Echanges avec les non survivants
Bienvenue
I
Isabelle
Inscrit il y a 11 ans / Actif / Adhérent
47
143
Bonjour,

Nous pensons qu'il est important de communiquer entre survivants, proches, professionnels, étudiants... afin que l'inceste soit mieux connu et reconnu ainsi que les conséquences qu'il entraine.

Nous avons récemment ouvert les inscriptions sur ce site aux non survivants concernés par l'inceste afin de pouvoir échanger.

Attention, les sollicitations des survivants pour des recherches, mémoires ou tout autre activité sont interdites. Contacter absolument les administrateurs.


Merci à tous de faire vivre ce lieu d'entraide.
46 messages
I
Isabelle
Inscrit il y a 11 ans / Actif / Adhérent
Publié le 22.11.2015 17:24
bonjour,

on a ouvert cet espace pour le dialogue entre survivants, professionnels, étudiants. C'est un espace du forum privé sous pseudo.

Présentez vous pour prendre la parole.

Merci
R
rebirth
Inscrit il y a 5 ans / Actif / Adhérent
Publié le 01.12.2015 17:37
Murielv je vais te soutenir...
Alors je me presente...
Mariée, 2 enfants.
Violences conjugales pour ma mère bien avant ma naissance jusqu'à mes 20 ans quand elle s'est enfin décidée à le quitter
Mon père etait un pervers narcissique (dixit ma mère)moi je rajoute pervers sexuel qui carburait aux cachets ,l'alcool,les cigares, livres et cassettes videos pornos. SAS,.. Grand fan de David Hamilton et ses photos de jeunes filles et de l'actrice d'"Emanuelle" et son fameux fauteuil...
Je suis née en 1969."années erotiques"
C'était déjà mal barré. Ma mère dans le deni me rappelle que j'ai toujours été la préférée de mon père et que j'avais tous les droits et que j'ai eu une enfance heureuse.j'avais surtout le droit de me taire.J'ai vecu l'inceste avec mon oncle et avec mon père.
A l'age de 20 ans,j'ai parlé à l'enquetrice sociale,je n'étais pas dans le déni. Sous le charme de mon père, elle n'a rien fait de mes paroles.
Mon père est décédé j'avais 27 ans.Mon cerveau a tout mis sous clé.
Je suis sortie ou je sors du déni depuis 2010 date ou mon corps a parlé avec le retour de ma memoire traumatique. Merci au site du dr Muriel Salmona et au site D'Aivi sinon je serai devenue folle ou plus de ce monde car j'ai revecu l'enfer comme si c'était le present.J'en avais mal dans la poitrine et ailleurs..
Je suis une psychotherapie depuis mars 2014 et je retrouve mon identité, mon histoire car j'avais oublié mes 20 1ères annees de vie..Surtout en ce qui concerne la" vie de famille". Un grand vide.. des cauchemars.. Le retour du monstre... Et plein de phobies mises à jour, ainsi que l'hypervigilance. Hors séance psycho,j'arrive à faire l'état des lieux et je travaille à vivre et non plus survivre.Pour mon mari, pour mes enfants et pour moi même...
D
deuxnids
Inscrit il y a 5 ans / Nouveau / Membre
Publié le 05.02.2016 20:41
Bonsoir,
Je suis Denis, 43 ans,Marié a Isabelle 41 ans qui a subi des attouchements sexuels à l'age de ses 10 ans.
Après une séance d'hypnothérapie qui a eu lieu, il y a quelques semaines, elle s'est enfin souvenue de cet événement.
Je comprends mieux alors ses comportements a mon egard (agressivité, colère, envie de tout diriger) et sa libido et désir à zéro.

Que faire pour l'aider?
Comment dois je me comporter dans la vie quotidienne et au niveau sexuel?

