Expression libre (public)
Besoin de crier ma colère !
M
Mary
Inscrit il y a 8 ans / Actif / Membre
63
7
Bonjour,

Aujourd'hui, j'ai besoin de crier ma colère !

Je n'accepte plus d'avoir été enfermée dans ce statut de coupable depuis ma plus tendre enfance (3 ans début de l'inceste) - d'avoir été systématiquement mise du côté des "moches" cumulant les échecs scolaires malgré un travail acharné - seulement, la mémoire et la concentration ne suivaient pas... Le stress me faisait perdre mes moyens, d'où l'humiliation liée aux paroles blessantes de professeurs et élèves. Je ne comprends toujours pas pourquoi les religieuses me faisaient ces réflexions et remarques à moi - 7/8 ans - et non à mes parents... Que de déni là aussi !!!!

Puis vint la TS - j'étais mineure. 3 semaines de coma avaient nécessité trachéo et dénudation veineuse... J'avais reçu de telles leçons de morale après cette TS (y compris de la part de médecins...) que j'en étais arrivée à inventer une histoire autour de ma cicatrice de trachéotomie. Ou alors je la cachais systématiquement avec des cols roulés ou bijoux. Je portais la honte sur moi !

Après, le peu que j'ai parlé, sont apparues les méchancetés, les paroles blessantes : "tu n'aurais jamais dû dire cela - tu es complètement parano etc...." La liste serait longue !!! Epuisée de me battre contre des "moulins à vent", je me taisais et me renfermais un peu plus ! J'ai trop continué à vouloir "protéger" l'image de mon père, de ma famille....

Voilà comment les adultes m'avaient amenée depuis mon plus jeune âge à m'enfermer dans le mensonge, la culpabilité, la souffrance et le déni !

Aujourd'hui, grâce à vous, je ne me sens plus "moche". Je remercie la personne qui m'a écrit un message de soutien à ce sujet suite à mon témoignage.

Grâce à AIVI, je peux enfin agir sainement, de façon honnête et intelligente (lettre à Mme la Ministre de la santé)et sortir complètement, je l'espère, de cet univers malsain et pervers qui m'étouffait encore !

Bon dimanche à tous et toutes.
62 messages
A
*Profil supprimé*
Publié le 24.01.2013 23:36
Qd a réveler l inceste a la famille oui il faut en passer par la j imagine je ne pe pa trop t aider je n en sui pas encor la...tu est tres courageuse.... Moi a part mon frer ma mere et ma gran mere cette derniere ne me croit pas... Je ne lai dit a peronne mon père ne sait pas encore que je me souvient...et je ne voit plu personne du reste de la famille mais cette etape me fait trop peur je pense que je laisserai la police l annoncer a mon père....mais pr l instant trop peur d a.er a la police il faudra bien que j y aille pourtant j ai encore un an ...
A
ann
Inscrit il y a 9 ans / Actif / Membre
Publié le 25.01.2013 09:42
bonjour Mary

j'ai été tres émue en lisant ta réponse, je me reconnais beaucoup dans ce que tu as écris

je voulais encore dire que quand c'est le père qui est responsable de l'inceste effectivement, et que l'inceste est subi quand tu es tres jeune et que cela dure jusqu'à ta majorité, c'est complètement destructeur,

et je me souviens que j'ai eu aussi ce flash sur mon père, qu'il m'avait fait un chantage final:
pour mes 18 ans, celui de ne devoir jamais rien dire...qu'il fallait que j'oublie tout pour survivre...mais aussi pour qu'il ne me touche plus jamais: son chantage, c'était, je ne te toucherai plus jamais si tu fais comme si rien n'avait jamais exister...et conditionné comme je l'avais été depuis tout petite, ce chantage a marché, je pense

mais il y a eu d'autres horreurs que j'ai vécu à 16 ans , comme je l'ai déjà raconté
qui ont contribué à mon conditionnement, celui de tout oublier et ne jamais rien dire

amitiés
ann
M
Mary
Inscrit il y a 8 ans / Actif / Membre
Publié le 25.01.2013 14:34
Aurore, Ann,

Merci pour vos messages.

