L’année qui a tout changé

Actualités Publié le 21.11.2021

Il y a exactement un an, le 20 novembre 2020, l’association Face à l’inceste dévoilait sa nouvelle identité, qui lui donnait un nouveau souffle tout en restant fidèle aux fondamentaux de l’AIVI : libres, militants, experts.

Le 20 novembre, journée du droit des enfants, est notre véritable anniversaire.

Voici les événements les plus marquants de 12 mois très intenses pour nos bénévoles qui ont vu la France changer de regard sur l’inceste et la pédocriminalité :

20 novembre 2020 : Nous publions le nouveau chiffre de l’inceste selon une étude que nous avons commandée à l’institut IPSOS : 10% de la population française, soit 6.7 millions de personnes déclarent avoir subi l’inceste. Ce chiffre crée un véritable électrochoc, il a été repris par des politiques, des journalistes, des militants.

L’acteur Julien Masdoua s’engage à nos côtés en tant que parrain de l’association. Qu’il soit mille fois remercié pour sa gentillesse, sa disponibilité et l’efficacité de ses actions en faveur des enfants.

11 décembre : Adrien Taquet annonce la création d’une Commission indépendante sur l’inceste et les violences sexuelles faites aux enfants (CIIVISE) C’est à notre demande insistante que le mot « inceste » fait partie de l’intitulé. « Pour sortir du déni, il faut commencer par nommer les choses » avons-nous expliqué au Secrétaire d’État à l’Enfance, qui nous a écoutés.

7 janvier 2021 : le scandale de l’affaire Kouchner/Duhamel remet en cause la position de Mme Guigou à la tête de cette commission. Elle annoncera sa démission quelques jours plus tard.

21 janvier : nous lançons une campagne « Deux cauchemars dans mon histoire » avec notre partenaire Publicis. Soutenue par 160 personnalités et plus de 53.000 signatures, notre pétition aboutira 3 mois plus tard, à supprimer la notion judiciaire de « consentement » de l’enfant à l’inceste et à la pédocriminalité. Les qualités artistiques du clip vidéo lui ont valu de nombreuses récompenses dont un Lion d’or à Cannes.

21 janvier : Nouvelle édition du livre-témoignage de notre présidente Isabelle Aubry : « La première fois j’avais 6 ans »

29 janvier : deux de nos bénévoles participent aux tables rondes d’un colloque universitaire consacré au bilan de la loi Schiappa.

Janvier-mars : nos bénévoles réalisent plus de 130 interventions à la télévision, à la radio, et dans la presse écrite.

8 février : Lors de la consultation citoyenne lancée par notre partenaire Make.org sur les violences faites aux enfants, les propositions de notre plan inceste sont plébiscitées par 70.000 français (lire le communiqué commun).

15 mars : la présidence de la CIIVISE est confiée à Nathalie Mathieu (directrice dans la maison du Dr Bru) et Édouard Durand (juge des enfants). Nous faisons partie des 20 membres permanents qui la constituent.

Janvier-avril : Nous rencontrons le ministre de la Justice, les députés et les sénateurs lors de la préparation de la nouvelle loi sur le consentement.

21 avril : Une nouvelle loi instaure un seuil d’âge de consentement de 13 à 15 ans pour les victimes de violences sexuelles et de 13 à 18 ans pour l’inceste. Lire notre décryptage de cette loi et des failles qui subsistent.

9 juin : la ville de Paris lance un plan de lutte contre les violences faites aux enfants. Ce plan inclut certaines de nos propositions soumises lors des réunions de concertations, comme la création d’une maison d’accueil semblable à la Maison du Dr Bru d’Agen.

14 juin : après 3 ans d’enquête, et de travail, nous publions notre Guide du Parent Protecteur qui regroupe des témoignages, des conseils de professionnels, des informations et adresses utiles. Voir le clip de présentation.

8 octobre : la CIIVISE lance son appel à témoins. Nous invitons toutes les personnes survivantes ainsi que leurs proches (et les parents protecteurs) à y participer.

21 octobre : Face à l’inceste lance une deuxième antenne locale dans l’Hérault.

27 octobre : le premier avis de la CIIVISE comporte 3 recommandations destinées à protéger les enfants et mettre les parents protecteurs à l’abri des contre-attaques judiciaires. Lire notre communiqué.

17 novembre : premier colloque de la CIIVISE

20 novembre : en partenariat avec la Gendarmerie nationale et notre parrain Julien Masdoua, nous lançons une nouvelle campagne de prévention et de sensibilisation.

Mais ce n’est pas tout ! Voici quelques-uns des projets en cours :

  • Février 2022 : nouvelle édition, revue et augmentée, du livre de référence pour les professionnels : L’inceste : 36 questions-réponses incontournables chez Dunod (par Isabelle Aubry et Gérard Lopez)
  • Mars 2022 : nouveau livre à destination des parents : « Les violences sexuelles : Prévenir. Détecter. Accompagner » dans la collection « 10 clés » chez Hatier (par Patrick Loiseleur)
  • Mars 2022 : cahiers de prévention à l’usage des enfants en téléchargement sur notre site.
  • Campagne présidentielle : comptez sur nous pour mettre le sujet du parent protecteur au cœur de l’actualité et obliger tous les candidats à se positionner sur les propositions de la CIIVISE.
  • Nouveaux partenariats, notamment avec des fondations privées capables de nous soutenir financièrement (nous évitons les fonds publics afin de rester indépendants du pouvoir politique).
  • Formation : développement de notre offre pour les professionnels.

Terminons ce petit coup d’œil dans le rétroviseur par un immense Merci :

  • Merci aux nouvelles bénévoles qui nous ont rejoint
  • Merci à tous nos partenaires (fondation Kering, Publicis, Hatier, Make.org, Gendarmerie nationale, et bien d’autres …)
  • Merci à notre parrain Julien Masdoua
  • Merci à vous toutes et tous pour votre soutien, votre engagement et votre générosité