J'ai besoin de conseil et d'informations svp

A bientôt

Denis
R
rebirth
Inscrit il y a 5 ans / Actif / Adhérent
Publié le 06.02.2016 12:38
Bonjour Denis, 43 ans marié à Isabelle 41 ans.
Heureuse de constater que tu es un mari attentionné.
Que faire pour aider ta femme ?
Eh bien ma reponse est très simple.
Il faut que tu le lui demandes....
La communication tout d'abord !!
Communiques lui qu'il te semble comprendre à présent son comportement parfois agressif voir colérique ...dans le contrôle..
Communiques lui que tu comprends à présent ses non desirs..
Le comportement à adopter..
Mon mari s'est montré patient et m'encourage dans ma psychotherapie.
Il ecoute mes mots sur mes maux et même mes silences qu'il respecte.
Communiquer...
Notre couple a traverser des épreuves qui nous ont renforcés.
Et nous avons reussi pour l'instant à rester dans le même nid!!
Toi..Denis..ton pseudo..deuxnids ??
Communication.. Patience...
Je souhaite que ton épouse puisse être suivie par un therapeute en qui elle aura toute confiance pour retraverser ces souvenirs traumatiques retrouvés par hypnotherapie.
Tu trouveras sur le site d'Aivi de multiples informations te permettant de mieux comprendre ta femme.
Merci Denis de t'exprimer sur ce forum.
N'hesites pas.
Bonne journée et courage à tous les deux..
D
deuxnids
Inscrit il y a 5 ans / Nouveau / Membre
Publié le 06.02.2016 13:20
J'ai été patient pendant 15 ans et je le suis encore mais jusqu'à quand????
Entendre dire de la bouche de sa femme que je suis un maniaco dépressif, un pervers, un obsédé sexuel et ce pendant plusieurs années fait que je commençais à y croire.
Donc j'ai commencé une thérapie de mon côté.
La psychologue m'a clairement dit que je n'étais pas tout cela ét que j'étais normal!
Donc avant de connaître la vérité sur le passé d'isa, je me sentais manipulé, ét qu'isa etait une femme méchante.
De plus, de part son éducation familiale, la femme qui a du désir et qui couche est une "salope"!!!
Le tout me fait dire que je suis victime de la victime.
Et dire que pendant ces 15 ans, je me suis senti rabaissé et pas à ma place dans le couple et dans la famille.
Donc je patiente mais c'est dur !!!
Encore combien de temps...???
J'ai aussi droit au bonheur ét serait ce avec ma femme, une une autre femme OU seul?
Oui je vois un thérapeute et elle voit aussi un thérapeute et un psychologue mais quand j'entends qu'il faut être patient encore pas mal de temps, ça m'inquiète énormément.
R
rebirth
Inscrit il y a 5 ans / Actif / Adhérent
Publié le 06.02.2016 14:05
Bonjour denis,
Comme d'habitude, je me suis mal exprimée..
C'est mon mari qui a été patient..avec Moi!
Communication et patience..de la part de mon mari..
Je parle uniquement de mon expérience.
Pour moi le fait que mon mari soit patient signifie qu'il ne me bouscule pas, que son écoute est bienveillante, qu'il ne me force dans aucun domaine que ce soit et c'est reciproque !!
Avec une telle qualité de communication, je retrouve l'elan vital...
Mais je t'invite à nouveau à lire les docs d'Aivi...
I
Isabelle
Inscrit il y a 11 ans / Actif / Adhérent
Publié le 06.02.2016 14:16
bonjour à toi et bienvenue,

ce sont souvent nos proches "innocents" qui en prennent plein la figure. Mon mari me dit qu'il est le "canari au fond de la mine". Mais être survivante ne m'autorise pas à le juger et à l'insulter ou le traiter de tous les maux.

Tu as le droit pour toi et ton entourage de poser les limites de ce que tu ne peux accepter et l'exprimer clairement. Tous les survivants on des problèmes avec les limites. Mon mari m'a aidée à les poser et les respecter et cela nous a beaucoup aidés.