Parler de ce qui nous est arrivé est visiblement toujours compliqué ! Nous dérangeons !

Personnellement, le peu que je l'ai fait ça a plus été pour prendre "des coups sur la tête" que pour être aidée.
Une des réactions les plus choquantes à la fin de ma thérapie était venue de la part d'une amie religieuse, elle m'avait répondu :"va te faire purifier par un prêtre" !!! hmy: Bonjour la compréhension et le soutien !!! Je me retrouvais "la coupable" !

Il y a quelques mois, un professionnel à qui je venais d'expliquer ces problèmes d'inceste avec leurs séquelles m'a répété à 3 reprises : "Et ne venez pas pas me dire que tout le monde vous en veut ou que le sort s'acharne sur vous" ! Le comble venant de cette personne !!! Merci monsieur pour votre indélicatesse et votre cruauté !!!

Aurore, lorsque tu dis "pas envie de leur pitié", mon expérience m'incite à te dire que tu n'as pas grand chose à craindre. Par contre, "leur jugement", si - là ils savent !

Ce que je vous souhaite, Aurore, Anne, et toutes les autres, c'est de réussir à vous "armer" suffisamment pour être capables de ne pas vous laisser blesser à nouveau dans la vie. Que ce soit physiquement, moralement ou verbalement ! Pas facile !
A
ann
Inscrit il y a 9 ans / Actif / Membre
Publié le 25.01.2013 15:09
rebonjour mary

en fait depuis ma sortie du déni, qui se poursuit encore aujourd'hui...j'ai surtout appris que l'inceste restait tabou....pour un maximum de personnes

dans la société, dans laquelle on vit , CA N'EXISTE PAS, L'INCESTE, et donc tu apprends vite, pour ne pas etre à nouveau blessé, à ne pas parler de ces problèmes à n'importe qui...
en abordant le sujet avec une personne, tu peux voir assez rapidemment à ses réactions si tu peux approfondir ou non le sujet de l'inceste
mais pour toi , c'est une question de survie , de n'en parler qu'à des personnes receptives...les autres vont te detruire sans même s'en rendre compte !

bien à toi
ann
M
Mary
Inscrit il y a 8 ans / Actif / Membre
Publié le 25.01.2013 15:22
Très juste Ann ! Très grave aussi car l'INCESTE EXISTE bel et bien dans notre société. Nous sommes bien placées pour le savoir et en payons le prix fort tous les jours !

Ignorer - rejeter l'idée de l'inceste c'est aussi nous ignorer et nous rejeter avec nos souffrances ! Cela je ne le supporte plus car, comme tu le soulignes, c'est encore et toujours "la destruction" qui prime !
M
Mamsou
Inscrit il y a 11 ans / Actif / Membre
Publié le 26.01.2013 00:40
C'est intolérable d'entendre certaines inepties sur l'inceste lorsque des affaires sont médiatisées. A chaque fois, ça me fait bondir car les gens ne connaissent rien à l'inceste. Quand j'explique qu'ils se trompent, je suis toujours regardé avec une certaine incrédulité puis certains ont un mouvement de recul comme si c'était contagieux.
Je me rends compte que nous seules, que nous n'avons que nous pour nous aider. Il n'y a qu'une victime pour comprendre une autre victime.
M
Mary
Inscrit il y a 8 ans / Actif / Membre
Publié le 26.01.2013 10:08
Que je suis d'accord avec toi Mamsou ! Tes paroles me font du bien ! Je finissais par me demander si j'étais "normale" !

J'ai découvert récemment et beaucoup apprécié les vidéos et écrits du Docteur Muriel Salmona. Elle a le courage (comme Isabelle) de dénoncer les dérapages de certains professionnels de la santé et de la justice qui profitent des faiblesses des victimes pour s'engouffrer dans leurs failles.

