu il me demandé . Mais ce sentiment de honte et très présent ...

Merci pour vos réponses
A
*Profil supprimé*
Publié le 12.09.2013 16:06
Laviecontinue, Il y a effectivement aussi des victimes qui ressentent du plaisir lors de leurs agressions. Un enfant est curieux, prêt à de nombreuses "découvertes", et ce qui n'en fait pas moins d'eux des victimes.

Il y a quelques temps, lors d'une émission télévisée sur l'inceste, il y avait même une victime homme qui, lors de sa jeunesse, est allé jusqu'à regretter que sa mère ne lui fasse pas la même chose que son père qui abusait sexuellement de lui. Et strictement personne ne se serait moqué de lui.

C'est ce que tu ressens maintenant qui est important.
T
terrien
Inscrit il y a 8 ans / Débutant / Membre
Publié le 12.09.2013 16:57
ok pour toi et pour moi cela a commencer au même Age.

D'abords il te présente cela comme un jeu.
"oh ton zizi est tous dur!" et oui effectivement il l'est et le fait que il te le touche est plutôt agréable, alors pourquoi arrêté ? c'est agréable, il ne te force pas, pas de notion d'interdit et en plus c'est quelque chose que tu fais avec ton Grand frère, l'être admirer par excellence!

Pendant un certain nombre de fois il n'y a aucune contrainte, pas de franche masturbation, "un touche pipi sans conséquence" (sauf qu'un touche pipi cela a toujours des conséquences, plus ou moins grandes suivant jusqu'ou cela va).

Et puis un jour, il te demande de le masturber, pour moi il avait commencer sur moi, de manière à ce que je me sente obliger de lui rendre la pareille. Et la bizarrement mon zizi à moi il était plus du tout dur... plus d'excitation.
Je devais le masturber jusqu'à éjaculation.
Alors oui il m'a apprit la masturbation, oui j'ai pris du plaisir à me masturber, mais seul et je ne suis pas sur que 8 ou 9 ans soit le bonne Age pour commencer...

Et puis un jour tu ne veux plus jouer... Mais lui si. Et lui c'est ton Grand Frère, celui a qui tu veux ressembler, celui a qui tu veux faire plaisir... Donc tu te forces...
Et a chaque fois il faut que tu te forces un peu plus, jusqu'à ce qu'il demande de la mettre dans ta bouche.... Qu'il simule une pénétration entre tes jambes...

La peur s'installe à chaque fois que tu te retrouves dans une situation ou il pourrait te demander de "jouer avec lui"

Je comprend parfaitement ce que tu veux dire quand tu dis que tu y a pris du plaisir. Mais il t'a aussi apprit la peur ,le dégout de toi même parce que tu te dis que t'aurais dut dire non, l'attraction répulsion de toute sexualité car oui cela t a excité mais cela t'a aussi donner envie de vomir...

Pour la partie fantasme de domination, de viol, de relation homosexuelle:

1- un fantasme reste un fantasme, ce n'est pas la réalité , dans la vrai vi tu n'as ni violer ou soumis personne. Si toutes les personnes réalisait se qu'ils peuvent fantasmer , je ne sortirais plus de chez moi !

2- Pour l'homosexualité , j'ai eut une relation à l'adolescence avec mon meilleur ami de l'époque ou je reproduisait en faite tous ce qui avait pu m'exciter avec mon frère, LA différence c'est que nous étions tous les deux consentants, nous avions le même Age.
Cela s'est arrêter le jour ou il a simuler une pénétration entre mes cuisses. J'ai bondit d'un seul coup et je suis parti pour prendre une douche. Mon esprit n'avait plus le souvenir de ce que m'avait fait mon frère mais mon corps si. Cela je l'ai compris avec ma psy.

si tu veux des précisions je suis dispo, je sais que c'est dure alors n'hésites pas.

Au faite je suis avec la même femme depuis 12 ans maintenant et nous avons deux magnifiques enfants.
le chemin est long mais la vie et le soleil sont au bout. n'en doute jamais

Le forum Face à l'inceste,
c'est :

7 362 membres enregistrés
123 061 messages
4 personnes en ligne
Entraidons nous dans la lutte contre l’inceste !