courage
A
*Profil supprimé*
Publié le 06.02.2016 14:26
Bonjour Denis,

Ton témoignage me touche énormément car j'ai l'impression de faire vivre la même chose à mon mari...
A la différence que je ne lui mets pas d'étiquette négative pour me cacher derrière.
Mais oui, je suis "une femme méchante" qui a pris mon mari au piège de mon histoire.
J'ai vécu différentes périodes dans ma vie de couple...
Lorsque j'étais dans le déni, je pense avoir offert à mon mari, si on peut le dire comme ça, une sexualité normale. Nous avons eu 2 enfants ensemble et nous étions tous les deux épanouis.
Je n'ai jamais eu une libido terrible, mais cela nous convenait à tous les deux.
Depuis ma sortie du déni....depuis quelques années, les choses se sont dégradées...
Et par période, comme celle que je traverse en ce moment, il n'est pas possible qu'il me touche, me caresse et même, me frôle.
Je sais que c'est hyper violent pour lui...
Et c'est aussi hyper violent pour moi, sans parler de la culpabilité.
Quand il me frôle , que je fais un bond et que l'effroi doit se lire sur mon visage, je n'ose imaginer ce qu'il lui passe par la tête à ce moment là...
Mon corps donne ses réponses tout seul et je le déteste ce corps pour ce qu'il me fait vivre dans mes reviviscences...
Mon mari connait mon histoire, il m'accompagne, il est d'une patience extrême et on s'aime.
Différemment, mais on s'aime.
Nous sommes tous les deux sur un chemin et nous essayons d'avancer ensemble.
Il me reconnait dans mes difficultés et j'essaie de faire ce que je peux, quand je le peux, pour le reconnaitre dans les siennes, quand je ne suis pas envahie...
Ma thérapie m'aide beaucoup mais le travail sur soi est parfois difficile et tous les mécanismes ancrés en moi ne sont pas facilement délogeables...il y a de la résistance!!
Ma psy m'a poussé a mettre en place un projet afin de montrer à mon mari que je tenais à lui, une soirée, un we...
J'ai choisi une semaine de vacances à deux, loin...
Loin de nos enfants, de notre quotidien, de notre travail...
Cela aura lieu aux vacances de Pâques. J'appréhende beaucoup....J'espère être à la hauteur.
Lui y pense beaucoup aussi et espère beaucoup de ce moment à deux...
Il regarde un film et dit, tiens, bientôt, ce sera nous...et quand je regarde le film, j'y vois un couple enlacé sur une plage....
Tout est à recréer, il n'y a plus grand chose de naturel...et j'espère qu'il sera fière de moi, et qu'il me fera ressentir à nouveau ce qu'est le plaisir de se retrouver tous les deux.
Je ne vais pas me relire car sinon, je risque de tout éffacer comme je le fais à chaque fois...
Bon courage Denis, vous allez trouver votre solution à tous les deux.
D
deuxnids
Inscrit il y a 5 ans / Nouveau / Membre
Publié le 06.02.2016 14:40
Merci pour ta réponse.
Je vais lire les documents.
Je souhaite que cela réciproque et non unilatéral même si elle est moins directive agressive rabaissante ...
Elle sait désormais ét ça se passe mieux.
Je suis aussi moins agressif dans les réponses car ce n'est pas de sa faute et ni de la mienne.
On communique, je suis patient (encore) et je ne la bouscule pas.
Ce que je souhaite, c'est de pouvoir discuter avec des conjoints qui sont dans le même cas que moi OU encore des conjoints qui ont eu cet expérience. Est ce que cela existe ici ?
Merci pour tes réponses
C
cg77
Inscrit il y a 6 ans / Débutant / Membre
Publié le 11.02.2016 14:54
Bonjour Denis,

Je trouve que c'est déjà un très beau cadeau que tu fais à votre couple en osant venir témoigner et chercher des réponses ici...

J'ai été victime, j'ai vécu tout ce que ta femme vit...et mon procès contre mon père vient juste de s'achever aux assises....

Je suis en train de lire le livre d'Isabelle AUBRY "comment j'ai surmonté l'inceste"...Et il m'apporte encore énormément aujourd'hui, malgré tous les pas de géant que j'ai déjà faits. Il me permet de mettre des mots sur des comportements que j'ai pu avoir, envers moi même ou envers les personnes qui m'ont aimées...Qui ont été les premières victimes collatérales.

Je ne veux pas faire de pub, mais je pense sincèrement qu'il peut vous aider, aussi bien ta femme que toi même. Moi grâce à ce livre je me sens moins seule avec mes symptômes et cela me permet l'auto-critique, même s'il faut un peu de temps pour ajuster les comportements dont on prend conscience...

Quels que soient tes choix futurs, tu mérites bien évidemment d'être heureux et je te souhaite plein de courage.

christelle

Le forum Face à l'inceste,
c'est :

7 280 membres enregistrés
123 047 messages
2 personnes en ligne
Entraidons nous dans la lutte contre l’inceste !