J'ai connu les deux (santé pour le premier). C'est encore plus difficile à vivre lorsqu'il s'agit de professionnels. Après avoir "joué" au psy, le kiné qui ne gérait pas la situation, m'avait tout simplement dit : "on ne fait pas d'omelette sans casser des oeufs".... Sous entendu : maintenant que je vous ai mise en difficulté, débrouillez-vous !!!! J'ai eu la chance à cette époque là de faire la connaissance d'une personne remarquable qui m'a beaucoup aidée.

Le second, lui, était "dans son truc", à des lieues de ma vérité, il suivait son idée sans écouter ni approfondir ce que je pouvais dire. Je lui parlais d'inceste et de séquelles mais à ce moment-là, j'avais eu le sentiment que ça ne le touchait pas plus que si je lui avais dit "il fait beau ou il pleut" ! Tout ce qu'il avait su y répondre, c'étaient ces paroles : "Et ne venez pas me dire que tout le monde vous en veut...."

Il semblait se faire plaisir et ne masquait pas sa satisfaction à humilier une personne en grande difficulté, incapable de se défendre dans cette situation ! Ce n'était même plus "le pot de terre contre le pot de fer", c'était carrément l'enfer de
l'inhumain !!!!

J'avais une fois de plus la sensation d'être le témoin d'une histoire qui n'était pas la mienne !

Quelle galère cette vie par moments ! Il y a de quoi être plus que saturée. J'estime que, depuis ma naissance, il y en a eu trop "à jouer avec ma vie" et à se moquer des conséquences !!!

Bon WE à toutes.
M
Mamsou
Inscrit il y a 11 ans / Actif / Membre
Publié le 27.01.2013 23:35
Bonsoir,

Ma fille a mis beaucoup de temps pour trouver un professionnel avec qui elle ne se sente pas agresser. Ma fille est lesbienne et il y a un psy qui lui a dit un jour : "ce que vous avez subi n'est pas grave. Ce qui m'inquiète c'est que vous soyer lesbienne". Elle m'a raconté ça en pleurant au téléphone. Ce pauvre type, j'aurais bien aimer lui mettre une grande claque dans la figure. Heureusement, depuis elle a trouvé un vrai pro qui l'aide beaucoup.
M
Mary
Inscrit il y a 8 ans / Actif / Membre
Publié le 28.01.2013 10:29
J'ai entendu cela aussi Mamsou, de la part d'un psychanlyste (Freudien) au sujet de l'inceste. Il m'expliquait qu'il ne faut pas dramatiser, que les hommes qui font cela ne se rendent pas forcément compte de ce qu'ils font... et qu'après ils peuvent tout simplement oublier... :woohoo:

Seulement lorsque leurs propres enfant s'étiolent sous leur yeux, est-ce que leur mémoire ne les titille pas un peu ????

J'étais révoltée d'entendre ces mots et avais vraiment le sentiment de n'exister pour personne, d'être morte !!!!!

Oh que oui, Mamsou, il y a des claques qui se perdent !!!
Mais où est le respect de l'autre chez ces professionnels !
M
Mamsou
Inscrit il y a 11 ans / Actif / Membre
Publié le 30.01.2013 00:44
Je dirais, que bien qu'ils soient professionnels, ces hommes là ne veulent même pas croire qu'ils puissent exister de tels hommes. Ca les renvoie peut être à leurs fantasmes vis à vis des enfants ou bien ils peuvent connaître et savoir une famille où il y a un prédateur... Mais malgré tout, ils devraient mettre leur personnel de côté pour ne devenir que le professionnel. Je ne vois aucune éthique chez eux et je pense qu'ils ont oublié leur serment.

Le forum Face à l'inceste,
c'est :

7 540 membres enregistrés
123 221 messages
2 personnes en ligne
Entraidons nous dans la lutte contre l’inceste !